Le partage de voitures électriques entre voisins

Rédigé par Nolwen, le 10 Dec 2013, à 11 h 53 min

La voiture électrique fait doucement sa place dans nos villes et sur nos routes. Elle vient de s’immiscer dans le monde de l’autopartage sur l’initiative d’Autopi, une société de Nancy, qui innove avec un service appelé Pad’Auto et qui visent les copropriétés.

auto-partage  La recharge des voitures électrique se fait dans 4 cas sur 5 sur le lieu de travail ou au  domicile.

Les voisins partagent des voitures électriques

fleche-suiteL’équipement en bornes de recharge électrique des copropriétés devient donc un enjeu très important. Des solutions innovantes sont récemment apparues, qui montrent la voie vers de nouveaux services de mobilité et d’autopartage entre voisins.

A Nancy, la société AUTOPI a annoncé en octobre 2012 un service d’autopartage électrique et résidentiel : Pad’Auto.  Le service, que lui sous-traite EDF et le bailleur Batigere, propose une Peugeot Ion Accessible 24h/24 et 7j/7, avec une place et une borne de recharge réservées..

Dans l’Aube à Troyes, la société Mon Logis équipera en 2014 un une résidence d’habitation dotée  d’un service d’« éco-partage » en partenariat avec la société Park”n Plug.

autopartage-autoL’immeuble est équipé d’une borne de recharge principale et de 7 bornes « à la demande »,.

Les locataires munis de badges peuvent suivre en temps réel leur consommation et de bénéficier d’une télé-facturation personnalisée.

 

 

Dans le Nord, un projet de service expérimental d’autopartage a été présenté pour couvrir l’ensemble de la métropole lilloise en cas de réussite. Deux Renault Zoé 5 places sont mises à  disposition des locataires sur deux sites résidentiels. Ce dispositif expérimental est soutenu par ar le Conseil Général du Nord, le Département du Nord, le groupe immobilier Vilogia et l’opérateur de mobilité Carbox.

auotopartage-electriqueLe saviez-vous ? plus d’1 voiture particulière sur 3 sera partagée en 2050 et nos déplacements en voiture seront majoritairement réalisés de manière “partagée” (autopartage, covoiturage). C’est en tout cas l’agence gouvernementale chargée de l’environnement qui  l’affirme.

Tout doucement donc, les comportements des Français envers la voiture changent : le statut d’objet à posséder à tout prix devient moins attractif. (Les Français et la voiture, la fin d’une histoire d’amour ?)

L’impératif de la voiture personnelle laisse le pas à des services où la voiture est avant tout un usage, une réponse à une besoin … sur un mode collaboratif.

*

Je veux témoigner

autopartage-parisVoici quelques-uns des services d’autopartage de voitures électriques que vous pouvez retrouver dans l’annuaire du covoiturage et de l’autopartage : Auto Bleue à Nice –Autopi à Nancy –  Auto’trement à Strasbourg –  AutoCité à Besançon  – Autolib’ à  Paris – Bluecub à Bordeaux – Bluely et  SunMoov à Lyon – Cité VU à Antibes – Mobili’Volt à Angoulème – Moebius à Reuil-Malmaison – Mopeasy à Neuilly – Twizy Way à Saint-Quentin-en-Yvelines – Yelomobile à La Rochelle

Retrouvez la grande mosaïque de la Conso collaborativeconsommation-collaborative-mosaiqueLe tour du monde de la consommation collaborative

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bien entendu la voiture électrique ne pollue pas .
    Rappelez-moi comment est produit l’électricité en France :78% provient du nucléaire je crois…
    Pollution des sols , de l’environnement et durée de vie de matières toxiques , dont on ne sait pas quoi”faire”, pour des centaines d’années…
    Oui , soyons pour la voiture électrique!!

Moi aussi je donne mon avis