Le coup de foudre n’existe pas

Des chercheurs expliquent que ce que l’on ressent quand on voit quelqu’un pour la première fois, et que l’on prend pour de l’amour, ne serait en réalité qu’une forte attraction physique. Le coup de foudre n’existerait donc pas, selon eux.

Rédigé par MEWJ79, le 5 Dec 2017, à 9 h 54 min

Selon des chercheurs de l’Université de Groningen (Pays-Bas), si l’on peut ressentir de véritables émotions dès les premiers instants d’une rencontre, ce ne serait en tous cas pas de l’amour.

La coup de foudre ? Une simple attirance physique

Malheureusement pour les romantiques et tous les adeptes de l’amour au premier regard, le coup de foudre n’existe pas. En effet, des chercheurs de l’Université de Groningen (Pays-Bas) ont tenté de comprendre le phénomène grâce à une étude(1) et sont parvenus à ce terrible constat. Selon ces scientifiques, on peut ressentir de véritables émotions dès les premiers instants d’une rencontre, mais ce n’est pas de l’amour.

coup de foudre

coup de foudre ©Romanova Natali

Alors, comment nommer cette sensation que l’on prend pour de l’amour ? Les chercheurs expliquent que ce que l’on ressent quand on voit quelqu’un pour la première fois, et que l’on prend pour de l’amour, ne serait en réalité qu’une forte attraction physique. Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques ont réalisé deux tests : le premier à l’aide de photos, le second lors de speed dating. Dans les deux cas, les participants devaient indiquer le niveau d’attraction qu’ils ressentaient et les éventuels sentiments liés, parmi lesquels le coup de foudre.

Croire au coup de foudre entraîne une passion plus forte

Et de nombreux participants ont déclaré avoir eu un coup de foudre, en majorité des hommes. Toutefois, lors des sessions de speed dating, ce sentiment n’a jamais été réciproque. Ainsi, pour les chercheurs, le « coup de foudre » est juste un terme que l’on met sur le sentiment d’attraction que l’on ressent, que ce soit sur le coup ou après réflexion, comme pour le justifier. En revanche, il semblerait que le fait de croire au coup de foudre ait tout de même un impact. Ainsi, parmi les volontaires de l’étude, certains étaient en couple : ceux qui ont reconnu avoir eu un coup de foudre pour leur partenaire étaient ceux chez qui la passion dans le couple était la plus forte.

En 2014 déjà, une équipe de scientifiques l’affirmait en publiant une étude dans la revue Neuroscience(2), notre mémoire réécrit en permanence le passé en fonction des événements présents et des nouvelles expériences que nous vivons.

Le coup de foudre, par exemple, pourrait bien n’être qu’un souvenir faussé : « Quand vous repensez au moment où vous avez rencontré votre partenaire actuel, cela vous évoque un sentiment d’amour et d’euphorie. Mais vous pourriez être en train de projeter vos sentiments actuels sur la rencontre originelle », met en garde Donna Jo Bridge, membre de l’équipe de recherche. L’insertion de nouveaux éléments dans nos souvenirs a lieu pour des questions de survie : « Nos souvenirs s’adaptent à un environnement qui n’arrête pas de changer [pour] nous aider à nous concentrer sur ce qui est important maintenant », explique Donna Bridge.

Illustration bannière : coup de foudre ©Piyapong89
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

3 commentaires Donnez votre avis
  1. coucou mon nom est Jules je suis célibataire sans enfant à la recherche une chaleureuse femme pour une relation sérieuse mes contacts:
    julesvaser001@gmail.com, mon skype: dann19785 au plaisir de vous lire .

  2. coucou mon nom est Jules je suis célibataire sans enfant à la recherche une chaleureuse femme pour une relation sérieuse mes contacts:
    julesvaser001@gmail.com, mon skype: dann19875 au plaisir de vous lire . je crois au coup de voudre moi.

  3. Nous ne sommes pas à une ânerie de plus de la part de scientifique qui n’on rien d’autre à faire que de faire part de leurs propres frustration.

    Les sentiments amoureux sont bien trop complexes, avec des sources ou des origines extrêmement diverses, selon le pays, la culture, l’éducation, les manques affectifs etc.. etc..
    Bien mail celui qui peut expliquer simplement quelque chose d’aussi complexe.
    Pour ma part j’ai vécu 2 fois au cours de ma vie le coup foudre c’est très beau et très douloureux, mais ne plus dormir, ne plus manger, ne penser qu’à l’autre, faire l’amour sans compter en tremblant comme un enfant en pleurant même et j’en passe…

    Si ce n’est le coup de foudre je dois être un peu taré mais les symptômes que je décris je ne pense avoir été le seul à le vivre et cela ressemble bien à un coup de foudre n’est ce pas ? et je trouve que le mot est particulièrement bien choisis.

Moi aussi je donne mon avis