Comment laver correctement et régulièrement sa couette

Laver une couette peut sembler fastidieux alors qu’il n’en est (presque) rien. Il suffit de connaître quelques astuces pour savoir comment procéder et à quelle fréquence. Suivez le guide !

Rédigé par Agathe Perrier, le 8 Feb 2021, à 15 h 20 min

C’est un élément de notre literie dont on néglige parfois l’entretien : la couette. Car il faut la machine à laver adaptée à sa taille, un sèche-linge ou à défaut un jour sec et ensoleillé pour le séchage. C’est vrai, c’est un peu contraignant, mais terriblement nécessaire : comme les draps et les oreillers, la couette est un nid à bactéries et microbes puisque s’y déposent des résidus corporels, poils, gouttes de transpiration… La nettoyer régulièrement est donc primordial. Découvrez nos astuces pour laver votre couette correctement et sans (trop) d’efforts.

Lavage couette : main ou machine ?

En fonction de la couette que vous avez choisi, plusieurs solutions s’offrent à vous pour bien entretenir votre linge de lit

Le lavage de couette à la main

Certaines couettes ne peuvent pas être lavées en machine et nécessitent de recourir à l’huile de coude. Pour savoir si c’est le cas de la vôtre, il suffit de regarder son étiquette et vérifier si le lavage en machine est possible.
Si vous devez nettoyer votre couette à la main, l’idéal est d’avoir une baignoire. Remplissez-la d’eau et versez une petite quantité de lessive écologique ou une lessive fait maison. Laissez tremper votre couette pendant une heure. Frottez ensuite les tâches s’il y en a et rincez plusieurs fois.
Pour que le rembourrage de votre couette ne s’agglomère pas pendant le lavage, tapez toute sa surface avec vos poings. Évitez par contre de la tordre au risque d’abîmer justement le garnissage à l’intérieur.

couette, coup de coeurlessive poudre
Lessive en Poudre Universelle,

La Lessive en Poudre Universelle Ecover, au parfum frais d’origine végétale (Lavande), convient pour tout le linge qu’il soit blanc ou de couleur. Elle assure un résultat de lavage excellent même à basse température.

A découvrir sur Bébé au naturel

 

Laver sa couette à la machine

Si votre couette supporte le passage en machine, ce n’est que mieux ! Placez-la dedans et lancez un programme délicat. Attention toutefois : la couette ne doit pas y être à l’étroit, ce qui risquerait de la déchirer durant le cycle. Elle doit remplir au maximum les trois quarts du tambour et la porte se fermer sans difficulté.

Bon à savoir : une couette de 140×200 ou 200×200 peut normalement se laver dans une machine d’une capacité de 5 kilogrammes, une de 240×220 dans un appareil de 10 kg et une de 260×240 dans une machine de 12kg. Si votre couette est trop volumineuse pour votre machine, il vous reste plus que l’option pressing.

lavage couette

Laver sa couette à la machine © agencies

Concernant la température de lavage de la couette, cela dépend de son rembourrage. Là encore, il suffit de regarder l’étiquette. Si elle est illisible, jouez la sécurité : 30°C pour les couettes en plumes et duvet ou entre 40°C et 60°C pour les synthétiques. N’hésitez pas à glisser dans le tambour deux ou trois balles de tennis propres afin de battre la couette pendant le cycle et éviter à son garnissage de s’agglutiner par endroits.

Astuce – Pour que le garnissage garde son gonflant, vous pouvez placez deux balles de tennis ou balles de lavage dans la machine pendant le lavage.

Nettoyage et séchage pour une literie parfaite

À quelle fréquence laver sa couette ?

Les avis ne sont pas unanimes sur la question de la fréquence de lavage des couettes quelles soient en plumes ou en synthétique. Une fois par an pour certains, quatre (à chaque saison) pour d’autres. Une chose est sûre : pour les personnes allergiques, notamment aux acariens, il est fortement recommandé de la nettoyer une fois par mois. Pour les autres, au moins deux fois dans l’année est déjà pas mal. N’hésitez en tout cas pas à secouer votre couette au quotidien ainsi qu’à la suspendre à l’air libre pour l’aérer et lui redonner du gonflant.

Bien sécher sa couette

Là aussi deux options. Si votre couette supporte le sèche-linge (à vérifier de nouveau sur l’étiquette), c’est la meilleure option qui s’offre à vous. Choisissez une température n’excédant pas 60°C. L’astuce des balles de tennis est à réitérer ici, pour éviter que le rembourrage ne s’agglomère dans certaines zones.

lavage couette

Nous passons 7 à 8 heures par jour sous la couette  © aurelie le moigne

Si votre couette ne peut pas faire un petit tour au sèche-linge, il suffit de la laisser sécher à l’air libre. De préférence en extérieur et au soleil pour aller plus vite. À noter que l’idéal n’est pas de la suspendre mais de l’étendre à plat, toujours dans le but que le rembourrage reste bien réparti de façon uniforme. Vous pouvez par exemple l’étaler sur une table ou sur des dossiers de chaises alignées. Retournez-là régulièrement pour que ses deux côtés sèchent correctement. Une fois la couette totalement sèche, elle est prête à retrouver une housse et votre lit !

 Illustration bannière : Les conseils pour bien nettoyer sa couette © Akasha
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste indépendante, j'aime découvrir et faire découvrir des projets et initiatives qui veulent faire bouger les choses. Particulièrement au niveau...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis