La gestion des déchets chez McDonald’s France : ça régresse !

Hier, l’association Zero Waste a publié un rapport intitulé : « Mcdonald’s : une politique déchets à contre-courant de l’économie circulaire » qui a analysé les différentes mesures prises par Mcdonald’s en ce qui concerne la gestion des déchets et ce n’est pas brillant !

Rédigé par Hugo Quinton, le 24 May 2017, à 10 h 45 min

On connaissait Mcdonald’s et sa malbouffe, on connait désormais Mcdonald’s et sa mauvaise gestion des déchets. C’est en tout cas ce que relève le rapport de l’association Zero Waste qui met en avant que la chaîne produit toujours plus de déchets en France en affichant des taux de recyclage très moyens…

Mcdonald’s : une usine à déchets

Mcdonald’s a longtemps mis en avant ses efforts au niveau des origines des aliments et du recyclage, mais quand on gratte un peu, on s’aperçoit que les résultats ne sont pas là. Tout d’abord, le principe du tout-jetable est responsable d’une quantité de déchets considérables, selon le rapport de Zero Waste(1) chaque minute, l’entreprise utilise près de 2,8 tonnes d’emballages jetables pour servir ses clients à travers le monde, ce qui représente 115 tonnes jetées par jour en France. D’ailleurs, en France, la production de déchets de Mcdonald’s serait en augmentation, de l’ordre de 20 % entre 2013 et 2015 selon les informations parcellaires communiquées par l’entreprise.

Et qu’en est-il du recyclage ? Eh bien, de ce côté là non plus, les nouvelles ne sont pas glorieuses… Selon Zero Waste, L’entreprise affiche des chiffres en baisse : de 26,5 % de recyclage en 2013 à 25 % en 2015. A contrario, chez nos voisins européens, l’Allemagne, la Belgique ou Les Pays-Bas, les taux de recyclage vont jusqu’à plus de 90 %.

Mcdonald’s reste encore flou dans sa gestion des déchets

Zero Waste reproche à Mcdonald’s son manque de transparence  : en effet, l’entreprise ne rend publiques que des informations extrêmement parcellaires sur les résultats de sa politique de gestion des déchets. C’est pourquoi, dans une lettre adressée à l’entreprise, l’association demande que soit communiquées les quantités totales de déchets produits par McDonald’s en France et le nombre de restaurants ayant mis en place le tri.

Au regard de sa taille et de ses activités, McDonald’s porte une responsabilité particulière en matière de production de déchets“, affirme Laura Châtel, responsable du plaidoyer de Zero Waste France. “L’utilisation de vaisselle réutilisable pour les repas sur place ou l’amélioration du tri chez McDonald’s pourrait ainsi avoir un impact considérable et servir de référence à tout le secteur de la restauration rapide qui s’est aujourd’hui développé autour d’un modèle du tout-jetable“.

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Il y a un moyen infaillible de réduire les déchets/ c’est de plus y mettre les pieds

  2. Mac do devrait gérer ses repas (si on peut les appeler ainsi) comme ses déchets il y aurait moins d’obèses en France et surtout aux US.

  3. mcdo est le précurseur de la malbouffe, de la merde alimentaire, du suremballage, de la pollution, du transgénique etc… rien de surprenant à ce que cette enseigne de merde continue à détruire tout ce qui vit… quand les choses qui dirigent ces merdes ne vivent et respirent que par le fric, la vision est très courtermiste et totalement égocentrique. Après eux, le déluge, ils s’en contrefichent avec l’aval de tous les cons qui dépensent leur fric pour s’intoxiquer en applaudissant…. merci les cons

Moi aussi je donne mon avis