Moins d’eau et moins d’engrais au jardin grâce aux mycorhizes

La mycorhize est un système de relations complexes s’établissent entre les racines des plantes et certains champignons. Favoriser ces relations peut aussi avoir du bon au jardin, à condition de savoir comment… On vous dit tout.

Rédigé par Marina, le 5 Oct 2019, à 14 h 20 min

Les intérêts de la mycorhize

« Mycorhizer » c’est préserver l’eau, le sol et la biodiversité.

Les mycorhizes préservent l’environnement de vos plantes. Elles permettent d’améliorer de manière totalement écologique leur développement.

L’assimilation importante des nutriments du sol par les champignons fait que les besoins en arrosage et en engrais pour les végétaux sont réduits, voire nuls.

La mycorhization contribue également à l’acclimatation de vos plantes et à une meilleure utilisation des ressources du sol. Le taux de survie de vos plantes sera plus élevé et vous n’aurez plus à changer aussi souvent de plant qu’auparavant.

jardin mycorhizes

Incroyable réseau de champignons racinaires © Fly Dragon Fly

Les avantages des mycorhizes pour votre jardin

  • Une seule fois suffit pour toute la vie de la plante, si le milieu où elles évoluent est bon.
  • Plus besoin d’arroser autant ou d’acheter des engrais : des économies en vue !
  • La qualité des fleurs, des fruits et des légumes est meilleure avec une croissance plus optimale et mieux équilibrée.
  • Les plantes subissent moins de stress et ont une meilleure survie lors de leur mise en terre ou lors de sécheresse.
  • Les surfaces des jardins sont plus stables et mieux protégées contre certains agents pathogène du sol, maladies ou insectes ravageurs.

Lire page suivante : comment mycorhizer, les bases

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



"Passionnée de culture, j'adore découvrir de nouveaux horizons et partager les informations que je déniche. consoGlobe est une réelle philosophie à...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. tu laisses du brf un an ou plus s’impreigner de la foret je crois au niveau gestion la foret elle est trop forte 😉

  2. Bonjour,
    J’ai testé le micorhizae great white et je dois dire que j’en suis plutôt content. Un entretient par un apport d’acide fulvic est nécessaire pour la bonne tenue des micorhizes. Personnellement, j’ai tout trouvé aux USA sur eBay et à un tarif raisonnable même avec les frais de port.

    ebay.com/itm/Plant-Success-Great-White-Shark-1oz-or-2oz-or-4oz-or-8oz-Mycorrhizae-bacteria-/261426564530?pt=US_Hydroponics&var=560314499556&hash=item3cde3ccdb2

  3. Attention: si terreau abondant: mauvais signe car se décompose mal souvent !
    Bois avec jacinthe bonne qualité, peu de terreau se décompose bien
    avec jonquille qualité moyenne, plus mauvaise décomposition terreau un peu plus abondant, terrain un peu plus acide
    Bois avec muguet: mauvaise qualité, beaucoup de terreau se décompose très mal, très acide !

  4. Test pas si convainquant: entre théorie et pratique….
    iqdho.com/fr/images/stories/projets/Micorhizes.panier.pdf

  5. Ne serait-il pas plus simple d’aller en forêt et de ramasser un peu d’humus ? En effet, le sol des forêts est riche en mycélium, il n’y a pas besoin d’acheter quoi que ce soit.

    • Il ne faudrait pas non plus que l’habitude devienne d’aller piller l’humus forestier, car il est fragile et lent a se creer. Une personne pourrait sans doute, mais a plus grande echelle ce serait un carnage ecologique de plus. La solution ? Les BRF, qui a grande echelle poserait aussi des questions de gestions, mais offrent l’avantage de laisser la foret tranquille. 😉

Moi aussi je donne mon avis