Islande : un carburant volcanique

Rédigé par Mark, le 2 Feb 2014, à 11 h 43 min

En Islande, une entreprise permet aux volcans de faire rouler les voitures.

Du volcan à la voiture : un carburant nouvelle génération

volcan-soufre-islande-2Les biocarburants sont généralement produits à partir de plantes. D’autres ont choisi d’innover, en produisant des carburants à partir d’excréments, de déchets, de poisson ou d’algues.

etoileEn Islande, les habitants ont une source d’énergie peu facilement exploitable à première vue mais très présente : les volcans.

1500 volcans actifs dans le pays, pour une moyenne de 60 éruptions par an.

Du méthanol à partir des volcans

volcan-soufre-islande-co2Le volcanisme dégage beaucoup de dioxyde de carbone, très concentré.

Une entreprise islandaise a donc eu l’idée de s’en servir. Carbon Recycling International capture les émissions de CO2 et les transforme en méthanol, gaz qui présente la particularité de ne pas dégager de monoxyde de carbone en brûlant.

Ce carburant liquide, appelé Vulcanol, peut être utilisé pour fabriquer d’autres produits, ou alimenter une voiture.

Une dizaine de milliers de voiture pourrait déjà rouler de cette manière. Une aubaine pour le pays qui y voit une source d’énergie verte très intéressante, en plus de la géothermie déjà bien développée.

* Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. L´article est pleins d´erreurs. Il y a en moyenne une éruption tous les 3 ans ici, et pas 60 par an! Il y a bien une usine qui produit du methanol, mais ce n´est pas tout a fait au point. Le produit est dangereux et polluant. Il y a ausi une pompe à hydrogène qui elle fontionne bien, mais utiliser beaucoup d´électricité pour produire de l´hydrogène qui sera retransformé en électricité dans l´auto, c´est quand même un gaspillage d´énergie.

  2. Juste, Motarcs. Il faut de l’eau et un peu d’énergie électrique pour séparer oxygène et hydrogéne. Les Allemands, les plus avancés en matière de moteurs à hydrogène, ont peut-être déjà trouvé le moyen d’alimenter un tel moteur avec une batterie conventionnelle et sans devoir stocker l’hydrogène. Il y a sans doute moyen de récupérer une bonne partie de l’eau à l’échappement. L’an passé, une start-up française à découvert le moyen de stocker 650 litres d’hydrogène dans un volume égal à celui d’une grande pizza. Je pense qu’on pourra même voler un jour avec des réacteurs fonctionnant à l’hydrogène. Pour ce faire, il faudra que les maîtres du monde, les banquiers et les pétroliers, se rendent enfin compte qu’ils nous conduisent dans le mur, de plus en plus vite.

    • BRAVO, les Islandais !
      Ils captent le CO2
      Ils produisent un combustible ne dégageant pas de monoxyde de carbone
      Ils diminuent la demande sur les énergies fossiles
      Tout le monde ne dispose pas de volcan sous la main; mais c’est un bel exemple à suivre!

      Encore une fos, B R A V O !

  3. Super les Islandais ! Après avoir fait leur propre révolution, ils ont des idées qui sortent de l’ordinaire. Un véritable exemple à suivre…

  4. LE méthanol est un polluant au même titre que le CO². Comme il a été beaucoup moins étudié que le CO², on en sait réellement relativement peu.
    Mais c’est complètement ridicule de crier au “miracle” sous pretexte qu’on n’émet par du sacro-saint CO².
    LA seule voie pour les automobiles c’est la pile à combustible. Il suffit de VRAIMENT vouloir TROUVER des solutions sûres pour le transport et le stockage. Dès que les lobbys pétroliers le voudront ….

  5. Effectivement, le procédé n’est pas (encore?) rentable:

  6. D’ou provient l’hydrogène nécessaire à la fabrication du méthanol ???
    Le CO2 n’est pas un combustible !

  7. D’ou provient l’hydrogène nécessaire à la fabrication de l’éthanol ???
    Le CO2 n’est pas un combustible !

Moi aussi je donne mon avis