L’invasion de plastique est loin de se ralentir

Rédigé par Consoglobe, le 17 Jan 2012, à 18 h 02 min

Plastique : la résistance mondiale s’organise

Ramassage du plastique sur les plages

Ramassage du plastique sur les plages

Partout dans le monde, des restrictions apparaissent pour calmer l’insatiable appétit des consommateurs pour le plastoc. Celui-ci est devenu après la 2ème guerre mondiale, le symbole de notre opulence, de notre puissance économique et de consommation prolifique. Le plastique, jetable, symboliser un style de vie.

Planetoscope  : le nombre de sacs plastiques distribués dans le monde

Malgré tout bien des pays cherchent à réduire la marée de plastique : au Pays de Galles, en Irlande et dans bien des pays, une taxe sur les sacs en plastique a été instituée pour réduire leur distribution. Dans certains pays,  comme l’Afrique du Sud, la Tanzanie, distribuer des sacs plastique est interdit.

Même en Chine, le plastique commence à gêner …

Même en Chine les autorités ont décidé d‘interdire les sacs plastiques ; ce qui ne les a pas éliminés mais suffisamment réduit pour faire malgré tout une vraie différence.

Les Chinois estimaient qu’ils avaient ainsi pas utilisé 40 milliards de sacs plastiques pour les seules années 2008 et 2009.  La population chinoise commence à comprendre le danger : une dizaine de milliers de manifestants ont réussi à faire fermer une usine (près de Xiuamen dans le sud de la Chine) qui produisait 700,000 tonnes annuelles de paraxylène (PX). Ce produit à base de benzene -sert à la fabrication de bouteilles plastiques et de vêtements en polyester.

Pour l’instant le plastique garde un bel avenir car les plastiques biodégradables restent coûteux à produire. Les emballages « verts » se multiplient, plus écologiques et biodégradables, fabriqués soit à partir de produits naturels comme l’amidon de maïs ou en utilisant un additif qui permet de décomposer le plastique.

Le recyclage du plastique pose problème

plastique-cendres-incineration

Les cendres issues du plastique

Le recyclage, autre voie envisageable, reste très difficile : le plastique est particulièrement difficile à recycler car il en existe trop de sortes différente et parce que le plastique est difficile à décontaminer contrairement au verre par exemple.

Une innovation devrait faciliter le retraitement automatique du plastique : un colorant a été mis au point qui colore les sacs en plastique en noir et qui, contrairement aux autres composants, peut être détecté par les machines de tri automatique.

> Pourquoi et comment recycler le plastique

Plus généralement, les industriels du déchet utilisent des centrales d’incinération : celles-ci sont très critiquées par les associations environnementales.  Elles s’inquiètent de la manière de ce que deviennent les résidus et les cendres issus des incinérateurs ainsi que des émissions de ces usines respirées par la flore environnante.(2)

  • Repère  : les déchets domestiques finissent par laisser 1/3 de leur poids en cendres après incinération.
  • Recycler 1 tonne de bouteilles en plastique permet d’économiser : 830 litres de pétrole (soit plus de 3 barils), 430 m3 de gaz naturel, la consommation en énergie d’un habitant durant 14 mois, la consommation domestique en eau d’un habitant durant 2 mois.

Conclusion  : Les nouveaux matériaux comme les plastiques biodégradables ne sont pas encore aussi bon marché que le plastique issu du pétrole. Le plastique continue donc à être un matériau primordial dans la vie quotidienne et même si des substituts apparaissent, les habitudes sont parfois longues à changer. Pourtant la diminution de la distribution des sacs plastiques dans les supermarchés montrent bien que le public peut s’y habituer. Pourtant tout le monde ne fait pas d’effort, il suffit de regarder autour de soi….

Plastique : ce que vous pouvez faire

Quels plastiques recycler ?

Il faut trier toutes les bouteilles, celles en verre comme celles en plastique.

Quels plastiques ne pas recycler ?

Cependant, les sacs plastiques, les films plastiques enveloppant les revues, les emballages légers du type pots de yaourts ou encore les barquettes en polystyrène ne sont pas recyclés.

*

Je veux témoigner

(2) Les émissions de gaz à effet de serre des incinérateurs sont très élevées : 540 g. de dioxyde de carbone par kilowatt-heure, plus que pour les centrales thermiques au gaz et plus de 100 fois plus que pour le nucléaire.

Sur les sacs plastique  et le plastique

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




25 commentaires Donnez votre avis
  1. Je ne comprend pas POURQUOI nos gouvt n’agissent pas DE SUITE pour éliminer TOUT DÉCHET DE PLASTIQUE ???? car tous ces déchets, sans aucune exception, peuvent être recyclés !!!!! le recyclage ne se limite pas dans la production d’un nouveau plastique qui sera utilisé pour reproduire d’autres articles en plastique, mais on peut recycler TOUS les plastiques pour en produire des articles pour la construction, pour les toits, pour les murs Etc. pour les jardins publics et privés, pour en faire des pavés, et on peut même le recycler en le mélangeant, dans une proportion de 10-15 %, dans le bitume pour asphalter les routes…… le TOUT EST DE VOULOIR LE FAIRE au lieu de laisser le monde pourrir sous tous ces déchets !!!

Moi aussi je donne mon avis