Le guide d’achat du bois

Rédigé par Jean-Marie, le 16 Mar 2012, à 17 h 10 min

Vous avez acheté un poêle à bois et vous vous chauffez au bois. Vous avez suivi les conseils sur l’utilisation du bois de chauffage pour votre poêle ? Mais la question est de savoir quel bois choisir. Quelle essence faut-il acheter et brûler pour votre chauffage ?

Le Guide d’achat du bois

 

Contexte : le bois énergie

Teck – DR Forest & Kim Starr

Le bois est un matériau essentiel à bien des domaines. Selon les Amis de la Terre, le commerce mondial des essences tropicales progresse régulièrement. L’Union européenne (UE) représente 1/3 en valeur des importations mondiales de bois tropicaux. “À la portée du grand public, nous trouvons dans les magasins pléthore de mobiliers de jardin en teck, de parquets, de meubles en bois exotique comme l’acajou, le palissandre et beaucoup d’autres essences dont les vendeurs ne sont pas en mesure de nous renseigner sur leur provenance et leur mode d’exploitation“.

Parmi les pays membres de l’UE, la France est un acteur important : c’est le plus gros importateur européen de bois tropicaux. Elle occupe la 2ème place d’importateur mondial après la Chine pour les bois africains.

Au niveau européen, d’après la Fédération Européenne du Parquet (FEP), les parquets en bois tropical arrivent à la 3ème place derrière le chêne et le hêtre, devant l’érable, le frêne, le merisier et le bouleau.

La part de marché des parquets en bois tropicaux est passée de 7 % à 10 % en France entre 1998 et 2000 ((Bois Mag, oct 2001). En 2005, La France était le 1er importateur européen de bois exotiques (4,7 millions de m3 an) dont :

– 3 millions de m3 des forêts du Canada et de Russie
– 1,7 millions de m3 des forêts tropicales ce qui représente 0,3 million d’ha).

Les collectivités locales constituent une part significative de la demande et sont donc en capacité de peser sur le marché :
– 65 % des bois exotiques importés en France sont utilisés dans la construction
– 25 % des bois exotiques importés en France sont utilisés par les organismes publics.

 

Choisir du bois de construction

Chaque essence de bois a des qualités spécifiques en matière d’esthétisme et de résistance.. Les résineux poussent très vite, ce qui facilite leur renouvellement et favorise le stockage de CO2. En fonction des essences, le bois peut être utilisé tel quel ou être traité en autoclave ou à haute température.

  • Douglas (ou Sapin de Douglas, pin d’Oregon)
  • Mélèze  : le Mélèze est le plus souvent une essence locale mais de plus en plus souvent importé de Russie.
  • Sapin
  • Pin
  • Douglas Red Cedar

Choisir un bois d’extérieur

Quel que soit le style recherché, les bois utilisables en extérieur et en contact avec le sol doivent être de type classe IV, c’est à dire qu’ils sont capables de supporter un taux d’humidité supérieur à 20 %.

Certaines essences à durabilité naturelle (châtaigner, robinier, chêne, teck…) se conforment naturellement à cette utilisation extérieure, d’autres en revanche doivent subir des traitements de préservation afin de répondre à cette exigence.

C’est le cas des bois autoclavés (résineux principalement) et les bois THT traités à haute température. Le traitement par oléothermie semble également offrir de nouvelles perspectives.

Familles de bois Essences  : le plus, le moins

  • Les Résineux  : pin maritime, pin sylvestre… : économiques, peu d’entretien ; traitement impératif
  • Les Feuillus : robinier ou faux acacia, chêne, châtaigner… rois locaux, durabilité naturelle ; eventuelles remontées tanniques ;
  • Les bios Exotiques : Ipé, teck, doussié, iroko…  : teintes chaudes, durabilité naturelle ; coûteux car importés
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour, quel est votre avis sur le label PEFC ?
    Merci

  2. “Travaux : voici la liste des bois à éviter
    • Acajou : destruction massive des forêts anciennes
    • Abachi, ayous, wawa, samba, obeche : destruction massive des forêts par surexploitation systématique
    • Niangon : l’exploitation sert à financer des mouvements armés et guerres civiles en Afriques
    • Merbau : déforestation massive par surexploitation industrielle
    • Ramin : destruction des forêts qui abritent les derniers Orangs-outans
    • Teck : destruction massive des forêts anciennes. “

Moi aussi je donne mon avis