Grand Débat National : les propositions de France Nature Environnement

France Nature Environnement dévoile ses propositions concrètes pour réussir la transition écologique. Des mesures à partager dans le cadre du Grand Débat National.

Rédigé par Paul Malo, le 9 Feb 2019, à 8 h 00 min

Dans le cadre du Grand débat national, France Nature Environnement dévoile ses propositions pour une transition écologique à la fois juste et solidaire.

Grand Débat National : construire un processus de transition juste

France Nature Environnement le rappelle : la transition écologique n’est pas une option : c’est une nécessité(1). C’est pourquoi l’association dévoile ses propositions concrètes pour y parvenir, des idées à porter par tout-un-chacun dans le cadre du Grand débat national, et à adapter selon les contextes locaux.

grand débat national

© ricochet64

« Pour les plus démunis, les plus touchés par les pollutions et les changements climatiques, France Nature Environnement juge possible de concilier les enjeux de justice sociale et de transition écologique. »

Qui est France Nature Environnement ?

FNE est la fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement. Elle regroupe 3.500 associations de France métropolitaine et des DOM TOM, au sein de 80 organnisations.

Démocratie et citoyenneté, fiscalité et dépenses publiques, santé et biodiversité… Pour l’association, « il n’y aura pas de transition écologique sans transition sociale : il est donc indispensable de construire un processus de transition juste. Les changements de comportements et de choix d’investissements des acteurs sociaux et économiques appellent la définition d’un horizon commun, d’objectifs partagés et des processus de suivi participatifs. »

La transition écologique est aussi énergétique

En matière de transition écologique, France Nature Environnement propose notamment de rénover un million de logements chaque année au niveau « Bâtiment Basse Consommation » pour améliorer leur isolation.

L’association souhaite aussi que les ménages en précarité énergétique soient aidés à payer leurs factures.

Encourager l’éco-mobilité

Il faudrait également permettre à tous les citoyens de se déplacer en polluant moins. Comment ? Non seulement en investissant massivement dans les transports en commun du quotidien, mais aussi en maintenant les « petites lignes » et les trains de nuit. À cela s’ajoute le fait d’encourager les déplacements en vélo, en créant davantage de pistes cyclables, et en rendant obligatoire l’indemnisation des déplacements domicile-travail en vélo, et d’encourager la mobilité partagée.

Écomobilité et accessibilité

Autre piste de réflexion : aider les personnes les plus fragiles, et dépendantes à la voiture, dans leur transition vers une mobilité plus écologique en créant une prime à la mobilité (sous conditions de ressources) pour acquérir des véhicules moins polluants ou un abonnement aux transports en commun ou l’achat d’un vélo à assistance électrique.

France Nature Environnement propose la création d’une prime à la mobilité © moreimages

Mais l’éco-déplacement passe aussi par le fait de diminuer au maximum les déplacements subis, ceux que les personnes font non pas par choix, mais par obligation.

Des mesures tournées vers l’humain

La transition écologique ne se fera pas sans nous et encore moins à notre détriment. Ainsi dans le but de préserver la santé des citoyens et de les protéger des effets du changement climatique doivent être à la base de mesures fortes : interdiction des pesticides chimiques les plus dangereux, protection accrue de la biodiversité, accès à la nature (aux milieux naturels) pour tous, développement d’emplois verts et non délocalisables.

La transition nécessaire vers une fiscalité écologique

« Alors que les conséquences des dérèglements climatiques se font déjà sentir, la fiscalité écologique est indispensable pour faire évoluer les comportements, rappelle également l’association. Mais elle ne pourra être acceptée que si les efforts sont partagés de manière juste et que des mesures d’accompagnement sont mises en place pour celles et ceux qui en ont besoin ».

Ainsi, les recettes issues des taxes écologiques doivent être affectées à la transition, ainsi qu’à l’accompagnement des populations les plus modestes et les plus dépendantes des énergies fossiles, notamment dans les zones rurales ou en périphérie des villes.

La transition écologique ne se fera pas sans une fiscalité juste. ©pogonici

Elles devraient aussi bénéficier aux véritables acteurs de la transition et servir à soutenir les évolutions des entreprises vers des procédés plus efficaces en énergie, plus économes en ressources et non polluants. Cela passe aussi par une fiscalité carbone plus juste et la fin des aides publiques aux projets ou activités néfastes pour l’environnement.

La démocratie appartient aux citoyens

Enfin, pour sortir des crises actuelles environnementale et sociale, France Nature Environnement appelle à renouer le dialogue démocratique, notamment en renforçant la démocratie participative en complément de la démocratie représentative.

Renouer le dialogue démocratique

Pour elle, il faut davantage faire participer les citoyens à la prise de décision, en particulier quand il s’agit de projets locaux qui affectent directement leur environnement proche : leur permettre de se prononcer sur l’opportunité d’un projet, demander des contre-expertises indépendantes pour les gros projets, varier les supports de communication, et écouter la voix de chacun…

L’association appelle également à favoriser l’engagement associatif environnemental ou politique, à éduquer les citoyens à la nature et l’environnement pour une meilleure compréhension des enjeux, faire évoluer la composition des « conseils de développement locaux » en y intégrant associations et citoyens ou encore renforcer les missions du  Conseil Économique Social et Environnemental (CESE).

Mais c’est quoi le CESE déjà ?

Illustration bannière : prenons la parole – © Rawpixel.com
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis