Où le vent souffle-t-il le plus fort en France ? Réponse sur l’atlas du vent

Rédigé par Stephen Boucher, le 21 Oct 2015, à 18 h 20 min

Envie de connaître le potentiel et l’efficacité de l’énergie éolienne dans le monde ? Ou tout simplement si le vent souffle fort par chez vous ? C’est désormais possible en quelques clics grâce au Global Wind Atlas, développé par l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA) et l’Université technique du Danemark et accessible en ligne depuis ce mercredi.

Aider au développement de l’énergie éolienne

Le Global Wind Atlas est le dernier outil ajouté à l’Atlas des énergies renouvelables de l’IRENA, avec l’énergie solaire, la bioénergie ou encore la géothermie. L’ensemble des données utilisées pour la modélisation des cartes permet de capturer la variabilité du vent sur une plus petite échelle, offrant ainsi une estimation plus précise. Plus de sous-évaluations possibles, des cartes visuelles montrant la vitesse du vent à trois hauteurs différentes, des outils pour générer et exporter des données ou encore la possibilité d’obtenir des statistiques sur, par exemple, la vitesse du vent sur une zone choisie : difficile de faire plus complet.

global wind atlas énergie éolienne irena

Le Global Wind Atlas de l’IRENA permet par exemple de mesurer la force des vents en France. © Capture d’écran Global Wind Atlas

5 % de l’électricité mondiale fourni par l’énergie éolienne

« Le potentiel de l’énergie éolienne dans le monde est énorme, mais les coûts initiaux pour la mesure du potentiel et la détermination des meilleurs emplacements pour les projets sont des obstacles pour de nombreux pays, explique le directeur général de l’IRENA Adnan Z. Amin. Le nouvel Global Wind Atlas fournit ces données nécessaires directement et gratuitement, ce qui en fait un outil innovant pour aider à stimuler le développement de l’énergie éolienne dans le monde. » Un outil nécessaire pour accroître le parc éolien, qui apporte environ 5 % de l’électricité mondiale. Derrière l’énergie solaire, l’énergie éolienne est ainsi celle qui a plus le plus progressé parmi les énergies renouvelables ces dix dernières années.

danemark éoliennes mer du nord

Un projet financé par le Danemark

L’Europe est le premier producteur mondial d’énergie éolienne. La France possède le septième parc éolien le plus important au monde. Dixième de ce « classement », le Danemark a financé le projet du Global Wind Atlas dans le cadre de son engagement sur l’énergie propre, pour aider à augmenter la part globale des énergies renouvelables. « Le Global Wind Atlas démontre le soutien de la communauté internationale pour développer l’énergie renouvelable dans le monde, pour lutter contre le réchauffement climatique, accroître l’accès à l’électricité et stimuler le développement économique », a souligné Lars Christian Lilleholt, ministre danois de l’Énergie et du Climat.

Illustration bannière : Des éoliennes au coucher de soleil – ©Bohbeh Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis