G20 : un compromis sur le climat a pu être trouvé

Le G20, rassemblement des 20 plus grandes puissances mondiales, s’est tenu à Hambourg les 7 & 8 juillet derniers. Malgré le désaccord de Trump, un compromis sur le climat a été trouvé.

Rédigé par Pauline Petit, le 10 Jul 2017, à 10 h 10 min

Le climat de Hambourg était chaud le week-end dernier. Sur fond de manifestations altermondialistes (20.000 manifestants et 20.000 policiers se sont affrontés dans la rue), les dirigeants du monde, réunis au sein du G20, se sont retrouvés pour discuter commerce, diplomatie, et climat, malgré la divergence notable des États-Unis.

Que retenir du G20 de Hambourg côté climat ?

Les dirigeants du G20 ont entériné la décision de Donald Trump de sortir des accords de Paris, en notant l’isolement des États-Unis sur ce sujet. Toutefois, certains pays, dont la France et le Royaume-Uni, souhaitent laisser la porte ouverte à Trump s’il décidait de revenir sur sa décision.

Un engagement à deux vitesses

Les États-Unis et les 19 autres pays du G20 se sont ré-engagés en faveur d’une baisse des émissions de CO2 mondiales. En revanche il est fait mention qu’ils “vont oeuvrer pour travailler étroitement avec d’autres partenaires pour faciliter leur accès et leur utilisation plus propre et efficace des énergies fossiles, et les aider à déployer des énergies renouvelables et d’autres sources d’énergies propres“.

trump G20

Un développement des énergies propres, mais plus d’énergies fossiles également ? Un engagement qui va à l’encontre de l’Accord de Paris et une main tendue aux pays d’Europe de l’Est à qui Trump souhaite vendre du gaz de schiste. Ce “compromis” permet donc de ne pas exclure totalement les États-Unis des négociations sur le climat mais laisse la porte ouvert au développement des énergies fossiles“La force de l’accord de Paris était qu’il était universel. Aujourd’hui on a un pays, et pas n’importe lequel, qui va se lancer dans un processus de négociation parallèle avec des pays qui veulent se lancer dans les énergies fossiles”, a commenté Jean-François Julliard, de Greenpeace.

“Il n’y a pas d’accord de Paris à la carte”, a également souligné Emmanuel Macron, qui promet de réunir un nouveau sommet sur le climat à Paris le 12 décembre prochain.

Illustration bannière : Manifestation anti G20 à Hambourg – © capture d’écran Youtube
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis