Samedi 30 mai : qui sera la future Green Miss ?

Rédigé par Hugo Quinton, le 28 May 2015, à 16 h 54 min

Elles ne sont pas vertes, mais belles, intelligentes, et passionnées d’environnement. Mais qui sera l’heureuse élue des Green Miss 2015, le concours de “féminité au service de la biodiversité » ? Verdict samedi 30 mai. Vous n’étiez en effet peut-être pas au courant, mais depuis un mois et demi, un concours Green Miss est organisé en France, lancé par l’agence de communication PlanetBlow. La gagnante de ce concours s’envolera pour le Costa Rica afin de remettre à deux associations des fonds pour la préservation de la faune et de la flore dans ce pays.

GreenMiss : devenir l’ambassadrice de l’environnement

Le concours Green Miss est un concours de miss online dont la première édition a eu lieu en 2014. Il met la féminité au service de la communication et de la sauvegarde des écosystèmes naturels. Pour cela, les candidates, âgées de plus de 18 ans, doivent créer du buzz en motivant leur réseau à voter pour elles et à faire un don sur la plateforme de crowdfunding Ecobole.

Une Miss pour la bonne cause

Durant un mois et demi, les miss sont également encouragées à faire connaître sur le site les actions qu’elles mènent pour collecter des fonds, mais aussi, parler du concept et se rendre crédibles pour devenir l’ambassadrice Green Miss 2015.

La finale se tiendra samedi 30 mai, à Biarritz. Elle est ouverte à tous, n’hésitez pas à participer ! La gagnante s’envolera pour une destination de rêve, le Costa Rica. Durant 10 jours, elle partira à la découverte des nombreuses ressources naturelles de ce pays et participera au travail des associations engagées dans la préservation de la faune et de la flore.

concours-élections-green-miss

Son séjour, qui durera 10 jours, servira aussi à remettre à deux associations les fonds collectés de l’initiative de crowdfunding, dont l’objectif minimal de 4.000 euros est déjà atteint, puisqu’à l’heure actuelle, la campagne affiche 5.125 euros collectés. La campagne n’est pas terminée, elle continue jusqu’au 2 juillet 2015. Des fonds qui dépassent déjà ceux de 2014.

Le Costa Rica, une destination de rêve

Pourquoi le Costa Rica ? Ce territoire concentre à lui seul 6 % de la biodiversité mondiale sur 0,03 % de la superficie terrestre. Sur 2 millions d’espèces faunistiques et floristiques recensées dans le monde, 91.000 se trouvent au Costa Rica. En quelques années, le Costa Rica est devenu une référence en ce qui concerne l’écotourisme et la préservation de l’héritage biologique.

Lors de son séjour, la Green Miss, rencontrera deux associations :

  • Salvemonos, une association qui oeuvre à la protection des singes hurleurs qui sont menacés de disparition par la déforestation qui détériore et fragmente son habitat.
  • Sea Turtles Forever, une association qui oeuvre quant à elle à la conservation des tortues marines à Punta Pargos, qui, suite à des enquêtes, ont révélé qu’environ 99 % des oeufs pondus sur les plages étaient braconnés et que la population des tortues marines a diminué de façon spectaculaire au cours des 30 dernières années.

Ces deux associations locales ont été choisies par Green Miss pour illustrer et soutenir des actions de sauvegarde et de restauration des écosystèmes.

Entretien avec Zoé Jourdain, l’une des 10 finalistes du concours Green Miss

Zoé Jourdain, 23 ans, étudiante en économie du développement durable à Bordeaux, est végétalienne et a toujours été passionnée par l’environnement. C’est l’une des 10 finalistes parmi les 43 candidates initiales. Son leitmotiv : “vivre le plus respectueusement possible pour la préservation de la planète ». Get Green Or Die Trying, son blog “d’une imparfaite amoureuse de la nature », en est l’exemple le plus concret. Traitant d’informations sur l’écologie, de produits naturels, de respect de l’environnement et de la biodiversité, Zoé partage avec ferveur ses convictions les plus fortes.

Zoé-Jourdain-Miss-Green

Zoé Jourdain, peut-être la future Miss Green 2015

J’essaie de vivre de la façon la plus respectueuse possible. Au quotidien, j’essaye de consommer le plus possible des produits locaux et bio. J’utilise également des produits cosmétiques ou d’entretien qui sont respectueux de la planète et bio, lorsque c’est possible.
Zoé Jourdain

Son blog amène en moyenne 4.500 visites par mois, ce qui lui permet une grande mise en avant, notamment pour le concours GreenMiss. À ses heures perdues, Zoé est aussi présidente de l’association étudiante en faveur du développement durable au sein de KEDGE Business School, son école.

Mon but est de faire des efforts sans que cela devienne une contrainte. Mon blog sert à s’interroger sur notre façon de vivre et de consommer. Ce n’est pas un blog alarmant, je parle de l’actualité environnementale en donnant des exemples et en établissant des constats sur l’impact de notre mode de vie sur la planète.
Zoé Jourdain

C’est d’ailleurs grâce à une lectrice de son blog, qu’elle a eu l’audace de participer. Green Miss n’est pas un concours de beauté, les candidates – tout de même toutes très jolies ! – sont évaluées sur leur personnalité et sur les actions qu’elles mettent en place au quotidien et celles qu’elles sont prêtes à accomplir pour le financement du projet. À la question, pourquoi le jury devrait la choisir elle et pas une autre, Zoé sait répondre de manière convaincante :

Je n’ai pas attendu ce concours pour agir, que ce soit dans mon mode de vie, dans mes études et dans le milieu associatif dans lequel je suis. C’est quelque chose que j’ai à coeur depuis très longtemps.
Zoé Jourdain

Si Zoé remporte l’élection Green Miss (c’est ce qu’on lui souhaite), cela lui permettra d’avoir de nouvelles motivations, de nouvelles idées et d’autant plus d’arguments pour sensibiliser davantage son entourage.

Je suis très pressée et tendue à l’annonce du résultat final, si je ne remporte pas le concours, je n’aurai aucun regret, j’ai eu la chance de vivre une expérience unique qui m’a permise de trouver plusieurs initiatives à mettre en oeuvre. Je me suis aussi liée d’amitié avec d’autres candidates avec lesquelles nous avons eu l’idée de promouvoir ensemble des démarches pour récolter des dons.
Zoé Jourdain

30 mai : verdict des Green Miss

Le jury donnera son verdict final samedi 30 mai à Biarritz. Présidé par Allain Bougrain Dubourg, Président de la LPO et producteur au sein de la société Nature Production, il est composé de personnalités du secteur de l’environnement, du sport et des médias.

A l’avenir Green Miss a l’ambition de collecter chaque année davantage de fonds. Ils permettront notamment aux associations d’acheter des terres pour en faire des sanctuaires de biodiversité, inaccessibles aux opérations de déforestation et de surexploitation des ressources naturelles.

elections-green-miss-concours

Il a été décidé de maintenir les trois prochaines éditions du concours sur le Costa Rica car un engagement sur le long terme permettra d’atteindre des résultats quantifiables.

Les 9 autres finalistes sont : 

Laura Avila, Pauline Barrier, Nelly Bonnet, Marion Combecave, Laura Crump, Laura Desbrieres, Margot Guérin, Ingrid Miguel et Elodie Motte.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Je suis ravie de cette belle iniatitive

Moi aussi je donne mon avis