Clap de fin pour la ferme des ‘1000 vaches’ dans la Somme

La ferme des « Mille vaches » va fermer ses portes en 2021 après une bataille juridique qui aura duré près de 10 ans.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 7 Dec 2020, à 10 h 13 min
Clap de fin pour la ferme des ‘1000 vaches’ dans la Somme
Précédent
Suivant

C’est la fin d’un feuilleton juridique qui a commencé en 2011… avant même la création de l’exploitation. La ferme dite des « Mille vaches, » le site n’ayant jamais atteint ce nombre, fermera ses portes en 2021. Pour l’association Novissen, c’est une victoire en faveur du bien-être animal. Retour sur une affaire emblématique de l’exploitation animale en France.

10 ans de batailles et recours juridiques

En 2011, lorsque le projet de l’exploitation de Buigny-Saint-Maclou, dans la Somme, avait été présenté, les habitants avaient montré une grande aversion. L’association Novissen a même été créée la même année, alors que le feu vert est donné pour la création de l’exploitation qui devait effectivement compter 1.000 vaches à lait.

Bien-être de l’animal en élevage standard ou élevage bio, que dit la loi ?

Les premières vaches devaient arriver en 2014 mais le projet subit un coup de frein en 2013 : la préfecture limite à 500 le nombre de vaches autorisées. En 2014, une fois les lieux construits, les premières vaches sont installées mais les exploitants veulent augmenter à 880 vaches… ce qu’ils font. La préfecture de la Somme inflige en 2015 une sanction administrative pour avoir dépassé la limite autorisée ; les sanctions sont suspendues début 2016 par le tribunal administratif.

Enfin, en 2018, sur impulsion de Nicolas Hulot, alors ministre de l’Écologie, la cour administrative de Douai condamne l’exploitant. Ce dernier a porté plainte contre l’État en novembre 2019 mais, entre temps, le glas a sonné.

La ferme des « Mille vaches » va fermer en 2021

Un mode de production jugé problématique – © Vinai Suwanidcharoen

C’est début décembre 2020 que la ferme a annoncé cesser l’exploitation des vaches présentes sur le site dès 2021. Les vaches présentes seront taries durant 15 jours puis vendues ou envoyées à l’abattoir. Le syndicat agricole de la Somme, la FDSEA 80, dans un communiqué, regrette la décision et juge que le problème était lié à la taille de l’exploitation qui, plus grande, a subi plus de pressions.

De son côté, l’association Novissen, qui a dès le départ été le porte-drapeau de l’opposition publique contre cette exploitation, a déclaré à France 3 Régions : « c’est une satisfaction, dans le sens que le mode de production ne nous plaisait pas. Il nous faut réfléchir d’avantage au respect du bien-être animal. On est surpris que la ferme ait tenu aussi longtemps ».

Illustration bannière : La fin de la ferme des mille vaches – © Ajdin Kamber
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Pauvres vaches qui vont etre envoyées à l’abattoir,elles sont ou les assos de défense des animaux
    ces vaches dans ces fermes sont bien plus heureuses que nos séniors dans nos EPHAD mais là tout le monde ferme les yeux

  2. Une horreur de moins et moins de vaches en camp de concentration !
    A quand la fermeture des suivantes ?

Moi aussi je donne mon avis