Comment faire germer un pépin de melon

Faire germer un pépin est une façon de mieux comprendre comment fonctionne la nature et ceci est valable pour les grands comme pour les petits. Pour parvenir à faire germer un pépin de melon, il suffit de respecter quelques étapes que nous vous livrons ici !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 20 Jul 2019, à 16 h 00 min

Le melon est légume d’été et qui peut se cultiver même dans la partie nord de l’hexagone. Emblématique de l’été et de ses chaleurs, ce légume a toutes les qualités désaltérantes que l’on peut espérer. Faire germer un pépin de melon pour le jardin est un superbe moyen d’en savourer en quantité.

Avant de faire germer un pépin de melon

Comme pour tous les semis, il y a un risque que, selon la pollinisation qui est intervenue sur la fleur qui a donné votre pépin de melon, les fruits qui en découleront ne soient pas des caractéristiques du melon d’origine.

Graines de melons prêtes à l’emploi © mirzamlk

C’est tout le jeu de la pollinisation qui fait d’ailleurs que les professionnels utilisent plutôt des semences de variétés anciennes « stables » plutôt que des variétés hybrides qui sont plus productive mais dont les caractéristiques peuvent changer d’une année sur l’autre.

Sélectionnez la bonne variété de melon

En résumé, si vous pouvez consommer des melons d’une variété ancienne (en demandant à votre commerçant sur le marché par exemple), vous aurez plus de chance de réussir car elles ne varient plus d’une germination à l’autre ! Il vous faudra aussi proscrire toutes les variétés indiquées « F1 » qui sont justement de nouvelles variétés hybrides non stabilisées.

Melon – Le saviez-vous ?

La production française de melon n’est pas anodine et cumule 266.140 tonnes par an sur le territoire contre 1.819.000 tonnes au total pour l’Europe.

Troisième légume le plus consommé de France avec presque sept kilogrammes par an et par ménage, le melon est riche en minéraux, en vitamines et en eau.

Comment faire germer vos pépins de melon

Une fois votre melon dûment dévoré et ses pépins mis de côté – vous pouvez en garder une bonne quinzaine pour maximiser vos chances – rincez-les à l’eau claire dans une passoire pour éviter qu’ils ne collent ou que les sucres ne les fassent pourrir par la suite.

Disposez-les ensuite tous dans un bol rempli d’eau tempérée et ne gardez que ceux qui coulent au fond en éliminant donc tous ceux qui flottent, ces derniers n’étant pas viables.

Une fois la chose faite, laissez-les sécher à l’abri de la lumière et à température ambiante durant deux semaines minimum sachant que plus ne sera jamais un mal.

Futur plan de melon © oticki

Placer les pépins en pot

Le plus simple étant des godets de huit centimètres de diamètre puisque la finalité de ces plantations est d’être mises en pleine terre.

Mélangez à proportions égales un bon terreau à la terre du jardin où vous comptez ensuite placer vos plantules de melon.

Remplissez votre ou vos godets en tassant légèrement puis plantez-y deux de vos pépins, pointe vers le bas, avant de bien recouvrir le tout et d’arroser de manière à ce que la terre soit toujours humide mais jamais les pieds dans l’eau (coupelle vide).

Il ne vous restera plus qu’à attendre 5 à 8 jours pour voir si vos efforts sont récompensés d’une plantule, ou non.

Astuce – La germination est une étape clef dans le développement des pépins de melon. Une période d’assèchement trop longue, parfois d’une demi-journée seulement, peut être fatale à vos pépins en développement.

Disposez-les dans un endroit que vous verrez sans faute tous les jours, comme par exemple l’endroit où vous prenez votre petit déjeuner.

Comment planter vos pépins de melon – Du pot à la pleine terre

Arrivé à la pleine saison, plantez votre plant de melon dans un sol aéré, riche en compost et très bien réchauffé sachant que la serre ou le châssis sont idéaux pour cela. Il faudra arroser abondamment en préférant quelques gros arrosages à de nombreux petits.

Si la pollinisation se fait correctement, vous ne tarderez pas à voir apparaître des fruits. N’en gardez pas plus de quatre par pépin de melon et éliminez tous les autres ainsi que les fleurs qui suivront pour maximiser vos chances d’avoir de beaux légumes à récolter.

Tranches de melons prêtes à déguster © Kotcha K

Pourquoi pas directement en pleine terre ?

C’est tout à fait possible ! Mais il vous faut habiter sous les bonnes latitudes, c’est-à-dire de préférence dans le sud de la France étant donné les besoins en eau et en chaleur de ce légume.

Il vous faudra alors préparer une terre très riche, de préférence avec du compost plutôt qu’avec des fumiers, et d’y creuser un trou de dix centimètres de diamètre dans lequel vous tamiserez bien terre et compost mélangé avant d’y disposer 2 à 4 de vos pépins de melon.

Bien arroser, ne garder que la plantule la plus vigoureuse en éliminant les autres et le tour est joué, votre ou vos pieds de melon prendront vite leur essor et vous produiront, en général, entre 2 et 4 légumes par pied.

Illustration bannière : Melon en plantation verticale © Background All
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis