Etam et H&M se mettent au bio

Rédigé par Consoglobe, le 11 Mar 2007, à 15 h 16 min

Les grandes marques de prêt-à-porter attirent l’attention en plaçant l’environnement au coeur de leurs nouvelles initiatives.

  • « Ekyog pour Etam »
    Depuis le 26 février 2007, la mode bio de la marque bretonne de prêt-à-porter Ekyog, s’invite chez Etam avec une collection de lingerie et de vêtements d’intérieur pour femme et bébé en matières 100 % biologiques. Cette mini collection sera mise en vente dans 55 Etam lingerie en France (liste des points de vente disponible sur le site www.ekyog.com)Avec cette collection, Etam surfe sur la vague de la mode éthique et entre dans l’ère du bio. Robe, tunique, caracos, serviette de bain, brassières, tops et même cosmétiques seront vendus à prix doux compris entre 15€ et 69€. Au total, une vingtaine de modèles imaginée dans des tons pastel en bambou, lin et coton bio cultivés sans pesticide et sans engrais chimique. La ligne « Ekyog pour Etam » garantit un vêtement respectueux pour la peau et pour l’environnement. Une collaboration qui ne fait que commencer puisque Ekyog, qui a récemment ouvert une nouvelle boutique à Paris, signe une prochaine collection pour Etam dont la commercialisation est prévue pour l’hiver prochain.
  • Printemps bio chez H&M
    La chaîne a annoncé le lancement en mars d’une ligne de vêtements bio. Repérable à son étiquette « Bio », cette collection complète Homme, Femme et Enfant en coton naturel garanti sans pesticides et engrais chimiques nocifs sera vendue entre 8 et 50 € environ.> Côté Femme, on attend des robes trapèze, des tuniques et des tee-shirts teintés de coloris végétaux. Des jeans, des robes sweat-shirts, des tee-shirts au rayon ados et enfant mais aussi des bodys pour les bébés.
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. Ces grandes enseignes qui nous vendent du bio sont ils pour autant dans une demarche éthique?!Pas sûr…

  2. Je trouve ça très bien également mais si ce n’est pas des produits textiles certifiés GOTS alors il n’y a aucun intérêt.
    En effet, il n’y a pas de loi dans le non alimentaire donc les fabricants peuvent indiquer qu’un produit est bio alors qu’en fait seul le rembourrage est en coton issu de l’agriculture biologique.
    Un produit textile 100% bio est un produit certifié GOTS comme le doudou BioDours que j’ai acheté à ma fille.
    Un produit alimentaire dit bio doit être obligatoirement certifié AB Dans l’alimentaire il y a une loi donc les fabricants ne font pas n’importe quoi ! 🙂

  3. moi aussi, je trouve très bien que des grandes marques se mettent à “commercialiser” du textile bio, j’ai vu également récemment dans les linéaires mercerie des supers et hypermarchés des bobines de fil à coudre coton bio, à la marque Créa Pecam… super !

  4. c’est très bien que les grandes marques se lancent dans le vêtement en tissu bio mais :
    – le bambou, c’est pas bio (cf. Etam)
    – il faut aussi un engagement sur les conditions de travail pour réaliser ces vêtements. du bio made in China réalisé par des ouvrières payées 60cts , c’est pas non plus top
    PS : pour Ekyog, pas de soucis sur les conditions de travail 😉

  5. je trouve très bien que des grandes enseignes se “mettent” à commercialiser le coton bio à des prix tout à fait abordables ce que je trouve regrettable c’est que les produits ne soient pas facilement repérables ce serait bien qu’un rayon “bio” soit aménager regroupant tous les produits au lieu d’être dispersé dans tout le magasin et passer des “heures” à essayer de les retrouver !

Moi aussi je donne mon avis