Énergies renouvelables : l’Allemagne couvre 100 % de ses besoins en électricité

Pour la première fois de son histoire, l’Allemagne a pu couvrir 100 % de la demande en électricité grâce aux énergies renouvelables le 1er janvier. L’année sera-t-elle plus verte outre-Rhin ?

Rédigé par Maylis Choné, le 8 Jan 2018, à 11 h 40 min

Un cap semble avoir été franchi en Allemagne le 1er janvier. Le pays est parvenu à couvrir 100 % de ses demandes en électricité grâce aux différentes énergies renouvelables.

Le 1er janvier, toute l’Allemagne a tourné à l’électricité verte

Les Allemands sont fiers et il y a de quoi. Le 1er janvier, à 6 heures du matin, pour la première fois de son histoire, l’Allemagne a pu couvrir toutes les demandes en électricité du pays grâce aux énergies renouvelables. En d’autres termes, les productions électriques des éoliennes, de la biomasse et des installations hydrauliques ont été suffisantes pour répondre aux besoins des foyers allemands.

énergies renouvelables, Allemagne

© T.W. van Urk

Passer un tel test en plein hiver, sans même avoir recours aux énergies solaires – il faisait encore nuit à cette heure – semble relever de l’exploit. En réalité, certaines circonstances ont permis ce succès : le vent était fort et les demandes en électricité plutôt réduites par rapport à un jour ouvré normal. « Personne ne s’attendait à ce que nous puissions atteindre les 100 % de grand matin durant l’hiver », a commenté Rainer Baake, secrétaire d’État allemand en charge de l’Énergie.

Et le charbon dans tout ça ?

Le bilan n’est pourtant pas si vert. Les Allemands développent les énergies renouvelables pour atteindre leurs objectifs de réduction des émissions de CO2. Depuis 2007, tous les gouvernements allemands se sont engagés à réduire les émissions annuelles de gaz à effet de serre de 40 % d’ici 2020 (par rapport à 1990). En 2016, on constatait une baisse de 28 % par rapport à 1990. La route est encore longue.

Lire aussi : Les énergies renouvelables, l’éolien en France et dans le monde

L’électricité renouvelable est largement boostée en Allemagne et la transition écologique (Energiewende) est en marche, mais les énergies fossiles utilisées pour éviter le nucléaire à tout prix, comme le charbon, polluent encore beaucoup trop. Certes, on ne peut pas mener tous les projets de front, mais depuis l’arrêt du nucléaire, la consommation du charbon n’a pas baissé.

Illustration bannière : Éoliennes surplombant un village allemand- © Rainer Fuhrmann
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. Ce que vous ne dites pas c’est que l’allemagne a acheter à la France (entre autre) le surplus d’électricité car en effet le vent pour une fois soufflait partout ce jour là, à tel point que EDF a revendu a perte l’électricité verte -15€ du mwh alorsque dans le m^me tmps elle devailt le rachetrer 80 € soit 95 € du mwh … belle manipulation de communication …

  2. On achète de la puissance à toute heure, pas une fois par an, le reste du temps il faut compenser l’intermittence, en Allemagne et au Danemark avec le charbon, c’est malin !
    Rien ne vaut le nucléaire !

  3. Im Jahr 2017 waren noch acht Reaktoren in Deutschland in Betrieb:

    Atomkraftwerk Bundesland Inbetriebnahme Stilllegung
    Gundremmingen B Bayern 1984 2017
    Phillipsburg II Baden-Württemberg 1985 2019
    Grohnde Niedersachsen 1985 2021
    Gundremmingen C Bayern 1985 2021
    Brokdorf Schleswig-Holstein 1986 2021
    Isar II Bayern 1988 2022
    Emsland Niedersachsen 1988 2022
    Neckarwestheim II Baden-Württemberg 1989 2022

Moi aussi je donne mon avis