En Allemagne, les photos de ton enfant tu ne partageras pas sur les réseaux sociaux !

Depuis novembre 2017, une campagne du Fonds allemand de l’enfance (Deutsches Kinderhilfswerk) dissuade les parents de partager sur les réseaux sociaux les photos de leurs bambins.

Rédigé par Anton Kunin, le 4 Jan 2018, à 11 h 40 min

Selon les auteurs de la campagne, publier des photos de son jeune enfant sur les réseaux sociaux pose des problèmes éthiques et peut même compromettre sa sécurité.

Partager les photos de son enfant, une pratique pas si anodine

Être fier de son enfant au fur et à mesure qu’il grandit, tous les parents connaissent ce noble sentiment. Les premiers pas de nos enfants, leurs dessins, leur première sortie à vélo ou encore leurs petites têtes avec de la sauce tomate tout autour de la bouche… quel parent peut se retenir de montrer ces photos à ses amis, sans doute parents eux-aussi ? Et pourtant, publier des photos de son enfant sur les réseaux sociaux n’est pas une pratique anodine.

Attention aux photos que l’on publie sur les réseaux sociaux © Romrodphoto

Beaucoup de parents pensent que du moment que le nom de l’enfant ne figure pas, il n’y a pas d’atteinte à sa vie privée. Eh bien, c’est faux, car du moment que la photo a été partagée, toute personne y ayant accès peut la télécharger (ou bien prendre une capture d’écran) et la faire circuler sans que vous ayez quelque pouvoir que ce soit sur cette diffusion.

De plus, le fichier de la photo prise avec un appareil photo moderne ou un smartphone comporte également des « métadonnées » tels que la date et le lieu, déterminées par géolocalisation. Si par malchance, une photo prise chez vous tombe dans les mains de personnes malveillantes, vous pouvez être assuré qu’ils disposent également de l’adresse de votre domicile.

Vous souhaitez publier une photo de votre bambin ? Quelques recommandations s’imposent

Au-delà de ce scénario catastrophe, se pose aussi un problème éthique. Êtes-vous sûr que votre enfant ne risque pas d’être bizuté lorsque ses copains et copines d’école verront sa photo où il joue avec le papier toilette, par exemple ? Les problèmes qui surviendront lorsque votre enfant grandira auront peut-être leur racine dans les choix que vous avez fait en tant que parents, et dont votre enfant n’est nullement responsable.

Lire aussi : La santé mentale des jeunes menacée par les réseaux sociaux

En envisageant les choses du point de vue de la loi, enfin, n’oublions pas que le droit à l’image s’applique quel que soit l’âge de la personne prise en photo. Et pour partager l’image d’une personne, on doit aussi recueillir son accord (droit de diffusion), faute de quoi d’un point de vue strictement juridique, l’enfant à sa majorité pourra porter plainte pour atteinte à ces deux droits.

réseaux sociaux dangers

© Leremy

Afin de ne pas avoir de mauvaises surprises, le Fonds allemand de l’enfance recommande de s’assurer autant que possible que votre enfant est conscient que vous le prenez en photo. Le Fonds recommande également de ne diffuser qu’un minimum de données personnelles de l’enfant (rendre la photo anonyme en floutant la zone des yeux par exemple), de bien vérifier les paramètres de confidentialité du réseau social, et d’éviter de publier des photos de votre progéniture dans des situations embarrassantes.

Illustration bannière : Réseaux sociaux et enfants – © AlesiaKan /Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis