Emploi : deux Français sur trois souhaitent se reconvertir

Une étude récente vient de démontrer que les Français souhaitent pour la majorité d’entre eux changer de voie professionnelle et entamer une reconversion, quand ce n’est pas déjà fait. D’où vient ce mal-être au travail ?

Rédigé par Maylis Choné, le 22 Nov 2017, à 10 h 15 min

Le sondage qui vient d’être publié par le groupe AEF (Agence Éducation et Formation) démontre que les Français ne sont pas très heureux dans leur travail. Deux sur trois souhaitent se reconvertir.

Beaucoup de Français souhaitent changer de travail

L’étude vient de paraître et a été menée en ligne par le groupe AEF, entre le 1er avril et le 30 mai 2017 sur un échantillon de 1.000 personnes âgées de 18 ans et plus. Toutes les catégories socioprofessionnelles sont représentées et 689 des personnes interrogées ont un emploi. La question principale était très claire : « Avez-vous déjà songé à une reconversion professionnelle ? » Un document utile à la veille du salon sur la reconversion professionnelle, qui se tiendra jeudi 23 novembre prochain à Paris.

Les résultats sont frappants : 65 % des hommes et 62 % des femmes souhaiteraient faire une reconversion. Autrement dit, deux Français sur trois sont prêts à changer de travail, de métier, de voie, de secteur. Les moins de trente ans, dans la vie active depuis peu en général, y pensent pour 69 % d’entre eux. D’où vient ce malaise ?

Lire aussi : Quel sera le visage du monde du travail en 2030 ?

Changer de vie en moins d’un an

Il est vrai que l’on ne fait plus carrière dans la même entreprise toute sa vie aujourd’hui. Ce qui était courant il y a quelques décennies n’est plus le rêve des Français. Ils aiment changer de poste, d’entreprise, de ville et… de secteur. Pourquoi ? Le sondage donne quelques pistes de réflexion et parmi elles : trouver un travail en phase avec ses valeurs (70 % des sondés), le sentiment d’ennui (36 %), ou la volonté de trouver une meilleure rémunération (27 %).

Pour un changement radical de vie (64 % de ceux qui ont déjà fait leur reconversion), en très peu de temps (moins d’un an), les Français sont prêts à entamer une formation et apprendre un nouveau métier. Intéressant quand on sait que le gouvernement veut faire disparaître le congé individuel de formation (CIF).

Illustration bannière : Foule – © oneinchpunch
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis