Insolite : Ele, un vélo électrique qui fonctionne à l’énergie solaire

Rédigé par Eva Souto, le 29 Oct 2014, à 14 h 11 min

Coupler panneaux solaires et vélo électrique, c’est l’idée – ingénieuse ? – développée par le designer iranien Raeisi Mojtaba. Zoom sur Ele, vélo futuriste, solaire et 100 % autonome !

Ele : un vélo pas comme les autres

Des panneaux solaires invités au rayon des vélos électriques, le concept est plutôt novateur. Ele est un projet qui semble avoir plusieurs atouts.

En effet, ce dernier permettrait notamment d’augmenter l’autonomie du vélo électrique, tout en favorisant les énergies renouvelables.

Vélo électrique

Le marché des vélos électriques a le vent en poupe et pour cause, il progresse chaque année. Le système permet d’augmenter la vitesse du vélo à moindre effort, grâce au renfort d’un moteur électrique.

fleche-Insolite : Ele, un vélo électrique qui fonctionne à l'énergie solaire Principal inconvénient de ce type de machine ? Son autonomie ! Il faut régulièrement charger la batterie et la panne sèche en rase campagne est souvent problématique.

Ele, un vélo né dans l’esprit du designer iranien Raeisi Mojtaba

Raeisi Mojtaba a imaginé une solution innovante pour parer aux critiques faites au traditionnel vélo électrique.

Ele

Pour cela, il a imaginé l’installation de panneaux solaires à la place des rayons, au niveau des roues. Cette solution lumineuse permet d’utiliser la chaleur naturelle du soleil comme alternative à l’électricité qui recharge la batterie.

> Suite : Vélo électrique : et si le futur se conjuguait avec Ele ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. C’vraiment d’la merde

  2. Des panneaux solaires photovoltaïques qui  » ’utilisent la chaleur naturelle du soleil « …c’est original, je pensais que l’énergie produite par ces panneaux provenait de l’effet photoélectrique, soit l’émission d’électrons par un matériau soumis à l’action de la LUMIÈRE.

    Les panneaux solaires THERMIQUES c’est autre chose…

    Étonnant de trouver ce type d’approximation sur un site comme le vôtre.. 🙂

  3. j’habite à marseille, et vu la façon de conduire de mes concitoyens, qui plus est certains quartiers sont trés pentus, il est donc préférable d’aller en transport en commun (bien que peu nombreux), voire à pied, ou même en voiture c’est bien moins dangereux!

Moi aussi je donne mon avis