Qu’est-ce qui consomme le plus d’eau dans la maison ?

Ressource vitale mais rare, source d’inquiétudes et de scandales, l’eau est précieuse et mérite d’être préservée. À la maison, économiser l’eau, ça passe aussi par une meilleure connaissance de ce qui consomme le plus au quotidien et aussi par quelques astuces, comme toujours, simples mais efficaces !

Rédigé par Consoglobe, le 22 Mar 2018, à 8 h 05 min

Alors qu’aujourd’hui, plus de deux milliards de personnes n’ont pas accès à une eau saine et 4,5 milliards vivent sans assainissement basique d’après l’ONU, on utilise en moyenne en France, 143 litres d’eau par jour et par habitant. Mais sait-on où elle passe vraiment ? Quel sont les postes de consommation d’eau les plus et les moins importants dans la maison ?

Connaître ce qui consomme le plus dans la maison pour mieux économiser l’eau

Seul 1 % de notre consommation d’eau part dans les boissons, et 3 % dans la préparation des aliments. Le reste varie en fonction des appareils utilisés, mais aussi des habitudes de chacun.

© LedyX

La salle de bains consomme le plus d’eau

  • Toilette au lavabo : 5 litres environ
  • Douche (de 4 à 5 minutes) : de 60 à 80 litres
  • Bain : de 150 à 200 litres

Consommation d’eau dans les toilettes

  • Chasse d’eau  : environ 6 à15 litres à chaque utilisation
  • Chasse d’eau double commande : de 3 à 6 litres à chaque utilisation

Consommation d’eau dans la cuisine

  • Eau pour la cuisine : 5 à 8 litres
  • Vaisselle à la main : de 15 litres (remplissage des bacs) à 50 litres (eau courante)
  • Lave-vaisselle  : de 10 à 20 litres par lavage
  • Lave-linge : de 40 à 90 litres par lessive

conso eau domestique

Consommation d’eau dans le jardin

  • Arrosage d’un gazon  : 17 litres par m2 par m2 environ
  • Lavage d’une voiture : 200 litres environ
  • Arrosage du jardin : de 15 à 20 litres par mètre carré
  • Remplissage d’une piscine  : de 50.000 à 80.000 litres

Comment maitriser sa consommation efficacement pour économiser l’eau ?

La grande majorité des robinets de nos domiciles ou bureaux sont équipés de « mousseurs » ou « aérateurs ». En effet avec 3 bars de pression, un robinet standard débiterait 12 litres par minute, ce qui est trop élevé pour une utilisation ménagère. Le mousseur sert donc à injecter des bulles d’air dans l’eau qui sort, réduisant ainsi le débit de 30 à 70 % sans perte de confort.

Veillez à enlever régulièrement le calcaire qui pourrait s’accumuler dans les aérateurs pour les conserver plus longtemps.

© nikkytok

Mais, on peut faire encore mieux, simplement en équipant les robinets, douches et WC d’économiseurs, afin de faire des économies sur le long terme et préserver l’eau, sans se priver en rien.

Cependant, il est aussi très important de revoir un peu ses habitudes.

 Maîtriser ses dépenses d’eau dans la salle de bain

Étant donné la consommation importante d’eau nécessaire pour prendre un bain, privilégier les douches. Penser aussi à fermer le robinet pendant le brossage des dents, le rasage ou la toilette.

Laisser couler l’eau 3 minutes, c’est gaspiller 18 litres  minimum !

En attendant l’eau chaude, on peut récupérer l’eau qui s’écoule inutilement pour arroser les plantes, par exemple.

Économiser l’eau des toilettes

Une chasse d’eau économique qu’il s’agisse d’un mécanisme à double chasse préréglée ou d’un mécanisme d’interruption, peut permettre de sauvegarder jusqu’à 65 % d’eau.

Chasse d’eau © OKcamera

Consommer moins d’eau dans la cuisine

Faire la vaisselle à la main nécessite beaucoup d’eau, il ne faut donc pas laisser l’eau couler inutilement et utiliser deux bacs d’eau (un pour le lavage et un pour le rinçage).

Lorsqu’on rince les légumes ou nettoie les salades vertes, penser à fermer l’évier ou à utiliser une bassine afin de récupérer l’eau pour arroser les plantes, par exemple.

Attendre que le lave-vaisselle soit plein avant de le lancer.

Remplacer les appareils anciens et gourmands et utiliser les programmes économiques et à température plus basse.

Maitriser sa consommation d’eau en extérieur

Raccorder les gouttières à une cuve ou à un récupérateur pour se servir de l’eau de pluie pour arroser les plantes, nettoyer votre terrasse ou le trottoir. Bien penser cependant à la vidanger avant l’hiver !

Un récupérateur d’eau de pluie permet de réutiliser un volume assez faible au final et ne sera réellement utile qu’aux personnes qui arrosent leur jardin, lavent leur voiture.

Pour l’arrosage du jardin, privilégier le matin ou le soir afin d’éviter l’évaporation de l’eau. Un système de goutte à goutte est plus économe qu’un jet. Il faut aussi arroser moins souvent, mais davantage. Et, pour rappel : « un binage vaut deux arrosages ! »

Inutile d’arroser la pelouse : elle jaunit quand il fait sec, mais redevient vite verte aux premières pluies.

Nettoyez votre voiture avec un seau d’eau pour n’utiliser que 10 à 20 litres, contre 200 lorsqu’on la lave au jet.

Dernier point très important : il faut faire la chasse aux fuites, sources de pertes d’eau vraiment inutile et coûteuses au final ! Pour cela, mieux vaut contrôler régulièrement sur le compteur !

Illustration bannière : L’eau indispensable et précieuse – © Summer Photographer
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




151 commentaires Donnez votre avis
  1. Est ce un concours pour savoir qui parle le plus mauvais français ou fait le plus de fautes d’orthographe ?

  2. comment economiser de l eau

  3. oui je vous consairerais de vous l’avez les mains après sinon ca fera très mal

    Désolé pour le derangement

  4. mal

  5. Bonjour,
    J’ai envie d’utiliser l’eau de condensation de la chaudière ( pH 5 ) pour arroser les Rhododendrons et Azalées.
    Avez-vous une expérience dans ce domaine ?
    Merci d’avance

  6. romane tg

  7. grosse teub

  8. oui

  9. lyam dit que ines suce comme une salope

  10. j ai une grosse teub ines aime sa

Moi aussi je donne mon avis