Travaillez votre éco-orgasme pour la Saint-Valentin

Rédigé par Alan, le 3 Feb 2015, à 17 h 14 min

Le regroupement d’associations Générations Cobayes continue sa campagne de prévention santé à destination… de tous. Leur slogan : « pour que l’on puisse tous continuer à se faire du bien sans se faire du mal ». Bienvenue dans le monde de l’éco-orgasme.

Pour la Saint-Valentin, découvrez les 7 commandements de l’éco-orgasme

La Saint-Valentin approche et si on les magasins se frottent les mains, ici nous resteront très concrets, en partageant avec vous ce “Petit manuel à l’intention de tous ceux qui aiment se faire plaisir sans se faire mal“.

Certes l’amour, ce sont les petites attentions, les petites joies, les moments partagés, mais parfois, ne nous leurrons pas, cela termine sous la couette (ou dans le foin, hein) (ça pique un peu mais chacun son truc). Et là, là pour notre santé nous ne faisons pas forcément ce qu’il faut.

generations-cobayes-eco-orgasme-sante-02

A commencer par notre santé au sens large, et notamment notre alimentation…

Les OGM, la nourriture de mauvaise qualité ont un impact sur la santé et donc aussi sur notre forme, nos gamètes, et notre futur. Et puis un bon repas peut même séduire. Selon le philosophe de la nourriture Karadoc : “Écoutez ma mie, il vaut mieux bouffer ça une fois par mois que de la merde tous les jours, je vais vous dire, à ce niveau là, c’est plus de la gastronomie, c’est de l’érotisme.(1)

On oublie les phtalates et autres perturbateurs endocriniens

generations-cobayes-eco-orgasme-sante-04Les perturbateurs endocriniens sont partout, ou presque. A commencer par bon nombre de produits de beauté. On retrouve aussi des parabens et du nonxyphénol, entre autres, dans certains lubrifiants et certains préservatifs lubrifiés. A terme, le développement hormonal est touché, y compris pour les enfants à naître.

Côté sextoys, ce n’est guère mieux…

Vous pourrez toujours arguer qu’on peut s’en passer mais ceux qui aiment cela auront pu constater que la majorité de ces jouets sexuels sont composés de plastique. La composition du plastique varie, bien entendu, et on retrouve des phtalates dans plus d’un cas(2).

generations-cobayes-eco-orgasme-sante-03

Bien entendu on n’a pas ce problème avec les sextoys en verre ou d’autres matières non plastiques. Pour les autres retrouver, on trouve notamment un logo “phtalate free”. Certaines gammes complètes existent sans phtalate, notamment chez Lelo ou d’autres sextoys éco-friendly.

Et c’est pareil pour les accessoires culinaires : on oublie les additifs alimentaires.

On protège notre santé

Les autres conseils concernent les nanoparticules, les smartphones ou encore la pollution intérieur.

generations-cobayes-eco-orgasme-sante-01

Lisez plus sur le site de Générations Cobayes.

Lisez également sur le sexe et la santé :

Images : © Générations Cobayes

Références : (1) Kaamelott, Livre III, Cuisine et Dépendances
(2) Etude sur les sextoys de Greenpeace : http://www.greenpeace.org.uk/MultimediaFiles/Live/FullReport/7938.pdf

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

14 commentaires Donnez votre avis
  1. Gattaca, ce fantastique pamphlet sur un monde d’égoïstes, égocentriques et narcissique de surcroît, qui trouvent encore à la société de castes une qualité quelconque… que bien peu d’Ego souhaiteraient accepter de peur de faire partie des”rejetés”, des à la Georges Orwell, genre … 1984 ou soleil vert… La parano de l’autre, de celui qui ne fera pas partie de la “CASTE”.
    Au déplaisir de vous lire, se joint le souhait de vous faire comprendre que votre vision des choses demeure encore limité, cher “Gattaca”…
    Je perçois et comprend parfaitement que lorsque l’on choisis un tel nom, la génétique soit un cheval de bataille si prisé ! En effet, les lettres du nom “Gattaca” ne sont-elles pas à l’origine tirées des initiales utilisées pour désigner les bases de l’ADN, “A.C.G.T”, c’est-à-dire adénine, cytosine, thymine et guanine ?
    Un signe, parmi d’autres, qui ne trompe pas quand à vos attachements personnels au domaine de la génétique…
    Mais, en tant qu’ancien documentaliste médical, je n’ignore pas que si vous avez raison sur certains points, je crains que vos extrapolations et vos projections ne visent bien trop haut… Car, oui la génétique est une science à développer, mais surtout à contrôler ! Et non, l’on ne peut laisser faire n’importe quoi par des généticiens, des politiciens, et des industriels de ce secteur. Etant donné qu’ils flattent l’Ego de gens comme vous pour progresser dans leur carrière médicales, dans les gradins de l’assemblée, sur les parts de marché à conquérir… En dépit du bon sens commun et en dépit des droits inaliénables de l’être humain ! Et là c’est l’anthropologue et le chaman qui vous le dis, revoyez, et surtout pesez à l’nvie, mais à l’aune du bon sens et de l’humanité, ce qui est souhaitable de ce qui ne l’est pas.
    Je veux bien remettre en cause mes modalités de pensées, aucun problème, par contre il est hors de question d’accepter n’importe quoi de la part de gens qui “croient” détenir la seule vérité, car si l’Histoire m’a appris une chose, c’est que cette attitude ne fait qu’aveugler et faire foncer dans les murs… les inconscients !
    Et non, nous n’atteindrons pas 9 milliards d’êtres humains en 2050 !
    Puisque, en effet, ce que vous souhaitez transformer de toutes vos forces, à savoir la NATURE, que vous ignorez ici totalement, comme si nous n’avions pas besoin d’elle pour ne serait-ce que respirer, est une conscience infiniment plus redoutable que vos généticiens!

    • @shaman quelque chose ! Waooooh ça en dit long aussi !
      ce n’est pas parce que vous connaissez la signification de ATGC que cela fait de vous un généticien.

      Un minimum de connaissances en biologie (les rudiments, les bases) vous permettraient de comprendre que la reproduction sexuée entraine un nombre impressionnant de modifications au sein d’un génome (délétion, addition, duplication, mutations (transversion, transition), translocation, transposition) et donc comprend l’événement proprement dit de transgénèse (= transfert de gène(s)).
      Cet événement génétique n’est donc pas une nouveauté pour la cellule.
      Il n’y a pas d’ailleurs de hiérarchie entre tous ces événements et leur importance respective (par exemple, la duplication peut être une simple base comme elle peut concerner la duplication du génome en entier. Une simple duplication peut entrainer autant de conséquences dramatiques que la duplication d’un génome comme l’une et/ou l’autre peuvent être sans conséquences. Nombre de maladies génétiques sont dues à des mutations ponctuelles : hématochrose, drépanocytose…).
      Quant à votre philosophie, le simple fait de vous proclamer chaman en dit long sur votre rationalité.
      La pensée magique est votre domaine OK, grand bien vous fasse mais ce n’est pas par des tours de passe passe que vous soignerez les gens ni n’allez les alimenter et surtout n’imposez pas vos chamaneries aux autres ! (du point de vue de l’esprit, vous en êtes toujours au niveau de la préhistoire (et encore !). Lisez donc “heureux sans dieu ni religion” de Michel Piquemal …. vous vous apercevrez que toutes les sociétés monothéistes sont basées sur le mensonge et le formatage des esprits des “fidèles”…. les sociétés primitives polythéistes sont elles en plein dans la chamanerie… cela me fait invariablement penser à la BD Lucky Luke dans laquelle il y a toujours un charlatan venant vendre ses petites potions de perlimpinpin pour soulager de ses deniers le gogo !
      Contrairement à vous, je ne crois nullement détenir une quelconque vérité. Je m’appuie sur ce qui est solidement établi et reconnu comme des faits réels et démontrés par la communauté scientifique internationale en accord avec toutes les théories acceptées et démontrées.

  2. Il n’empêche que… nous avons une espérance de vie nettement supérieure à nos lointains ancêtres qui vivaient au contact de cette merveilleuse nature, mangeaient, forcément, bio et avaient un mode de vie, forcément, plus sain sans plastique (et sans électricité) et qui mourraient tellement jeunes qu’ils n’avaient pas eu le temps de développer des cancers ou des maladies cardio-vasculaires. Sans compter le fait que beaucoup d’enfants mouraient en bas âge et, évidemment, les femmes qui mourraient en couche.

  3. En plus, monsieur confond les labels. AB, c’est le label bio français. A moins d’une preuve solide, aucun produit certifié AB n’a jamais tué quiconque.

    Et pour ce qui est des OGM, chacun est libre de se livrer au jeu de ces multi-nationales qui nous prennent pour des cobayes sans demander notre avis.

  4. Lol Gattaca > Y a rien aucun problème relevé scientifiquement de manière incontestable, donc il n’y a aucun problème ? 😀 Je ne comprends même pas ce que tu fais sur ce site xD
    En revanche je tire mon chapeau à consoglobe de ne pas censurer les avis qui vont à l’encontre de leur message, c’est loin d’être le cas ailleurs.

    Plus concrètement, si quelqu’un pouvait “analyser” la composition des préservatifs, ça m’intéressait.

    • Alan

      On ne cherche vraiment pas à censurer car on part du principe qu’on n’a pas la science infuse 🙂 On s’est d’ailleurs déjà contredit sur le site en fonction des avancées, des remarques etc., et sur les sujets de santé particulièrement on apprend de nouvelles choses chaque jour.
      Pour les préservatifs, bonne idée, on avait travaillé le sujet via l’angle “préservatif et recyclage” (https://www.consoglobe.com/sexualite-sex-toy-ecolo-2150-cg) : latex dans la plupart des cas. Les préservatifs sans latex sont par exemple en duron, une sorte de polyuréthane (ou d’autres polyuréthanes). Difficile d’avoir du recul sur l’utilisation de ces plastiques, je vais essayer de trouver des infos.

  5. Monsieur GATTACA,
    Je vous souhaite de ne jamais tomber malade à cause des OGM et autres inventions contre nature car cela remettrait en cause votre solide schéma de penser. Aïe aïe aïe
    Cdt,
    Laura

    • Je mange bio ! Car je n’ai pas les moyens de me payer un cancer !!

  6. Article d’une nullité sans précédent !
    Citer comme première cause les OGM est la preuve que vous n’y connaissez rien mais rien de rien.
    Personne ne mange d’OGM. Ce que l’on peut manger, c’est tout au plus des produits issus d’OGM au cas où vous ne l’auriez pas remarqué. Mais cela traduit certainement le fait que vous ne savez meme pas ce qu’est un OGM !!!
    Pouvez vous citer une seule preuve de leur dangerosité ! Ils existent depuis plus de 20 ans et la consommation des produits qui en sont issus n’ont même pas provoqué un seul mal de tête. On ne pourrait pas en dire autant pendant la même période pour les produits issus de l’AB qui eux ont tué par centaines (rien que 50 pour le fameux “concombre” allemand de 2012 qui s’est révélé être en fait des pousses de fenugrec !). Mais c’est vite oublié et surtout on n’en parle pas !
    Mieux que cela, on sait depuis 1997 par plusieurs publications qui ont été confirmées par d’autres depuis, que les récoltes d’OGM (PGM pour être exact pour plantes GM) contiennent moins de mycotoxines, substances produites par des champignons contaminant pratiquement toutes les cultures. Ces substances sont quasiment toutes cancérigènes. On ne sait ni les détruire ni s’en débarasser et elles sont autrement plus dangereuses que les phtalates, perturbateurs endocriniens, pesticides (ceux de l’agriculture) que vous citez.
    Vous ne savez sans doute même pas qu’elles existaient ces mycotoxines !
    Si il y a une chose de sûre aujourd’hui c’est qu’il vaudrait mieux manger des produits issus d’OGM mais avant que les citoyens le comprennent ce sera difficile tant le formatage des médias et d’associations escroloverdâtres a réussi à “droguer” le public par des mensonges depuis 20 ans !

    • commentaire d’une nullité sans précédent Gattaca !!!
      pour quelle société “d’apprentis sorciers” travaillez-vous ou militez-vous ?
      combien avez-vous reçu pour écrire cela ?

      en tout état de cause, vous avez de la chance que le ridicule ne tue pas 8

    • Les OGM quelle m…. !! Je suis lombric réfractaire.

    • Alors que Monsanto et consorts travaillent pour le bien de l’humanité, c’est bien connu …
      Du grand Gattaca, sélectionné in utero sans doute…

    • “Les données disponibles de contamination des produits biologiques
      par des mycotoxines montrent des niveaux de contamination
      variables avec quelques cas de fortes contaminations sans qu’il
      puisse globalement être dégagées de grandes différences
      avec les contaminations des produits conventionnels.” (source : INRA) alors merci à vous aussi de ne pas dire n’importe quoi et de répandre de fausses théories ! Car au-delà du problème sanitaire (car c’en est bien un et de taille), l’agriculture “conventionnelle” basée sur la rentabilité maximum est en elle-même un problème bien plus vaste (social, économique et environnemental) totalement lié au modèle économique néo-libéral auquel nous sommes assujettis et qui a pour principal moteur une croissance… totalement illusoire et qui nous entraine tous dans le mur ! Alors, renseignez-vous, documentez-vous et surtout… réveillez-vous !!!

    • @ busigny
      Je ne travaille pour personne … tout de suite l’argument du mec payé par quelqu’un… pas de pot, trouvez autre chose !
      Je remarque d’emblée la profondeur de votre réponse et le manque total d’argument quelconque.
      Vous auriez pu vous éviter d’écrire cette réponse ridicule (qui ne tue point effectivement !).

      Pour les autres intervenant, je vois que mon commentaire a suscité une avalanche de réactions sans apporter plus d’arguments que celle de busigny d’ailleurs exceptée celle de Cyril !
      Vous avez entendu beaucoup l’INRA s’exprimer sur les OGM durant ces 20 dernières années et combien de fois les institutions publiques et gouvernementales sur la problématique des mycotoxines. Il existe une omerta sur ce sujet. Malheureusement, le livre “danger dans l’assiette” du professeur Galtier n’est pas assez connu. En même temps qu’il alerte sur les dangers constant qu’ont représenté et représentent encore les mycotoxines, il fait un rappel historique de leur dangerosité. Au cours des précédents millénaires, ces saloperies de toxines sont certainement responsables de millions de décès.
      Cela tue dans les élevages encore aujourd’hui…
      Souvenez vous de l’ergot de seigle et le drame de Pont St esprit au début des années 50… quelques morts tout de même (par de la farine contaminée). Cette cause de maladie puis décès est connu depuis bien longtemps sous le mal de “feu de St Antoine” ou mal des ardents…
      Par ailleurs, on a bien compris que vous prônez la décroissance… mais comment faites vous dans un monde qui atteindra 9 milliards d’humains en 2050 (nous sommes déjà plus de 7 milliards d’habitants) quelles que soient les mesures qui seront prises dès demain…

      Par ailleurs, j’attends toujours une seule preuve que les OGM et les produits qui en sont issus sont dangereux. Pour qui connait un tant soit peu la problématique, on se demande bien par quel tour de passe passe, ils pourraient être dangereux. Pas plus, pas moins que n’importe quelle nouvelle variété obtenue par d’autres techniques d’amélioration variétale et compte tenu des nombreux contrôles qui sont effectuées dessus par rapport au non-OGM, certainement plus sûrs.

      Si ces quelques éléments arrivaient à remettre en cause le schéma de pensée de quelques uns ici … ce serait ça de gagné !!! mais il faut arriver à vous réveiller tellement vous avez été anesthésié par des mensonges incessants depuis 20 ans !

      @ richou : de quoi parlez vous ! jamais vous n’aurez à vous le payer votre cancer. C’est bien çà le drame actuel de notre société. Les gens peuvent faire n’importe quoi, c’est les autres qui payent pour eux … On sait que le tabac c’est dangereux et sans doute la première cause de mortalité… si on disait aux gens : OK vous voulez fumer mais alors si vous attrapez le cancer, c’est vous aurez à le payer et non la société… cela changerait pas mal de choses !
      On pourrait tenir ce même type d’argumentations pour tout un tas de choses :
      * cas signalé ce matin des secours en montagne d’Annecy qui veulent faire payer les skieurs hors piste (alors que c’est interdit) pour mise en danger de la vie des sauveteurs.
      * l’alcool/drogue/portable au volant
      * la justice qui devrait s’autofinancer sur les procès. Il n’est pas normal que les honnêtes gens aient à payer un centime (par leurs impôts) pour les délinquants, voleurs, trafiquants, bref les malhonnêtes et les asociaux !

Moi aussi je donne mon avis