Diabète : 3,5 millions de personnes touchées en France

À l’occasion de la Journée mondiale du diabète, des associations se mobilisent pour lutter contre cette maladie qui fait de nombreux morts chaque année.

Rédigé par Sybille de la Rocque, le 14 Nov 2016, à 9 h 43 min

La Journée mondiale du diabète permet aujourd’hui un coup de projecteur sur une maladie qui touche 3,5 millions de personnes en France. Une maladie avec laquelle il est aujourd’hui possible de vivre, mais qui est encore à l’origine de nombreuses pathologies mortelles.

1,5 million de morts chaque année dans le monde

Le diabète, cette maladie souvent qualifiée de « silencieuse », est encore aujourd’hui, responsable de la mort de plus de 1,5 million de personnes dans le monde. Un chiffre en constante augmentation, selon les autorités sanitaires, qui, à l’occasion de la Journée mondiale du diabète, lundi 14 novembre, s’alarment de la surmortalité engendrée par cette maladie.
La France compterait aujourd’hui 3,5 millions de diabétiques. Or, si les moyens modernes permettent à tous ces malades de vivre le plus normalement possible, ces derniers présentent considérablement plus de risques que les autres de mourir précocement, d’un cancer, d’une maladie cardiovasculaire ou encore d’un AVC. D’autant que cette maladie peut se développer pendant des années sans qu’aucun symptôme ne soit visible.

Charlie robot assistance enfants diabétiques

Le robot Nao Charlie qui assiste les enfants diabétiques © Xavier Caré Wikimedia Commons CC BY-SA 4.0

Le diabète, une cause de surmortalité, surtout chez les femmes

Les associations estiment d’ailleurs que près d’un diabétique sur deux ignorerait qu’il est malade. Pour pallier à ce problème de santé publique, la Fédération française des diabétiques organise aujourd’hui une grande journée de dépistage durant laquelle elle espère accueillir un million de personnes. « Il est urgent de dépister, diagnostiquer la maladie et fournir un traitement approprié », estime l’association.

Un diagnostic précoce permettrait en effet de lutter plus efficacement contre certaines maladies mortelles dont souffrent davantage les diabétiques. Une étude récemment publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) vient en effet de révéler que, malgré une certaine amélioration, les hommes diabétiques présentent toujours une surmortalité de 34 %, et les femmes de 51 %.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis