Déco chambre d’enfants : pensez Feng Shui

Le Feng Shui, “médecine de l’habitat”, permet de faire circuler agréablement les énergies. Suivez ses préceptes pour aménager la chambre de vos enfants.

Rédigé par Sylvie Fabre, le 29 Dec 2015, à 21 h 16 min

La décoration n’est pas seulement une affaire de goût. Si l’on en croit la tradition millénaire chinoise du Feng Shui, l’aménagement de la chambre d’un enfant – comme de la maison – participe à son bon équilibre.

Dormir, jouer, se faire câliner… la chambre est un lieu où l’enfant s’épanouit de mille manières. Pour harmoniser tous ces aspects de la vie, la sagesse chinoise prescrit de « soigner » son habitation comme la médecine chinoise soigne le corps humain : en veillant à la bonne circulation des énergies. C’est en orientant bien les meubles, en choisissant les bonnes couleurs, en étudiant la qualité de l’éclairage, qu’on crée l’harmonie propice à la détente, à l’échange, à la créativité, à l’éveil à la vie. De grands principes qui s’appliquent jusque dans les plus petits détails sans pour autant oublier la personnalité de chacun.

L’orientation, selon le Feng Shui : jamais dos à la porte

On dort bien quand on se sent en sécurité. Comment peut-on sombrer en confiance dans le sommeil si l’on tourne le dos à la porte par où pourrait entrer un « monstre » ? Le lit devrait idéalement être orienté de telle manière que le petit dormeur puisse voir la porte. Mais pas face à la porte, en diagonale. De même, l’enfant sera plus tranquille pour jouer ou pour dessiner si, assis à sa table, il peut voir qui entre dans la pièce.

La sécurité est la qualité première de la maison. Fer à cheval, trèfle à quatre feuilles, oeil bleu… toutes les civilisations ont leurs talismans pour la protéger des mauvais esprits. Dans la chambre d’un enfant, ce peut être l’ours en peluche qui veille à sa sécurité. Ou tout autre « doudou » qu’il se choisira pour le protéger.

Vive les courbes

De plus en plus, les créateurs de mobilier pour enfants travaillent à « arrondir les angles » pour éviter les blessures et les bosses. En plus de la sécurité, les formes arrondies facilitent aussi la circulation de l’énergie. Il faut imaginer l’énergie (le « ch’i ») comme un corps en mouvement. L’objectif est de le laisser circuler doucement et régulièrement à travers toute la chambre, sans à-coups ni blocages. Les lignes droites, les arêtes vives l’accélèrent et la rendent agressive. Les espaces mal aérés, confinés ou fermés la font stagner.

Privilégier donc les formes rondes, animer un recoin oublié en y accrochant un bel objet, une applique lumineuse ou un mobile rendront toute la pièce vivante et accueillante.

A chacun sa couleur

Les couleurs ne sont jamais neutres et influencent notre humeur et cela plus encore sur les petits enfants. Leur système oculaire n’étant pas arrivé à maturité, ils perçoivent mieux les couleurs que les contours des objets. La chambre, pour être propice au sommeil comme à la créativité, sera peinte en couleurs pastel avec quelques touches de couleurs plus franches selon la personnalité de l’enfant. Le rouge, très Yang (principe masculin pour les Chinois) révèle une énergie forte, voire agressive. Rouges, oranges et jaunes dynamiseront par contre un enfant « trop calme ». A l’opposé, les verts et les bleus, des teintes Yin (principe féminin), apaiseront des enfants un peu trop actifs ou présentant des difficultés à se concentrer.

Tout doux pour les matières

Du sol au plafond, la préférence va aux matières naturelles, bien sûr. Textures agréables au toucher, couleurs authentiques, odeurs évocatrices, le bois, l’osier, le rotin, le lin ou le coton mettent les sens en éveil. La chaux, sans additif, est un matériau particulièrement salubre et qui respire. Attention par contre aux peintures, aux bois traités et aux revêtements de sol synthétiques qui peuvent libérer des substances toxiques. Pour prévenir l’asthme et les allergies, pensez à chasser la poussière et à bien aérer la chambre tous les jours.

L’ordre et le désordre

Dans une chambre d’adulte, le désordre et l’accumulation d’objets sont à proscrire, car ils entravent la circulation de l’énergie. Comme une eau qui stagne et qui devient trouble et nauséabonde, l’énergie se bloque dans la pagaille. Mais dans une chambre d’enfant, toute la faune des peluches, hochets et jouets participe à l’éveil de l’enfant et stimule son imagination. Il n’est donc pas question de transformer sa chambre en vitrine modèle.

feng shui enfants

Un certain fouillis peut être positif s’il n’aboutit pas à « enterrer » des objets sous les meubles, bloquant ainsi les énergies. Si l’on a aménagé des rangements sous un lit, ce qui n’est pas idéal, il faut régulièrement les bouger pour les dépoussiérer et pour trier dans son bric-à-brac ce que l’enfant veut garder et ce qui ne l’intéresse plus. Et pour bénéficier d’une énergie apaisante, le lit doit être fait dès le matin et la chambre remise en ordre chaque soir.

Une déco douce

Les objets et les images qui décorent la chambre doivent évoquer la vie à laquelle on aspire pour son enfant. Sur les murs, des images fraîches et gaies, des formes ondoyantes plutôt que des formes géométriques renverront une énergie positive sur l’enfant. Mieux vaut éviter les monstres, pirates et sorcières. S’ils se sont déjà installés dans la chambre et que l’enfant ne veut pas s’en défaire, il faut les ranger chaque soir dans les boîtes à jouets.

Pour les tout petits, les mobiles qui cliquettent et miroitent de couleurs sont un excellent stimulant selon la sagesse Feng Shui. Et enfin pas d’aquarium (trop yin), de plante (trop yang), ni de miroir qui reflète le lit (risques d’insomnie). Cela est aussi valable pour les chambres d’adultes.

Lire page suivante :
Les règles Feng Shui de base d’une chambre harmonieuse, et les origines du Feng Shui

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice en chef de presse féminine, auteur de livres pratique orienté naturel, graphiste, prof vacataire à l’université et bien d'autres cordes à...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis