Coton équitable : à quels labels se fier ?

Dans le milieu toujours plus redoutable du prêt-à-porter, certaines marques tentent de se démarquer en proposant des labels responsables. Pour le coton équitable, il est nécessaire de lire à deux fois les étiquettes avant d’acheter !

Rédigé par Pauline Petit, le 28 Nov 2017, à 16 h 35 min

Alors qu’il habille une grande partie de la planète, le coton est une culture très nocive. Il s’agit d’une culture très gourmande en eau et en pesticides : alors qu’il n’occupe que 3 % des terres cultivées, il consomme un quart des pesticides utilisés dans le monde. La fabrication du textile, la teinture du coton, sont également dangereuses pour la santé et l’environnement : l’emploi de métaux lourds comme le plomb ou le chrome est fréquent.

En outre, le marché du coton n’est pas si blanc qu’il n’y paraît. Son industrie pèse 37 milliards de dollars par an(2) et cache parfois des pratiques d’exploitation douteuses. Du champ à la manufacture, de nombreux travailleurs sont sous-payés, exposés aux substances toxiques, pour permettre aux consommateurs occidentaux d’avoir des vêtements en coton à bas prix dans les chaînes de prêt-à-porter.

labels coton, coton équitable

Le juteux marché du coton équitable et bio

Alors, faut-il pour autant abandonner le coton ? Pas forcément. Le coton reste une matière naturelle, plus intéressante que les matières synthétiques du point de vue de la santé et de l’environnement. Il s’agit tout d’abord de contrôler notre frénésie de consommation de vêtements neufs et privilégier l’achat d’occasion ou de qualité. En cas d’un achat de vêtement neuf, il est préférable de se tourner vers du coton équitable ou bio. Mais à quels labels se fier ?

Le petit nouveau du coton équitable, Better Cotton Initiative

coton équitableCertains labels correspondent à une réelle démarche de traçabilité et de respect de l’environnement et de la santé. D’autres ne sont utilisés que pour « verdir » le rayon prêt-à-porter des grandes marques. C’est le cas du nouveau label de coton équitable, Better Cotton Initiative. Créé en 2010, il est le petit chouchou des grandes marques. C’est le plus récent, mais il voit grand. Son objectif ? D’ici 2020, une production de 8,2 millions de m³ de coton responsable labellisé, soit 30 % de la production mondiale de coton.

Le hic : ce nouveau label ne possède aucune possibilité de contrôle de la traçabilité, des conditions de travail et des substances toxiques utilisées. En somme, un label vert qui cache des manoeuvres de greenwashing des grandes marques… à éviter.

Les chiffres du Planetoscope : production mondiale de coton

Les labels coton équitable et bio à privilégier

Pas toujours facile de faire la part des choses entre greenwashing et réel engagement. D’autant plus que pour le textile, il existe de multiples labels qui garantissent chacun des aspects différents de la production.

Le coton bio garantit que la matière première a été cultivée sans pesticides. Le coton équitable, lui, garantit des revenus décents pour les producteurs.

coton équitable, label GOTSCréé en 2006, le label GOTS (Global Organic Textile Standard) est le principal label garantissant un coton bio. Il est représenté par un t-shirt blanc sur fond vert. Il existe plusieurs niveaux : le plus élevé garantit qu’au moins 95 % des fibres utilisées sont issues de l’agriculture biologique. Le label bannit également les substances toxiques dans la fabrication ou l’impression du textile, et le respect basique de conditions de travail décentes.

Le label Oeko-Tex est plus axé sur la santé : il garantit l’absence de substances nocives ou allergènes dans le tissu. Il existe 7 types de labellisation : par exemple, STANDARD 100 by OEKO-TEX® est le premier niveau, STeP by OEKO-TEX® garantit l’absence de substances dangereuses ET le respect des conditions de travail. MADE IN GREEN by OEKO-TEX® a le niveau d’exigences le plus élevé tant au niveau environnemental que social.

Plus connu, le label Max Havelaar garantit un coton équitable, soit un revenu et des conditions de travail décentes pour les producteurs. Il favorise généralement les petits producteurs, les femmes ou les organisations en coopérative. Les garanties environnementales sont cependant limitées : le label garantit l’absence de coton OGM, mais pas l’absence de pesticides.

Il existe d’autres labels qui certifient la dimension équitable ou responsable des textiles : vous pouvez faire également confiance aux labels Ecocert ou Bio-Partenaire, comme pour le reste de vos achats.

Comment bien acheter un vêtement en coton ?

Nos conseils pour être sûrs de votre achat de coton : privilégiez les marques spécialisées. Achetez de préférence vos textiles dans des boutiques bio ou de commerce équitable, qui sont très exigeantes sur la provenance de leurs produits. Évitez autant que possible les grandes marques de prêt-à-porter, qui écrasent les prix et les salaires de leurs travailleurs.

Privilégiez un vêtement en coton qui possède une double certification : un label bio et un label coton équitable. Au moins, vous serez sûrs que le coton sera cultivé sans pesticides, fabriqué sans produits chimiques et dans des conditions décentes. Et rappelez-vous : privilégiez la qualité plutôt que la quantité !

Illustration bannière : Ccoton – © muratart
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

13 commentaires Donnez votre avis
  1. Pendant combien de temps, le mensonge originel sur l’AB (le »bio » par usurpation du préfixe) va t-il perdurer ?
    Tous les lecteurs de consoglobe, mais sans doute les rédacteurs eux mêmes, ne savent pas que l’AB utilise légalement 439 pesticides (qu’elle appelle joliment biopesticides comme si le préfixe « bio » lavait plus blanc que blanc !)
    Et comble du comble, certains de ces pesticides sont issus de la chimie de synthèse (comme toutes les préparations à base de soufre et celles à base de cuivre), d’autres blanchies par le fait de les qualifier de naturelles sont des cancérogènes ou des perturbateurs endocriniens !!!
    Quand on sait, in fine, que l’AB n’apporte aucun ‘plus’ nutritionnel, n’est certes pas meilleure pour l’environnement et qu’en plus, cerise sur le gâteau, le risque sanitaire est supérieur par rapport à tout autre mode de culture (on recense en permanence des accidents dus au « bio »), on comprend assez mal comment les gogos peuvent s’enticher de produits « bio » qui est l’exemple même d’une agriculture non durable.

  2. Label BCI vaste foutaise,il suffit d’avoir regarder l’émission cash investigation du mardi 28 novembre 2017, vous comprendrez mieux cette arnaque au label trompeur qui enfume les consommateurs.

  3. Bonjours,merci pour l article. Avez d’autre adresse de site qui vende des tissus eco reponssable? Merci

  4. slt suis en formation en technologie textile,je veut avoir une comparaison detaille des differentes avantages entre le coton bio et le coton conventionnelle;parce qu’il ya trop de debat dans mon pays, jattent la reponse par mail. SUIS ETUDIANT AU MALI

  5. Nous sommes sur un projet de sous-vêtement homme coton bio commerce équitable peut on avoir des renseignements sur les fières de fournisseurs capable de fournir des fils fins hauts de gamme (longue fibre) dans ce concept là

  6. coucou ! vive le coton bio équitable et les vêtements bio de mode éthique

  7. Bonjour,
    Est-il difficile de lancer une ligne de vêtement équitable/bio? et faut il aller prospecter sur place pour trouver un fournisseur?
    Enfin puis je trouver des conseillers sur Paris pour étudier les forces et faiblesses de cette micro entreprise
    Merci

  8. Bonjour,

    Une grande opération nationale est menée en faveur du commerce équitable : vous pouvez découper (virtuellement ou réellement) les étiquettes de vos tee-shirts pour motiver les fabricants à utiliser du coton issu du commerce équitable.
    Participez, lisez l’article qui explique l’opération :
    http://www.24hsante.com/%C2%AB-coupez-votre-etiquette-pour-le-coton-equitable-%C2%BB

    issu de la rédaction de 24hSanté (rubrique blog planète/bio/environnement

    merci !

  9. Bonjour,

    les premières filières de tissus bio ont été mises en place dans les années 80-90 en Inde et en Turquie notamment.
    Biotissus vous propose un grand choix de tissus certifiés bio :
    http://biotissus.com

  10. bonjour!

    J’aimerai savoir depuis quand le textile bio est-il apparu?

  11. Vous avez les Altermundi sur le google vous trouverez facilement des adresses. Ou sinon directement en boutique de marques de mode éthique. Une marque superbe chic et décontracté c’est ARTICLE 23. La marque est vendu dans différents points de vente en France mais aussi sur le net UPFACTORY. Allez sur leur site web http://www.article-23.com

  12. bonjour ,

    je souhaiterais savoir ou l’ on peux acheter en tant que particulier des tissus bio merci

  13. Des articles interessants…

    Merci.

Moi aussi je donne mon avis