De nombreuses associations en difficulté face à l’épidémie actuelle

Avec la crise du coronavirus et les mesures de confinement, de nombreuses associations se retrouvent privées de bénévoles et de dons. 2/3 d’entre elles sont à l’arrêt.

Rédigé par Pauline Petit, le 25 Apr 2020, à 7 h 50 min

Le monde du travail n’est pas le seul à pâtir des mesures de confinement. Le secteur associatif est également à la peine, avec des difficultés à la fois financières et humaines.

Associations en difficulté – 70 % d’entre elles sont à l’arrêt avec le confinement

Les associations jouent un rôle indispensable dans la société française : elles soutiennent les plus faibles, participent au dynamisme des communes ou des territoires, sont facteur de lien social
Or les mesures de confinement rendent impossible le fonctionnement de nombreuses associations.

Immobilisation des bénévoles, chute des dons

Une étude du Mouvement Associatif(1) montre que 70 % des associations se retrouvent à l’arrêt suite aux mesures de confinement, et que 40 % d’entre elles vont subir des difficultés de trésorerie suite au report d’activités ou de financements.

associations en difficulté

Les personnes en difficulté encore plus isolées sans les associations ©Miriam Doerr Martin Frommherz

Malgré tout, pour répondre aux défis lancés par la crise du coronavirus (SDF fragilisés, femmes ou enfants en danger…), de nombreuses associations choisissent de maintenir leurs activités : 80 % d’entre elles maintiennent des liens à distance avec les bénévoles ou les bénéficiaires de leurs activités.

Il est difficile d’estimer quel impact à long terme aura cette crise pour les finances des associations. Certaines d’entre elles connaissent d’ores et déjà des baisses conséquentes de dons. C’est par exemple le cas du CCFD-Terre Solidaire, qui lance habituellement au printemps sa campagne de Carême, et qui a dû annuler tous ses événements.

C’est également le cas du réseau Emmaüs. Pour la première fois de son histoire, le réseau, qui vient en aide aux personnes en difficulté, lance un appel aux dons. En effet, les boutiques, qui assurent la majeure partie des recettes de l’association, ont dues être fermées suite aux mesures de confinement. Pour que les personnes dont l’association s’occupe ne retournent pas à la rue, elle lance un appel aux dons sur son site Internet : emmaus-france.org.

Même si l’État et l’Union Européenne se sont engagés à débloquer des fonds en urgence pour soutenir les associations, certaines d’entre elles risquent de ne pas se relever de la crise actuelle. Alors plus que jamais soutenons-les !

Pour soutenir l’activité des associations, le gouvernement a appelé à une mobilisation bénévole via le lien : jeveuxaider.gouvfr.

Illustration bannière : Les associations en difficulté avec la crise du COVID-19 ©rawf8
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis