Consigne des bouteilles plastiques : ce n’est pas pour tout de suite

Le gouvernement a décidé de temporiser sur le principe de la mise en place d’une consigne des bouteilles plastiques pour recyclage.

Rédigé par Paul Malo, le 27 Nov 2019, à 12 h 45 min

Pas d’obligations : dans les années qui viennent, la France ne proposera que des « expérimentations » dans des territoires « volontaires » pour le recyclage des bouteilles en plastique.

Toujours un objectif européen de 77 % de recyclage

La faute au Sénat ? Lors de la discussion du projet de loi antigaspillage, qui revient début décembre à l’Assemblée nationale, il avait rejeté le principe de la consigne des bouteilles plastiques pour recyclage. Leur crainte : qu’une telle mesure ait un impact financier fortement négatif sur les finances des collectivités locales, qui revendent actuellement leurs déchets à des entreprises spécialisées.

Machine à recycler les bouteilles en plastique © Rokas Tenys

Résultat : au lieu d’une mise en place à l’horizon 2022, le gouvernement fait machine arrière et ne parle plus que d’« expérimentations » sur la base du volontariat, pour une mise en place à l’horizon 2023. Pour autant, le fait de rejoindre les objectifs européens de 77 % de collecte pour recyclage des bouteilles en plastique en 2025, et de 90 % en 2029, est maintenu.

Les entreprises de recyclage vent debout contre l’idée

La Fédération professionnelle des entreprises de recyclage (Federec) était clairement opposée à l’idée, estimant qu’elle « pèsera sur les finances des Français, des collectivités et sur le petit commerce artisanal » qui n’aura pas les moyens d’installer ce système. « Pire, elle cassera le tri citoyen, sans apporter de réel bénéfice environnemental ».

Dans un communiqué, le gouvernement insiste sur « la mise en place d’un groupe de contact entre l’État et les représentants des collectivités organisatrices du service public des déchets » et « la définition d’une mesure objective des performances de collecte, tri et recyclage tout au long d’une trajectoire à dix ans. »

consigne bouteille france

Le recyclage du verre, lui, pose encore d’autres problèmes en termes de ressources – © Golden Brown

Les ONG environnementales, elles, et notamment l’ex-ministre Nicolas Hulot, étaient favorables à la mise en place de la consigne des bouteilles plastiques, estimant que « la consigne pour recyclage couplée à la consigne pour réemploi est une première étape pour améliorer la collecte ». La Federec propose pour sa part d’instaurer un autre système et de mettre fin au système des poubelles de couleur, en passant à un tri avec deux poubelles : une sèche et une humide.

Illustration bannière : La consigne en France va revenir mais se fait attendre – © RossHelen
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. En Allemagne il y a la consigne et le taux de collecte atteint 98,5 %. Donc ça marche. Il faut savoir ce qu’on veut, préserver les finances des collectivités locales ou arrêter de dégrader la planète ? En France il y a déjà beaucoup d’automates qui récupèrent les bouteilles contre quelques centimes et personne ne s’est posé la question des finances des collectivités locales.

Moi aussi je donne mon avis