Gaz, électricité et eau – Comprendre mes factures et mes consommations plus en détail

Comment sont facturées mes consommations ? À quoi correspondent tous ces chiffres sur mes factures ? Passage en revue de ce qu’il faut garder en tête pour mieux comprendre ses factures à partir des index relevés sur les différents compteurs de la maison…

Rédigé par Bernard Pierré, le 17 Feb 2020, à 8 h 00 min

Comme la grande majorité des Français devant leurs factures de gaz, d’électricité ou d’eau, Vous ne savez pas à quoi correspondent tous les éléments et avez des difficultés à savoir ce qu’on vous fait réellement payer ? Voici quelques éléments pour mieux comprendre ses factures et obtenir avoir une énergie moins cher.

Comprendre ma facture : le compteur d’électricité

Les compteurs d’électricité fournissent des index en kiloWatt heure : kWh. C’est d’autant plus simple que ce sont bien des kWh qui seront facturés. Mais c’est sans compter les index supplémentaires parfois proposés : c’est le cas notamment pour les contrats proposant plusieurs périodes tarifaires. Le plus courant est le compteur proposant 2 index : un index jour (ou heures pleines) et nuit (ou heures creuses).

comprendre facture

Prendre l’habitude de relevé les compteurs pour surveiller ses consommations © Andrey_Popov

Le compteur va incrémenter en fonction des horaires de la journée ou de la semaine l’un ou l’autre des 2 index. Les consommations calculées par différence (index fin – index début) pour les 2 compteurs seront facturées à des tarifs différents.
Les horaires de changement de tarif doivent être accessibles et communiqués par le fournisseur. Ils permettent à celui-ci d’inciter à limiter ou déplacer les consommations en fonction des périodes mais vous ne pouvez bien sur pas choisir ou modifier ces périodes.

L’abonnement à plusieurs tranches est il utile ?

Un abonnement à plusieurs tranches vous coûtera plus cher mais pourra être largement compensé par des économies si vous êtes en capacité de bien exploiter ces différences de tarif. Typiquement si votre installation permet de programmer en tarif heures creuses chauffe-eau électrique, recharges batteries, radiateurs à accumulation, lave-vaisselle ou lave-linge programmables.

En fonction des types de compteurs, des fournisseurs ou des contrats, les compteurs électriques peuvent fournir d’autres informations. Dans le cas d’installations professionnelles ou de contrats spécifiques, le nombre de tranches tarifaires peut être plus important.
D’autres indications (facteur de puissance, pointes de puissance, etc.) peuvent être fournies et donner lieu à tarification de pénalités comme l’énergie réactive(1) pour les clients raccordés en basse tension par exemple.

Les tarifs dit réglementés sont amenés à disparaitre ; les stratégies tarifaires des fournisseurs à se diversifier. La vigilance est de mise pour comprendre la structure des tarifs et leur évolution.

Comprendre ma facture : le compteur de gaz

L’index du compteur de gaz est en mètres cubes. Or ce sont des kWh qui sont facturés ! Une conversion est donc nécessaire entre la consommation en m3 obtenue par différence des index et l’énergie à facturer en kWh.

Le coefficient de conversion doit être indiqué sur votre facture. Il traduit le contenu énergétique en kWh d’un m3 de gaz.

Ce coefficient varie dans le temps pour 2 raisons

  • La température et la pression dans le réseau font varier le nombre de molécules de gaz par unité de volume. Ces paramètres sont suivis statistiquement par le fournisseur qui convertit votre consommation en Normo-m3 (correction par rapport à une température et pression standard)
  • Une seconde correction intervient pour tenir compte des variations de la composition chimique du mélange. La composition n’est pas du méthane pur mais contient d’autres composés dont les proportions varient en fonction des approvisionnements.

Au final, ces variations moyennées sur la période de facturation correspondent au coefficient porté sur votre facture.

Comment exercer votre vigilance ?

Au même titre que pour l’électricité, n’oubliez pas de relever votre compteur régulièrement pour comparer les index à ceux portés sur votre facture de gaz permet d’éviter des surprises.

comprendre mes consommations

Ce que nos compteurs peuvent faire pour nous éviter des surprises © Antonio Guillem

Jetez un coup d’oeil au coefficient qui doit varier faiblement. En cas de variation importante, contactez votre fournisseur si vous n’avez pas reçu d’information à ce propos. Un changement de pression dans le réseau ou de composition pourrait nécessiter de nouveaux réglages sur certains appareils.

Les consommations de gaz sont majoritairement liées au chauffage lorsque celui-ci utilise ce combustible. Elles sont donc très saisonnières. À vous de voir si une mensualisation est utile pour gérer votre budget. Sinon, pensez à faire des provisions financières pour affronter les factures d’hiver !

Comprendre mes consommation : le compteur d’eau

L’index du compteur d’eau est en mètres cubes avec généralement 3 décimales permettant d’avoir une vision au litre près. Ce sont bien des m3 qui vous sont facturés.

Par contre, il est important de comprendre que sur la base de ce comptage, 2 services vous sont facturés :

  • La consommation d’eau potable prélevée dans le réseau.
  • L’assainissement des quantités d’eau usée rejetée dans le réseau d’égouts.

Dans la réalité, ces 2 quantités ne sont pas nécessairement égales mais par commodité de gestion et parce que le comptage des flux d’assainissement serait techniquement complexe, la facturation de l’assainissement est basée sur la consommation d’eau potable.

Illustration bannière : Un compteur d’une époque bientôt révolue ? © vchal

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ingénieur énergéticien de formation, Bernard choisit de réorienter son parcours vers le conseil en développement durable en 2010, après 25 ans dans le...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis