Relever ses compteurs d’énergie, une bonne habitude à prendre

Relever ses compteurs ? Pas très glamour ! Pourquoi s’en soucier ? Tout roule ! L’eau et l’énergie sont disponibles et mes factures sont prélevées automatiquement. Pourtant, s’y intéresser de plus près peut nous éviter quelques surprises désagréables et nous donner quelques pistes précieuses pour faire des économies.

Rédigé par Bernard Pierré, le 27 Jan 2020, à 8 h 00 min

Tapis au fond de votre cave, dans un couloir ou sagement installés dans une armoire ou un boitier technique, ils sont là et leur petite roue tourne en silence. Les plus récents, flambant neufs, sont devenus numériques et ne reçoivent plus la visite du releveur. Modernes ou anciens, ils comptent ! Que demander de plus ?

Rendons visite à nos compteurs !

Pourtant comprendre ce qu’indiquent vos compteurs d’énergie et d’eau et en faire un suivi régulier vous aide à mieux comprendre combien mais aussi quand et comment vous consommez. Cette bonne habitude permet de :

  • prendre conscience du rythme de nos consommations (jour/nuit, saison) ;
  • détecter au plus vite une consommation anormale ;
  • vérifier si les efforts ou les investissements réalisés pour faire des économies se traduisent bien par les baisses de consommation escomptées.
© Bernard Pierré

Compteurs d’électricité, de gaz et d’eau en conversation © Bernard Pierré

Et d’abord, qu’indique mon compteur ?

L’indication lisible sur votre compteur n’est pas une consommation mais un index. Comme pour le compteur de kilomètres de votre voiture, c’est la différence entre les valeurs d’index relevés à deux dates différentes qui représente votre consommation pour la période qui vous sera facturée.

Ces index apparaissent sur votre facture avec la date des relevés aux dates de facturation. Mais attention, les anciens compteurs, encore très courants, ne sont pas relevés réellement à chaque échéance de facture. Les fournisseurs utilisent donc des index estimés d’après les statistiques de vos consommations passées. La facture doit indiquer si l’index utilisé est réel ou estimé.

Réel ou estimé, qu’est ce que ça change ?

Si vous avez consommé un peu plus ou un peu moins que l’année précédente pour la même période, votre facture ne reflétera pas tout à fait la réalité de votre consommation et l’ensemble sera rééquilibré au prochain relevé réel.

Les fournisseurs vous proposent également la plupart du temps des factures mensualisées sur un an. Avantage ? Vos dépenses d’énergie sont lissées sur l’année, plus prévisibles en évitant la mauvaise surprise des grosses factures d’hiver. Un ajustement interviendra en fin de cycle annuel.

Des exemples de mauvaises surprises

Quelle que soit la méthode choisie, si des changements importants interviennent dans votre consommation, quelques surprises fort désagréables peuvent survenir ! Prenons quelques exemples :

Vous emménagez dans un nouveau logement et vos premières factures sont estimées par rapport à celles de votre prédécesseur. S’il consommait plus que vous, vous allez payer jusqu’au prochain relevé réel des factures surestimées, y compris pour l’abonnement.

relever compteurs

© Andrey_Popov

À l’inverse, s’il était plus sobre, vous aurez l’impression de factures très raisonnables suivies d’un réajustement qui peut faire très mal !

Mêmes types de surprises possibles si vos enfants quittent le logement, si vous faites des travaux importants, etc.

Dans ces situations, il est important d’être vigilants pour que vos factures reflètent au mieux et au plus vite vos consommations réelles.

Comment relever ses compteurs ?

Le relevé visuel des compteurs par un agent a tendance à disparaitre avec la généralisation de la télérelève qui permet le relevé de votre compteur à distance par une communication sans fil sans avoir besoin de pénétrer dans le bâtiment.

Télérelève et comptage intelligent

Avec le déploiement des compteurs intelligents (tel que Linky pour l’électricité ou gazpar pour le gaz, etc.),  les index et d’autres informations sont transmis de façon automatique et plus fréquente.

Cette automatisation a des avantages notamment pour le fournisseur qui n’a plus à effectuer des relevés physiques, peut améliorer la régulation du réseau, etc. Pour vous, l’accès à des données plus précises permet d’identifier des gisements d’économies.

À condition de vous y intéresser et d’en faire l’analyse. Vous seuls en effet êtes apte et légitime à faire le lien entre les données de consommation et les activités réelles.

Relever et analyser

Quelle que soit la situation, les index de vos compteurs d’énergie et d’eau doivent rester accessibles de façon visuelle. Relevez les de façon régulière sur un calendrier ou un carnet laissé à proximité. Contrôlez de temps à autre si les index apparaissant sur la facture ou les jeux de données mis à votre disposition sont cohérent avec ceux relevés par vos soins.

Un écart important doit vous alerter et vous inviter à trouver une explication : relevé estimé sur de mauvaises bases, changement d’habitude, consommation exceptionnelle, dysfonctionnement d’un appareil, de votre installation ou du compteur, etc.

En cas d’écarts importants, il est conseillé d’appeler son fournisseur. Il est généralement possible de corriger le tir en lui fournissant un index relevé par vos soins ou de faire une réclamation en cas de facture franchement incohérente.

Illustration bannière : Homme effectuant le relevé du compteur d’électricité – © Andrey_Popov

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ingénieur énergéticien de formation, Bernard choisit de réorienter son parcours vers le conseil en développement durable en 2010, après 25 ans dans le...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis