Cochon d’Inde – Comment bien en prendre soin de son cobaye

Les NAC, ou Nouveaux Animaux de Compagnie, même s’ils ne sont pas si nouveaux que cela, ont de plus en plus la cote dans nos foyers. Leur entretien, alimentation et tous leurs besoins en règle générale sont désormais mieux connus et méritent d’y porter attention avant d’adopter un de ces animaux comme ici les cochons d’Inde !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 6 Feb 2020, à 17 h 10 min

Contrairement à ce que leur nom indique, les cochons d’Inde sont originaires… de la Cordillère des Andes. Ce sont les conquistadors qui, croyant être arrivés en Inde, les ont nommés ainsi. Rongeur domestiqué (Cavia aperea) par les Incas il y a 3000 ans environ pour sa chair délicate – toujours consommée au Pérou par exemple – et pour les sacrifices religieux, le cochon d’Inde a été introduit en Europe au 16e siècle pour l’agrément des enfants. Aussi appelé cobayes (de cobiai), les races domestiques que l’on trouve actuellement dérivent toutes de ces sujets importés.

Les cochons d’Inde ou cobaye sont des animaux de compagnie qui nécessitent peu, à condition de bien respecter quelques règles de base afin d’assurer leur bien-être. Préparer leur arrivée chez vous et observer leurs comportements vous donnera les clefs de leur épanouissement.

Attention comme pour tous les animaux de compagnie : adopter n’est pas une démarche anodine ni simple, même si ça en a l’air à première vue. Posez-vous les bonnes questions par rapport à votre disponibilité, votre engagement et votre budget. Où allez-vous le trouver (élevage, refuge, association, ou encore animalerie bien que cela soit fortement déconseillé) ?

Adopter et prendre soin de NAC – le Cochon d’Inde ou Cobaye

Les cochons d’Inde ne vivent pas seuls, comme certains autres animaux de compagnie qui détestent la solitude. En effet, ces rongeurs si doux et affectueux ont une vie sociale bien plus complexe qu’il n’y parait ce qui les rend d’ailleurs particulièrement attachants, mais qui nécessite de les maintenir à plusieurs, ou de redoubler d’attention, sans quoi ils dépériront. Nos conseils pour adopter et prendre soin d’un NAC comme le cochon d’Inde.

cochon d'inde cobaye

La vie c’est mieux à deux ! © Mateusz Sienkiewicz

Le saviez-vous :

Après des siècles d’élevage et de sélection, il existe un large panel en matière de races de cochon d’Inde : de poils longs (Péruvien, Shelty, Texel, Alpaga, Lunkarya) à nus, en passant par poils durs (Abyssinien ou Rosette, Rex), poils satins ou poils lisses (UTL, Agouti, Feu, Couronné Anglais ou Américain, etc.), sans compter la multitude de colorations différentes.

L’habitat du cochon d’Inde

Pour une cage avec deux cochons d’Inde, comptez une surface de 120 cm de long, 60 cm de large et 50 cm de haut pour que vos compagnons soient à l’aise. Si la surface est trop grande pour votre intérieur, opter pour des cages à plusieurs étages mais qui devront alors faire 60 cm chacune au moins.

Veillez aussi à ce que la cage ait des barreaux horizontaux pour que les cochons d’Inde puissent s’y appuyer, s’y étirer, etc. et à avoir des rebords de 10 cm au moins pour éviter que la litière de copeaux ne soit trop rapidement poussée au dehors.

À l’intérieur de votre cage faite en sorte que vos cobayes aient différents endroits où se réfugier et se dissimuler que ce soit seul ou à plusieurs.

Enfin il vous faudra trouver un emplacement calme pour la cage, loin de toutes odeurs (tabac, cuisine, etc.) et des courants d’air qui sont très néfastes aux cochons d’Inde. Ce même emplacement devra être à l’abri des rayons directs du soleil et rester à une température idéalement comprise entre 18 à 22°C et un taux d’humidité de 40 à 70 %.

cochon d'Inde cobaye

L’eau est aussi importante que l’alimentation © Gordana Sermek

Contrairement au hamster, le cochon d’Inde n’a pas besoin de faire de l’exercice, il a le coeur fragile et n’est pas d’une grande agilité.

Cochon d’Inde alimentation

Le marché de l’alimentation animale est suffisamment bien développé pour que vous trouviez des aliments secs (granulés) de bonne composition pour vos cochons d’Inde. Mais il faut comprendre que cette alimentation impactera directement sur la santé et le bien-être de vos compagnons et qu’à ce titre elle doit être un peu plus réfléchie.

S’il ne faut en aucun cas donner des gâteaux, des biscuits ou autres sucreries à vos cochons d’Inde. Le foin leur est quant à lui, tout simplement essentiel : aliment riche et de qualité, il assurera un bon état de santé à vos animaux.

Dans le cas où vos cochons d’Inde commenceraient à trop grossir, n’hésitez pas à aller voir un vétérinaire spécialisé NAC et cochon d’Inde pour vous conseiller.

Cochon d’Inde – Soins et entretien

Outre l’entretien de la cage qui doit être tenue propre et le nettoyage du biberon pour laisser de l’eau à disposition en permanence, les cochons d’Inde ont besoin d’être brossés régulièrement si vous choisissez une des – nombreuses – races à poils longs.

cochon d'inde poil long

Brossez régulièrement un cochon d’inde à poils longs © Jackson Stock Photography

Il vous faudra aussi, sous conseils de votre vétérinaire spécialisé cochon d’Inde pour ce qui est de la fréquence, lui raccourcir les poils pour limiter les risques sanitaires et les désagréments pour vos animaux.

Astuce : Vos cochons d’Inde, comme tous les animaux en captivité chez vous ou dans un zoo, ont besoin de faire de l’exercice et de jouer pour continuer à profiter de la vie et à se maintenir en bonne santé.

Quand vous ne pouvez les sortir en extérieur, modifier les éléments de leur enclos, changer les objets de place, amenez-leur de nouveaux jouets, incitez-les à faire de l’exercice.

Lire page suivante : bien s’occuper de son cobaye

Illustration bannière : Portraits de famille © Miroslav Hlavko

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis