COAL, une coalition pour l’art et le développement durable

Rédigé par Jean-Marie, le 22 Mar 2013, à 15 h 51 min

L’eau vue par des artistes

coal-eau artistesCoal présente cette année des travaux d’artistes en regard sur l’eau.
L’eau est une ressource, indispensable à toute espèce de vie sur terre, mais aussi une donnée culturelle fondamentale que l’on retrouve dans tous les mythes et toutes les cultures depuis les origines.

etoile1L’eau est la même depuis toujours, une seule et même quantité de matière qui constitue et reconstitue encore, sans distinction, les corps, les plantes, unissant ainsi tous les éléments du vivant par une histoire organique commune. Nous sommes faits à 65 % de cellules d’eau qui ont été dans le passé dans un temps le corps d’un autre organisme.

consommation d'eauChargée de cette symbolique très forte, l’eau est une matière magique, positive et fertile mais réciproquement redoutable et transitoire. Les enjeux liés au changement climatique et autre urgences écologiques et humaines liées à l’eau, font resurgir un imaginaire très ancien fait de déluge, de mondes engloutis, de soif et de larmes. Poétique, métaphorique, ou sous la forme d’enquêtes, de pédagogie ou de militantisme, les artistes développent une esthétique nourris de légendes, d’appréhension et d’urgence.

*

  • Du 29 mai au 1er avril 2012.Cité de la mode et du design, 34 quai d’Austerlitz, 75013 Paris

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Encore une initiative « artistique » dominée par les diktats gouvernementaux (FRAC, DRAC, etc) en matière de création (photo, installation, vidéo et tutti quanti) alors qu’il existe énormément d’artistes dits conventionnels qui créent des merveilles et qui n’ont pas accès aux lieux de monstration puisqu’ils ne sont pas estampillés « plasticiens » et un artiste qui peint, qui sculpte, qui grave avec des pinceaux, des burins, des fraiseuses, des gouges, quelle horreur ! Ce sont des antiquités inacceptables ! Tous ces décideurs feraient bien de prendre un cours de modèle vivant ou de modelage, cela leur permettrait d’apprécier ce qu’est réellement l’acte de créer au lieu d’avaler les couleuvres de la soi-disant modernité.

Moi aussi je donne mon avis