Bien choisir son vélo pliant : les 7 critères de choix

La pratique du vélo comme moyen de transport se démocratise, et le vélo pliant également. L’offre devient de plus en plus fournie, sur un créneau encore confidentiel, mais onéreux. Comment donc choisir le vélo qui correspondra le mieux à vos besoins ?

Rédigé par Stephen Boucher, le 19 Sep 2016, à 7 h 44 min

3. Poids du vélo pliant

Normalement, votre vélo pliant a vocation de vous porter vous, pas l’inverse ! Et s’il se déplie facilement, vous le ferez rouler dès que possible : le poids n’est donc pas forcément un souci primordial pour de nombreux usages, ne dépensez pas inutilement des centaines d’euros pour gagner un ou deux kilos si ce n’est pas essentiel pour vous.

Néanmoins, parce qu’il a vocation à vous accompagner partout et être plié, vous allez immanquablement le porter de temps en temps, suivant votre usage. Et ce qui ne vous paraissait pas lourd quand vous soupesiez votre petit destrier 30 secondes dans le magasin, paraîtra soudainement beaucoup plus lourd au bout du bras après de 5 minutes de marche… Pensez donc là aussi bien à l’usage que vous en ferez.

Les poids vont en général de 9 à 10 kilos pour les plus légers à 13,6 kilos pour le B’twin Tilt 700, et bien plus pour les versions électriques ou au prix considérablement réduit.

Il faut donc penser :

  • Aux accessoires : allez-vous rouler si souvent que vous avez besoin de la dynamo pour l’éclairage continu ? Avez-vous vraiment besoin d’un porte-bagage ? À l’inverse, allez-vous mettre le prix dans un vélo très léger, pour ensuite le surcharger d’équipement lourd ?
  • Au cadre : l’aluminium est plus léger mais plus cassable et moins confortable (mais des systèmes de suspension peuvent compenser), et vice-versa pour l’acier.

4. Bien sûr, le prix

Vous pouvez certainement vous faire très « plaisir » : si la gamme Brompton débute à moins de 1.000 euros, un vélo de série spéciale tout en titane et nickel brossé se vend à partir de 2.250 euros, sans compter les suppléments que vous pourrez y faire, tandis qu’un Birdy avec boîte de vitesse intégrée dans le moyeu se situe plutôt autour de… 4.000 euros.

Vous pouvez aussi faire très bon marché. Le Hoptown de B’Twin est à 160 euros. Les performances immédiates et sur la durée ne seront bien sûr pas les mêmes.

La plus grande marque de vélos pliants au monde, Dahon, propose elle aussi une gamme très étendue, y compris des vélos pliants pour voyager sur les routes du monde et des VTT pliants, avec toutes les différences sur les caractéristiques listées ici et des prix correspondants.

5. Électrique ou pas ?

Tout dépend du terrain que vous allez parcourir – avec ou sans collines -, et de votre forme physique, car vous ajouterez quelques centaines d’euros au prix et quelques kilos au poids.

En tout cas, de plus en plus de modèles sont proposés et l’intérêt est là. En témoigne le succès en crowdfunding sur indiegogo du Mate Bike, conçu à Copenhague, et qui a déjà levé mi septembre près de 1.800.000 dollars, alors que les concepteurs visaient 80.000 dollars… Le Mate Bike se présente comme « le vélo électrique pliant le plus cool et le moins cher » sur le marché. Soit. En tout cas, le poids avec batterie est de… 21,5 kg.

En témoigne aussi le lancement par deux Bruxellois d’une ligne de vélos pliants très élégants, légers (en aluminium), en version électrique (à partir de 2.099 euros, mais seulement 13 kg avec batterie et moteur) et non électrique (à partir de 1.269 euros, et seulement 10 kg) : les vélos Ahooga.

Ahooga vélo pliant

Élégant et design bruxellois. Existe aussi en version électrique légère.

6. Confort

Un vélo pliant a presque toujours les roues plus petites qu’un vélo ordinaire, pour des raisons évidentes. Cela va de 14 pouces pour les plus petits à 20 pouces pour les plus « roulants », voire plus. Donc vous n’allez pas avoir le même confort, les petites roues vous faisant ressentir plus immédiatement les irrégularités de la route.

On peut remédier toutefois aux vibrations de deux manières :

  • Par le choix des pneus. Des Schwalbe Big Apple par exemple vont vous apporter un confort quasi équivalent à des suspensions.
  • Ou justement des suspensions, que vous trouverez sur les Brompton, les Birdy (une marque allemande réputée reconnaissable justement à ses suspensions), les Moulton et d’autres.

En tout cas, testez correctement le vélo avant de l’acheter.

7. Taille des roues et vitesse

Qui dit petites roues dit aussi moindre performance sur la route, c’est une réalité. Vous serez surpris par contre de leur maniabilité, qui confère un sentiment de « trottinette à pédales » pour les plus petits, auquel on s’habitue vite pour ensuite rouler tout aussi toniquement que ses amis cyclistes traditionnels.

Le nombre de vitesse au dérailleur pourra également jouer en votre faveur, si vous voulez rouler plus vite. On peut regretter que la plupart des modèles courants soient mal équipés de ce côté. De nouveaux modèles, comme le Tyrell Ive (distribué en Asie et en Allemagne), avec ses roues 18 pouces et ses 9 vitesses, font des efforts de ce côté, tout en essayant d’être compacts et légers.

À moins d’être un amateur de vitesse, en ville celle-ci ne sera pas très différente d’un cycliste ordinaire.

Sur route, vous pouvez opter pour des modèles conçus pour la vitesse, comme le Montague Crosstown, avec ses roues de 24 pouces.

Bonne route, soyez prudents !

À propos de sécurité, découvrez le Torch, un casque qui se voit
et profitez de l’offre promo exclusive consoGlobe.com !

Rool'in casque Torch

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour mes déplacements quotidien, je prends mon vélo pliant Blanc marine 20 pm2. Le vélo est idéal pour l’utilisation en ville. Très bon rapport qualité/prix. Je recommande vivement ce vélo plein de charme! Depuis presqu’un mois, je roule avec pour aller au travail tous les jours, faire des courses et faire d’agréables ballades sans problèmes.. Merci beaucoup ! Rapport qualité prix (dans mon cas) imbattable. Très utile, je n’utilise ma voiture que pour faire les courses…. J’en reprendrais un autre sans problème.. Il est rapide..et il est facilement pliable.

  2. Bonjour,
    Je suis propriétaire d’un vélo 26 pouces Blanc marine depuis 3 ans ; je l’utilise quotidiennement dans les transports en Commun à Orléans- J’en suis très satisfait et correspondant exactement à ce que je recherchais ; c’est-à-dire qu’il est très confortable (pour ne pas arriver en « nage « au travail) ; de plus il a un très bon développement pour ne pas se fatiguer. J’avais longtemps comparé les différents fabricants et j’avais d’ailleurs essayer le Giant Halfway 20 pouces . Je l’avais également apprécié mais avais toutefois quelques remorques : La guidon est beaucoup trop bas, et même en montant la potence au maximum cela restait inconfortable ( Je mesure 1m79) ; Sinon le cadre n’avait de béquille sous le cadre pour protéger le pédalier lorsque le vélo est plié – Enfin le cadre Blanc marine est suspendu ce qui procure un confort inégalable à mon avis – Bonne journée

  3. J’ai décidé il y a deux ans de m’offrir un Velo pliant blanc marine. Bilan : aucun regret – et toujours autant de bonheur de rouler avec après 7000 km, hyper fiable, entretien simple, conception irréprochable. C’est rare de trouver aujourd’hui des produits aussi bien pensés et conçus pour durer.la seule chose qui l’amènera à changer mon blanc marine est l’envie d’en avoir un autre…

  4. J’ai décidé il y a deux ans de m’offrir un Velo pliant car je ne peux pas garer de velo en bas de chez moi. J’ai acheté un vélo pliant blanc marine me disant que pour un cycliste régulier, si un vélo pliant avait une chance de me satisfaire ce serait celui la. Bilan : aucun regret – et toujours autant de bonheur de rouler avec après 7000 km, hyper fiable, entretien simple, conception irréprochable. C’est rare de trouver aujourd’hui des produits aussi bien pensés et conçus pour durer. Pour ce qui est de rouler avec – on est sur un vrai velo : ca accélère , ca freine, c’est confortable… Une fois qu’on a trouvé la bonne hauteur de selle… Bref, conquis … Et rentable pour finir, j’ai arrêté mon abonnement transports en commun depuis ce qui m’a payé le velo sur 2 ans … En plus de me maintenir en forme.

  5. j’ai testé le 26pm2 sur mon trajet domicile travail qui présente au retour une longue côte. Il est vraiment efficace, maniable. je pourrais dire essayer c’est l’adopter et ne plus s’en passer. Ce vélo est génial. il a une reprise de folie et des accélérations incroyables ce qui est à mon avis important quand on circule aux heures de pointe au milieu des voitures.

  6. j’ai fais l’acquisition d’un vélo pliant Blanc marine 16PM3 il y a 6 mois. En un mot trop bien! Je fais 12 kms tous les 2 jours sur route. Y’a un peu de côte. Les vitesses aident fortement et il est léger et ergonomique c’est parfait pour le dos! Ravie Je ne m’attendais pas à cela. Très bon vélo.

  7. J’ai acheté un vélo pliant 20pm3 il y a 3 mois sur le site de blanc marine. Vélo conforme à la description, livré dans un délai respecté de24h. En ce qui concerne le vélo, le comportement sur route est très bon, les 8 vitesses (bien réglées, une chance) permettent de franchir la majorité des reliefs sans difficulté, et la conduite est confortable : bonne réponse du cadre (acier) aux chocs et pneus larges. Le pliage rapide et super simple. En conclusion, ceci est un bon produit, et de qualité tout comme l’équipement du vélo (roues, freins, dérailleur).

  8. Bonjour,
    Moi depuis 2015, je roule en 20pm2, un vélo que j’ai acheté en ligne sur le site de blanc marine. Au début j’étais un peu septique par rapport aux vélos pliants mais jee ne le regrette pas, je roule très souvent avec pour mes déplacements maison boulot. Depuis que je l’ai, je ne prend plus les transport en commun. je l’emmène partout en vacance. J’ai changé trois fois de voiture et à chaque fois je il entre bien dans le coffre une fois plié. Je vais au marché avec mon vélo, chez les copains et dans des coins de Paris que je ne connaissais pas. Un régal !

Moi aussi je donne mon avis