Chocolat bio : recommandé pour les enfants ?

Rédigé par Consoglobe, le 5 Mar 2009, à 9 h 59 min

Le chocolat peut-il être conseillé dans une alimentation équilibrée pour les enfants ? A partir de quel âge et sous quelle forme ? Nos réponses et suite de notre zoom consacré au chocolat et aux enfants.

Chocolat en tablette, pas avant deux ans !

Attention, évitez de donner un carré de chocolat même bio à votre bébé durant sa première année car :

  • les constituants du chocolat ne sont pas adaptés à la digestion du tout-petit,
  • il convient de ne pas l’habituer précocement au goût du sucre,
  • l’énergie apportée par le chocolat ne doit pas induire une diminution de consommation des aliments essentiels pour l’enfant, tels le lait (500 ml de lait 2ème âge par jour au moins jusqu’à 1 an, voire au delà),
  • le cacao contient de la théobromine et de la caféine, certes en quantité faible (environ 60 mg de caféine pour 30 g de chocolat noir, 15 mg pour 30g de chocolat au lait), mais qui confèrent au chocolat des propriétés excitantes.

La plupart des spécialistes conseille ainsi d’attendre les 2 ans de bébé pour croquer du chocolat et ce, en petite quantité (variable en fonction de son âge, de son poids, de son activité physique…). Le chocolat bio n’est certes pas indispensable à la croissance de votre enfant mais il est préférable qu’il en consomme un peu régulièrement, plutôt que de l’en priver, car un jour, il risque de surcompenser.

Le PNNS (Programme National Nutrition Santé) recommande, au goûter, de remplacer les biscuits et viennoiseries, par un morceau de pain (complet, c’est mieux) avec du chocolat en tablette (10 à 20 g) accompagné d’un fruit,  qui permettra à l’enfant (à partir de 5-6ans) d’être rassasié sans excès, tout en étant équilibré.

Allergies, caries, obésité : le vrai et le faux

Les consommateurs réguliers de chocolat ne souffrent pas plus de problème de surpoids que les personnes qui en consomment pas ou peu. Comme tout aliment riche en calories, le
chocolat ne fait pas grossir s’il est intégré en quantité raisonnable dans une alimentation équilibrée : sa consommation quotidienne pour un enfant ne doit pas excéder 50 g, tous produits chocolatés confondus.

Classé dans les allergènes rares, le chocolat présente peu de risques d’allergie pour l’enfant. Toutefois, il peut être allergique à des ingrédients ajoutés au cacao, comme les fruits secs oléagineux (amandes, noisettes, etc.), le lait, la lécithine de soja, la vanilline, etc..
En cas de doute, il convient de vérifier la liste des ingrédients entrant dans la composition du produit, figurant sur l’emballage.

C’est le sucre et non le chocolat en lui-même qui est à l’origine de la formation de caries. D’ailleurs, le cacao a un pouvoir anti-cariogène car il contient trois substances (fluor, tanins, phosphates) qui luttent contre le développement de bactéries buccales liées au sucre.

Toutefois le sucre contenu dans le chocolat exige un brossage soigné des dents, d’autant que le chocolat a tendance à se nicher dans le creux des dents !

Lire page suivante : que valent les autres produits chocolats et pâtes à tartiner

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Nolwen

    Voici une recette de faux Nutella, enfin une pâte à tartiner bio maison rédigée par Nathalie de Esprit Cabane :

    Mettez au bain-marie 100 g de chocolat (70 % de cacao mini) Une fois le chocolat fondu, sortir le bol et ajouter :

    * 50 g de noisettes en poudre,
    * 30 de sirop d’agave (bas index glycémique ),
    * 1 CS de de purée d’amandes
    * 100 ml de lait d’amandes (soit 1/2 mini pack)
    * 1 CC de gingembre et/ou cannelle (facultatif)
    * en option 30 g de cacao

    Mélangez toute la pate avec le mixeur plongeur ;
    utilisez un bol assez profond,
    Mettez en pot (taille 350 g).
    Dégustez sous 8 jours (sous 15 jours si conservé au réfrigérateur).

  2. Pour découvrir les nouvelles tendances en matière de produits alimentaires BIO ou issus du Commerce équitable, visitez Nature & Equitable Expo. Ce nouveau salon destiné aux professionnels du Bio et des produits issus du commerce équitable se déroule dans le cadre du salon Foods & Goods, les 25 et 26 mars 2009 au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, Hall 7.3.
    Cet événement se positionne comme le carrefour entre l’offre et la demande pour une meilleure intégration des produits Bio, équitables et responsables dans les réseaux de distribution traditionnelle ou spécialisée ainsi qu’en Restauration Hors Foyer.
    Foods & Goods accueille des fabricants français et européens qui développent des gammes Bio, naturelles et équitables alimentaires mais aussi sur les segments de l’’hygiène et des cosmétiques.

Moi aussi je donne mon avis