Chauffage au bois : attention aux unités de mesure trompeuses auxquelles il ne faut surtout pas se fier

Alors que certaines unités de mesure du bois de chauffage sont pourtant interdites dans le commerce, celles-ci perdurent. Résultat : les consommateurs s’y fiant peuvent être lésés. Explications et conseils.

Rédigé par Cecile, le 6 Jan 2023, à 11 h 39 min

Tandis que ce début d’année est encore marqué par la hausse des prix de l’énergie, les ménages se chauffant au bois peuvent désormais faire la demande d’un « chèque énergie bois » d’un montant de 50 à 200 euros. Une aide qui peut être demandée depuis le 27 décembre 2022 et jusqu’au 30 avril 2023 en se rendant sur le site https://chequeboisfioul.asp-public.fr. D’après les estimations gouvernementales, l’envoi de ce chèque devrait concerner 70 % des foyers se chauffant principalement au bois, soit près de 2,6 millions de ménages, pour un budget total de 230 millions d’euros.

Autant de Français qui avant même cet hiver avait un principal défi à relever : acheter le moins cher possible leur bois de chauffage, qui tout comme l’électricité et le gaz, voit ses prix s’envoler. Certains revendeurs en profitent alors pour commercialiser leurs bûches en mentionnant certaines unités de mesure trompeuses.

Le stère et la corde, deux unités de mesure du bois de chauffage interdites dans le commerce

Comme le rapporte l’UFC-Que Choisir, de nombreux consommateurs se retrouvent lésés après avoir passé commande. « J’ai acheté 12 stères et, après rangement des bûches, nous n’en disposons que de 8,5 », témoigne ainsi l’un d’entre eux. Plusieurs messages similaires font ainsi part de la stupéfaction d’acheteurs suite à la livraison effective de leur bois de chauffage. Des mécontentements face auxquels se justifient maladroitement certains vendeurs concernés ; l’un d’eux arguant notamment que « des bûches de 40 cm font perdre 26 % du volume d’un stère ».

Il n’en demeure pas moins que le stère, de même que la corde, sont deux unités de mesure interdites dans le commerce depuis 1978, souligne l’UFC-Que Choisir. Et pour cause, elles sont trop souvent synonymes d’incompréhensions. Les vendeurs ont donc l’obligation de vendre leur bois de chauffage au m3 ou au kg, seules unités de mesure internationales autorisées. En 2003, un rappel à la loi avait d’ailleurs été effectué en raison de la multiplication de comportements illicites, qui malheureusement perdurent encore.

Les unités de mesure du bois de chauffage

À lire aussi – Stocker son bois de chauffage : ces erreurs courantes qui nuisent à son pouvoir calorifique

Un stère est égal à un mètre cube uniquement si les bûches font un mètre de longueur

Le stère est donc une unité de mesure interdite, pourtant encore employés par certains revendeurs peu regardants. Or, si un stère équivaut bien dans la pratique à un mètre cube, encore faut-il que l’ensemble des bûches mesurent un mètre de longueur, tient à rappeler l’UFC-Que Chosir. En effet, les bûches étant généralement livrées plus petites pour facilité leur stockage, le volume effectivement constaté par les acheteurs est donc moindre. Pour éviter toute déception à la livraison, mieux vaut donc privilégier uniquement les marchands employant les mesures officielles. Car une fois les bûches livrées, les recours seront compliqués.

A lire aussi – Répartir la chaleur de la cheminée ou du poêle : l’astuce qui fait économiser 25 % d’énergie

Le mètre cube empilé, unité de mesure du bois de chauffage à privilégier

L’UFC-Que Choisir conseille ainsi à ses lecteurs de privilégier le mètre cube empilé comme unité de mesure du bois de chauffage, car cette dernière prend en compte l’espace vide entre les bûches.

Quant à savoir quelle quantité de bois commander pour une saison de chauffe, ces quelques conseils peuvent vous aider à estimer votre consommation :

Bien que la quantité exacte de bois consommé dépend de divers facteurs aléatoires, il est toutefois estimé qu’environ 2 à 3 mètres cubes suffisent pour un usage occasionnel. Les foyers utilisant le bois comme chauffage d’appoint, c’est-à-dire combiné avec une autre énergie, ont généralement besoin de 4 à 6 m3, là où ceux employant le bois comme chauffage principal consomment 8 à 12 m3 par saison de chauffe.

Attention au stère comme unité de mesure pour le bois de chauffage

Bon à savoir : la qualité du bois de chauffage est un facteur majeur à prendre en compte, puisqu’elle a un impact direct sur la quantité de bûches utilisées. Lors de toute commande, portez notamment une attention particulière à l’essence de bois choisie, de même qu’au taux d’humidité de vos bûches. Consultez à ce sujet notre guide pour choisir son bois de chauffage.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. depuis des années selon le fournisseur la stère est jamais la même . Puis la qualité du bois , le prix et le plus fort , on se bat pour avoir la facture . Trop d’ abus et faudrait contrôler tout ça

  2. Utiliser des kg pour vendre du bois est complètement stupide vu que la masse varie d’un morceau à l’autre.
    De même les m3 ne sont pas plus fiables que les stères, car sur quoi se base cette mesure: théoriquement il y a plus de bois dans 1m3 coupé en 25cm que dans 1m3 coupé en 50cm et pourtant on peut l’empiler de sorte que l’inverse soit vrai.
    La seule vraie mesure valable est le stère (ou la cordée) utilisé par tous les professionnels de la forêt, n’en déplaise aux incultes qui ne comprennent pas que des petits morceaux prennent moins de place que des gros. Cqfd.

Moi aussi je donne mon avis