Combien de jours faut-il pour transformer une mauvaise habitude en une bonne ?

À l’approche de la nouvelle année, vous pensez peut-être déjà à vos nouvelles résolutions. Voici le temps nécessaire pour changer vos habitudes selon une étude menée en 2009.

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 20 Nov 2021, à 11 h 11 min
Combien de jours faut-il pour transformer une mauvaise habitude en une bonne ?
Précédent
Suivant

Arrêter de fumer, boire moins de café et plus d’eau, manger moins gras, faire du sport. Sachez que pour changer une habitude, le cerveau a besoin de 66 jours.

66 jours pour changer d’habitude

Même si dès le 1er de l’an, on aimerait avoir déjà mis en place ses bonnes résolutions, cela n’est pas aussi simple pour notre cerveau. Ce dernier a besoin de temps pour se défaire d’une mauvaise habitude ou en intégrer une nouvelle. Si vous souhaitez en finir avec certains réflexes qui vous énervent, voici ce que dit la science. Selon Philippa Lally et son équipe de scientifiques de l’University College de Londres, il faudrait 66 jours soit un peu plus de deux mois pour changer une mauvaise habitude(1).

Pour comprendre comment fonctionnent les automatismes chez l’être humain, les chercheurs en psychologie ont demandé à 96 participants d’acquérir une nouvelle habitude comme courir 15 minutes, manger un fruit après le repas ou encore boire de l’eau à table. Les volontaires ont eu besoin de 66 jours en moyenne pour parvenir à intégrer ces nouvelles habitudes. Le plus rapide d’entre eux n’a eu besoin que de 18 jours mais il a fallu 254 jours au plus long pour prendre ses nouvelles habitudes.

Se focaliser sur la répétition

mauvaise habitude

Parmi les mauvaises habitudes très courantes, l’usage des écrans avant de dormir – © leungchopan

Faire des changements dans sa vie n’est donc pas toujours rapide. Il faut compter entre deux et huit mois pour intégrer de nouveaux comportements. De plus, il n’est pas rare d’échouer plusieurs fois, il faut donc persévérer. Pour les chercheurs, cela est tout à fait normal de faire des erreurs. C’est à force de répétition que ces changements deviendront des réflexes.

Selon Charles Duhigg, auteur de « The Power of Habit », chaque habitude débute avec un comportement appelé « la boucle d’habitude » qui se décompose en trois parties. Il y a d’abord un élément déclencheur qui dit au cerveau de se mettre en mode automatique et de laisser ce comportement se mettre en place.
Il y a ensuite la routine qui est la répétition de ce comportement devenant alors une habitude. Enfin, il y a une forme de récompense, soit quelque chose qui encourage le cerveau à se rappeler de cette boucle d’habitude dans le futur.

Lire aussi : Grignotage, snacking : en France, les habitudes alimentaires changent

Comment changer ses mauvaises habitudes ?

Les neurosciences nous apprennent que ces comportements répétitifs se réfèrent à une partie du cerveau nommé les noyaux gris centraux, des regroupements de neurones situés dans la profondeur du cerveau. Ces derniers ont également un rôle à jouer dans le développement des émotions mais aussi des souvenirs et la reconnaissance des formes.

C’est toutefois dans le cortex préfrontal que nous prenons nos décisions. Dès lors qu’un comportement devient une habitude, alors la partie décisionnelle de notre cerveau se met en veille. Cela lui permet de se focaliser sur autre chose. Vous pouvez donc répéter ces comportements qui deviennent une habitude sans en être mentalement conscient.

changer ses habitudes

Il faut un peu plus de deux mois pour ancrer une nouvelle habitude – © Pixel-Shot

Pour changer les mauvaises habitudes, il faut la remplacer par une bonne habitude jusqu’à ce que votre comportement change. Pour vous aider, demandez à votre entourage de vous rappeler la bonne habitude que vous souhaitez mettre en place.
Le fait de la formuler haut et fort vous permettra d’instaurer une obligation tacite de mettre en place cette nouvelle habitude pour de bon.

Rappelez-vous ensuite chaque jour pourquoi vous souhaitez mettre en place cette nouvelle habitude, cela peut être pour votre santé, pour être un meilleur parent ou encore pour avoir plus d’énergie. Il sera d’autant plus facile une fois que vous serez honnête avec vous-même de parvenir aux 66 jours.

Enfin, pour ne pas flancher, trouvez une force qui vous permettra de réussir à instaurer cette nouvelle habitude. Ce peut être vos enfants ou une autre personne de votre entourage pour laquelle vous souhaitez changer. Une fois les 66 jours atteints, ou peut-être plus selon les personnes, récompensez-vous d’être parvenu à votre but et d’avoir permis à votre cerveau d’intégrer cette nouvelle bonne habitude.

Illustration bannière : Remplacer une mauvaise habitude par une bonne habitude – © Andrey_Popov
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis