Et voici le camion autonome qui peut rouler en convoi

Décidément pas une semaine ne se passe sans qu’Elon Musk, la coqueluche américaine des technologies de pointe, ne fasse une déclaration fracassante. Dernière annonce en date : la firme Tesla développe un modèle de camions autonomes pouvant se regrouper en convoi.

Rédigé par Stephen Boucher, le 14 Aug 2017, à 10 h 23 min

La société Tesla développerait actuellement un camion électrique autonome pour les longues distances et qui serait capable de se regrouper en convois derrière un véhicule principal.

Un prototype serait en préparation, rapporte l’agence Reuters, sur la base d’échanges entre la firme américaine et l’administration du Nevada visant à autoriser des tests sur route.

Elon Musk avait déjà annoncé il y a un an l’intention de Tesla de travailler au développement de camions électriques. La firme de véhicules électriques américaine est déjà connue pour ses efforts pour déployer l’autonomie dans ses voitures, notamment dans son Model 3 de milieu de gamme, mais elle n’avait pas jusqu’ici annoncé son intention de le faire pour les camions.

L’idée de déployer des flottes de camions autonomes fait toutefois son chemin dans l’industrie, du fait que les camions peuvent rouler à des vitesses relativement constantes et que l’autonomie permettrait aux conducteurs de se reposer pendant les déplacements… avant probablement d’être un jour considérés comme superflus.

Se débarrasser des chauffeurs de camion semble en effet être la motivation principale des convois, les camions à l’arrière de la formation pouvant suivre automatiquement un véhicule conducteur, réduisant ainsi le besoin de conducteurs requis.

La firme Peloton Technology travaillerait aussi avec plusieurs autres fabricants de camions, dont Volvo, sur ce système de convoi.

Le camion autonome et électrique : une technologie encore insuffisante

Le chercheur en batterie au lithium-ion Venkat Viswanathan de l’Université Carnegie Mellon rappelle que le camionnage électrique sur longue distance n’est pas encore économiquement réalisable. « Votre cargaison devient essentiellement la batterie« , explique-t-il à Reuters, du fait de la quantité de batteries nécessaires pour concurrencer le diesel.

L’électrification du transport de marchandises sous différentes formes est un domaine dans lequel les recherches des firmes de camions sont intenses. La société Siemens a par exemple annoncé la semaine passée qu’elle allait construire une ligne de courant électrique sur 10 km dans l’état de l’Hesse en Allemagne pour des camions électriques sur l’autoroute A5. Les camions pourront l’utiliser à partir de fin 2018. Cela fait suite à un tronçon équipé de manière similaire sur l’A1, également en Allemagne. Cela fait suite à l’annonce de la première autoroute électrique par la Suède l’an passé.

Illustration bannière : Camions en convoi © Rasica
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Je viens de tout cœur remercier Mr CARROUGEAU pour son aide qu’il a apporter à nom Père a lui faisant un prêt de 32.000€ pour payer le médecin pour son opération de sa maladie grave et tout c’est bien passé pour mon père, un grand grand merci, continuez à veiller sur les autres qui sont dans les besoins de prêt d’argent et mon mari et moi-même, nous vous remercions infiniment et je veux vous faire profiter vous qui êtes dans le besoin. Voici son e-mai: robert.carrougeau15@outlook.fr

  2. je rectifie….un train routier….

  3. en d’autre temps on aurait appele ça un train!!!!!!!!

Moi aussi je donne mon avis