Bureau debout : l’essayer c’est l’adopter

Rédigé par Stephen Boucher, le 10 Mar 2015, à 15 h 39 min

Le bureau debout prend l’ampleur d’un véritable phénomène sociétal. Ikea en propose et ses ventes augmentent. La mobilisation contre le travail assis devient la nouvelle croisade pour la santé. Et la sédentarité serait le mal du XXIème siècle. Eh bien, croyez-moi, essayer le bureau debout, c’est effectivement l’adopter.

Pourquoi adopter le bureau debout

Fait n°1 : Nous passons plus de 12 heures par jour assis !

Fait n°2 : Être trop assis est mauvais pour vous !

Notre corps n’a pas été prévu pour être assis de longues heures. D’ailleurs, ça bloque la production d’une enzyme, la Lipoprotéine-Lipase. J’ai lu la fiche wikipedia à son sujet et n’ai rien compris. Mais, en gros – sans jeu de mot – sans LPL, vous ne brûlez pas bien les graisses. En gros…

L’Observatoire de la Sédentarité – observatoiresedentarite.com… comme quoi le sujet est pris au sérieux – récapitule les impacts en termes de santé : obésité, diabète, infertilité, et longévité amoindrie. L’American Cancer Society a estimé en 2010 qu’une femme assise plus de 6 heures par jour avait 37 % de risque de mourir prématurément qu’une femme assise moins de 3 heures par jour. C’est, grosso modo, la même chose pour les hommes.

bureau-debout-travail-ergonomie-sante-01

Fait n°3 : Il ne suffit pas de bouger un peu une fois par jour pour compenser notre sédentarité.

Par contre, si vous travaillez à un bureau debout, votre métabolisme va s’accroître. Logique : en plus de permettre un meilleur métabolisme général, vos muscles sont, évidemment, plus sollicités. Et donc, cela va vous donner plus d’énergie.

Maintenant, quand je rentre le soir du bureau, j’ai beaucoup plus la pêche. Bon, ce n’est pas une excuse pour grignoter un peu plus, mais vous brûlerez aussi plus de calories, et perdrez un peu de poids.

Choisir son bureau debout

L’offre est désormais étendue.

Vous avez des modèles réglables : bonne idée en apparence, cela gagne de la place, mais vous allez rarement vous embêter à monter et descendre votre bureau, avec tout votre précieux bazar dessus. Même avec les modèles électriques du type de ceux de la collection BEKANT que propose la fameuse marque suédoise au logo jaune et bleu.

bureau-debout-travail-ergonomie-sante-03

Vous avez des modèles « hybrides » : une partie basse, une partie haute. C’est le type que je vous recommande, parce qu’alterner entre les deux manières de travailler est particulièrement agréable, et ça permet aussi d’avoir la discussion assise avec votre collègue qui est venu.e vous demander des nouvelles de votre projet favori.

Les puristes pourront opter pour le 100 % debout. Mais vous risquez d’avoir mal aux pieds et aux jambes en fin de journée. Mauvaise idée…

La hauteur devra naturellement être appropriée à votre morphologie.

Vous pouvez naturellement fabriquer votre propre bureau debout. Une planche et quatre pieds suffiront, au moins pour commencer. L’essentiel est qu’il soit à la bonne hauteur : la table doit être à la hauteur du coude, ou juste en dessous, pour permettre aux bras de se reposer naturellement et de ne pas fatiguer.

Attention à la hauteur des coudes pour le bureau debout

Attention à la hauteur des coudes pour le bureau debout

Les hackers du mobilier du site Open Desk proposent même un plan en accès libre [1].

En attendant de changer votre bureau – en invitant votre responsable hiérarchique, le cas échéant, à lire cet article, si il ou elle résiste à l’idée d’améliorer l’ergonomie de votre espace de travail – pensez bien sûr à vous dégourdir régulièrement les jambes pendant votre journée de travail. Bon travail !

[1] Que l’on peut trouver ici : https://www.opendesk.cc/lean/standing-desk

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. « (…) vous brûlerez aussi plus de calories, et perdrez un peu de poids. »

    Peso si je perds du poids j’arrive en anorexie (ectomorphe à métabolisme rapide, pas faute de manger beaucoup), mais je suis grand et j’ai mal au dos, donc ce genre d’article m’intéressait mais visiblement je ne suis pas visé.

    Dingue cette idée qu’on cherche tous à perdre du poids, comme si les gens maigres n’existaient pas…

  2. Bonjour, je ne comprends pas pourquoi ne pas recommander les modèles réglables y compris électrique. Le fait d’avoir un « précieux bazar dessus » n’empêche nullement le réglage surtout s’il est électrique. La manipulation est simple (pression sur un bouton – voire utilisation de son smartphone comme télécommande). Un bureau de bonne qualité sera très stable lors de la manipulation et ne renversera pas votre mug de café ! Je travaille pour ma part sur ce type de bureaux (réglable électriquement) et les propose également à nos clients professionnels (www.craie-design.fr).
    Votre clarification sur ce point m’intéresse beaucoup. Merci d’avance.

  3. J’ai quelques problèmes avec votre article:
    « Nous passons plus de 19 heures par jour assis  »
    Ce qui veut dire qu’on dort assis ou qu’on dort moins de 5 heures par jour?

    Autre problème: rester debout peut provoquer des problèmes de circulation sanguine, notamment les varices! Demandez à tous ceux qui travaillent tout le temps debout et notamment aux vendeuses…

    Du coup je ne vois pas trop bien l’intérêt de la chose, à vous entendre c’est fantastique…

    • Stephen Boucher

      Très juste, merci, faute de frappe, ce devait être « plus de 12 heures ». Pour ce qui de la recommandation, il ne s’agit pas de travailler toute la journée debout. Comme je l’explique clairement, l’alternance est bénéfique. De mon point de vue effectivement fantastique, par rapport aux années que j’ai passées à ne travailler qu’assis toute la journée. Essayer c’est l’adopter !

Moi aussi je donne mon avis