La bouillotte, c’est pas que pour les grands-mères

Accessoire indispensable pour passer l’hiver, la bouillotte s’avère être bien plus qu’un simple sursaut de chaleur. Elle peut vous aider à soulager vos douleurs mais aussi votre porte-monnaie. Bien la choisir est alors indispensable. ConsoGlobe.com vous donne quelques pistes.

Rédigé par Consoglobe, le 19 Jan 2020, à 15 h 45 min

La bouillotte : un accessoire multiusage

La bouillotte ne sert pas qu’à se réchauffer. Elle peut aussi soulager certaines douleurs et même vous faire économiser de l’argent.

La bouillotte pour soulager les douleurs

La bouillotte est un accessoire efficace pour soulager les douleurs comme les blessures articulaires, les douleurs aux muscles, l’arthrite, les règles douloureuses…

En plus de préparer un lit chaud, une bouillotte a de multiples usages. Elle :

  • sert de compresse chaude et soulage les rhumatisme, l’arthrose ou les douleurs musculaires.
  • soulage les maux d’estomac et de tête.
  • apaise et diminue le stress.
  • peut même servir de compresse froide pour certaines, après un passage au réfrigérateur ; une solution rafraîchissante contre les grosses chaleurs et inflammations musculaires.
bouillotte

La bouillotte réchauffe et réconforte : elle rend de multiples services © ratmaner

Attention : vérifier que la chaleur de la bouillotte n’est pas trop élevée avant de l’appliquer sur un enfant.

Sauf indication contraire d’un médecin, l’utilisation d’une bouillotte est déconseillée chez la femme enceinte

Elle peut également être d’une grande aide pour calmer les coliques d’un nourrisson ou aider un enfant à s’endormir.

La bouillotte, pour éviter de surchauffer votre logement

En hiver, il est recommandé de ne pas chauffer son domicile au-delà de 19°C. Pour les plus frileux ou ceux qui désirent réduire cette consommation de chauffage, l’usage régulier d’une bouillotte en hiver peut être une solution des plus agréables pour vous et votre porte-monnaie.

Après l’avoir chauffée quelques minutes (sur radiateur, au bain marie, au four traditionnel ou micro-ondes, selon les modèles), glissez la dans vos draps et celle-ci vous restituera de la chaleur pendant plusieurs heures ! Du coup, pas besoin d’augmenter les radiateurs avant d’aller se coucher.

Bouillotte – Précautions d’usage

Pour effacer tout risque de brûlure :

  • Utiliser une serviette ou une housse de bouillotte, qui fera couche tampon
  • Éviter de laisser la bouillotte plus de 20 minutes sur une même partie du corps !

coup de coeur

Bouillotte de lit – Graines de blé

Cette bouillotte de forme classique vous rappellera celle de votre grand-mère, mais sans les risques de fuite d’eau chaude…

À utiliser sans modération quand le froid s’empare de votre couette !

À découvrir sur Eco-conseils

 

Article enrichi et republié

Illustration bannière : Découvrez les alternatives à la bouillotte en caoutchouc ‘classique’ © Jose L. Stephens

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Voir aussi la bouillotte dernier cri design et éco-responsable…
    Une petite boutique parisienne spécialisée dans le recyclage de vieux tissus, associant textiles recyclés et matériaux issus de l’agriculture biologique, créée des produits à la fois utiles et ludiques.
    Sur le même principe, la bouillotte est déclinée pour le dos, la nuque, les pieds et les mains. De quoi réchauffer chaque partie de son corps!

Moi aussi je donne mon avis