Les boîtes de conserve seraient mauvaises pour la digestion des aliments

Les boîtes de conserve contiendraient trop d’oxyde de zinc (ZnO) qui modifierait les capacités de nos intestins, selon des chercheurs américains. Et ces nano-particules peuvent modifier la façon dont votre intestin absorbe les nutriments.

Rédigé par MEWJ79, le 12 Apr 2018, à 10 h 50 min

Selon une étude américaine en laboratoire, certains composants des boîtes de conserve auraient des répercussions au niveau du tube digestif, entraînant une malabsorption des nutriments.

Du zinc présent dans les aliments des boîtes de conserve

Une étude menée aux États-Unis par des chercheurs américains de l’université de Binghamton, a montré que les boîtes de conserve auraient un effet néfaste sur la digestion. En effet, à l’intérieur se trouve de l’oxyde de zinc, sous forme de nanoparticules.

Utilisé pour ses propriétés antimicrobiennes, il maintient la bonne conservation des aliments et empêche leur coloration. Mais ces nanoparticules ont des conséquences sur la digestion. Les résultats de ces recherches ont été publiés le 1er mars dernier dans le journal Food and Function(1).

boites conserve métal

Moins de nutriments assimilés pour les aliments en boites de conserve © Artem Shadrin

Ces travaux ont porté sur du maïs en conserve, du thon, des asperges et du poulet. Pour mener à bien leurs travaux, les scientifiques ont mis en culture cellulaire un modèle d’intestin grêle. Ces cellules ont ensuite été exposées à des doses réalistes de nanoparticules d’oxyde de zinc et soumises à une simulation de digestion. À l’aide d’une technique appelée spectrométrie de masse, l’équipe a alors constaté que la nourriture contenait 100 fois l’apport alimentaire journalier recommandé en zinc. Les chercheurs ont ensuite examiné l’effet de ces nanoparticules d’oxyde de zinc sur le tube digestif.

La façon dont l’intestin absorbe les nutriments est modifiée

Résultat : à des doses proches de celles liées à une alimentation normale, les scientifiques ont observé que les particules de ZnO avaient tendance à se fixer sur les cellules de l’appareil gastro-intestinal, entraînant le remodelage ou la perte des micro-villosités intestinales, dont le rôle est d’absorber les nutriments contenus dans les aliments. Gretchen Mahler, professeur de bio-ingénierie et co-auteur de l’étude, explique dans Science Daily : « Nous avons découvert que les nanoparticules d’oxyde de zinc (ZnO, contenues dans les boîtes de conserve, ndlr) à des doses adaptées à ce que vous mangez normalement au cours d’un repas ou d’une journée peuvent modifier la façon dont votre intestin absorbe les nutriments ou l’expression de vos gènes et protéines intestinales »(2).

Lire aussi : 95 % des ménages français achètent des conserves

Gretchen Mahler ajoute : « Cette perte de surface tend à entraîner une diminution de l’absorption des nutriments, et certaines des nanoparticules provoquent également une signalisation pro-inflammatoire à forte dose, ce qui peut augmenter la perméabilité du système intestinal. Cela signifie que des composés qui ne sont pas censés passer dans la circulation sanguine pourraient être en mesure de le faire ». Au final, les chercheurs doivent encore évaluer les effets à long terme de l’absorption de nanoparticules de ZnO, puisque cette étude n’a été conduite qu’in vitro en laboratoire, sur des cellules intestinales humaines. L’équipe de recherche travaille désormais chez l’animal, afin de voir si ces résultats se confirment in vivo, à l’échelle d’un organisme vivant.

Illustration bannière : Boites de conserves métalliques – © pryzmat
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Pesticides sur les légumes et fruits, problèmes aussi avec les conserves, viandes bourrées d’ antibiotiques, poulets aux hormones, poissons pollués par le mercure, pain blanc chimique, pareil pour le sucre…etc…on peut manger quoi ce soir après l’apéro où l’alcool a tué toutes les bactéries ?

Moi aussi je donne mon avis