Bois et béton, alliés pour un habitat économe

Rédigé par Nolwen, le 3 Aug 2013, à 11 h 06 min

Le bois-béton pour un chantier propre et rapide

Le bois est un matériau permettant un chantier propre, sec et rapide.

> Les éléments prédécoupés en atelier ou en usine peuvent facilement être montés sur le terrain en quelques jours. La main d’oeuvre est réduite, grâce à la légèreté des poutres et panneaux. La pose est plus rapide.

Habitat durable. Chanvre et lin, c'est du béton !

Le bois-béton ouvre de nouvelles perspectives architecturales

L’alliance du bois et du béton c’est une affaire de style. L’alliance des deux permet une multitude de lignes architecturales, très intéressantes sur le plan esthétique comme le montre par exemple le Zénith de Limoges (photo de une).

Le béton s’intègre en parement d’une ossature bois, s’accorde à une extension, se laisse deviner en structure sous un bardage. Le mariage du traditionnel et de la modernité offre de nouvelles possibilités, pour un bâtiment de caractère.

Le bois peut revêtir un aspect rustique ou contemporain, selon le choix des essences, l’application d’une lasure peut aussi raviver ou modifier la couleur d’un bardage : nuance dorée pour le pin et le sapin, brun clair pour le chêne, plus sombre avec l’orme. L’application d’une lasure peut aussi raviver ou modifier la couleur d’un bardage.

bois-beton-batimentBLe Bâtiment B (c’est son nom, avec un B pour bois), vitrine du pôle bois, à Nantes est un exemple réussi et récent de réalisation urbaine : (ossature bois en forme de goutte d’eau, avec une structure béton qui assure le contreventement de l’ensemble), le BATIMENT B  ne détonne pas dans le quartier « de la création »

  bois-beton-batB_ossature_interieure-697x465

Le béton lui aussi  prête à la variété contrairement à sa réputation. Le gris domine bien sûr mais, le matériau peut être teinté dans la masse pour un rendu plus original. Sa couleur dépend alors du choix de ses constituants (ciment gris ou blanc, présence de pigments, de sables).

Focus sur la réalisation de 39 logements passifs R+4 à Dijon[1]

bois-beton-dijonLa ville de Dijon a fait construire en 2012 un immeuble de 39 logements sociaux en R+4 basse consommation à l’architecture bioclimatique, en mixité bois-béton avec des murs ossature bois entre dalles.

Le gros oeuvre est constitué d’un système primaire en poteaux – poutres et dalles béton dans lequel le charpentier est venu insérer la structure bois. Elle est constituée d’une ossature de 14 cm d’épaisseur pénétrant de 10 cm sur les dalles. A l’intérieur, le doublage est constitué de deux plaques de BA13, pour l’acoustique, renforcé par une contrecloison.

Pour chaque logement, les murs ont été livrés par panneaux et posés entre deux refends, dalle basse et dalle haute. Les murs étaient préfabriqués en ateliers. Ce projet expérimental est une réussite et un exemple d’expérience pour les maîtres d’ouvrage.

[1] Extrait de l’ouvrage Logements collectifs bois, collection « Retour d’expériences », CNDB, 2013.

*

Je réagis

 

Sur le thème des écomatériaux :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis