Biodiversité : la bonne hauteur pour tondre sa pelouse

En été, respirer la pelouse tout juste tondue est un plaisir ! Seulement, il ne faut pas trop la faucher afin de respecter la biodiversité. Voici comment s’y prendre.

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 25 Jun 2022, à 11 h 02 min
Biodiversité : la bonne hauteur pour tondre sa pelouse
Précédent
Suivant

Ne pas tondre sa pelouse en été permet de favoriser la biodiversité, tout en créant un jardin champêtre fort joli ! Toutefois, un gazon non tondu n’est pas du goût de tout le monde et pour éviter les départs de feu, les herbes hautes doivent être coupées en été. Toutefois, attention à ne pas couper l’herbe trop proche du sol. En effet, une multitude d’insectes vivent sous nos pieds.

La coupe rase met en danger les insectes qui vivent dans nos pelouses

La Ligue pour la protection des oiseaux recommande de ne pas tondre la pelouse trop courte, car cela met en péril la vie des insectes et autres organismes vivants qui s’y trouvent. Alors que de nombreux jardins arborent une magnifique pelouse, sachez qu’elle peut ne pas être une alliée pour les animaux. Afin de permettre aux hérissons, escargots, amphibiens, insectes, oiseaux et autres animaux d’y vivre paisiblement, pensez à ne pas couper l’herbe trop courte.

En effet, les lames se trouvant trop près du sol tuent et blessent directement tous ces animaux sans que l’on ne puisse s’en rendre compte. D’ailleurs on observe depuis ces dernières années que le nombre d’insectes diminue. Commencez à tondre à partir de fin juillet lorsque les fleurs ont grainé. Les fleurs sauvages sont la nourriture des insectes et petits animaux alors mieux vaut la préserver.

Tondre la pelouse à la bonne hauteur

A lire aussi : Pelouse écologique : les alternatives au gazon

Quelle pratique pour tondre la pelouse en été ?

Pour respecter les organismes vivants dans la nature, mieux vaut ne pas couper l’herbe rase. Lorsque vous tondez votre pelouse, pensez à couper à hauteur de 7 ou 8 cm. De cette façon, les insectes vivants dans le sol peuvent se développer en toute tranquillité. Vous pouvez aussi utiliser le système Mulching qui est présent sur les tondeuses. Ce dernier permet d’éviter le bac de ramassage et de gagner jusqu’à 30 % de temps durant la tonte. De plus, il fertilise naturellement le gazon grâce au paillis. Vous obtenez donc un engrais totalement naturel.

Pour laisser le temps aux insectes de rejoindre leurs abris, commencez par tondre le milieu de votre terrain puis finissez pas les bordures. Vous pouvez également marcher dans votre pelouse avant de la tondre afin de faire fuir les petits animaux qui s’y trouvent. Pensez à regarder sous les feuilles mortes ou les haies si des hérissons ne sont pas présents, vous pourriez également y découvrir un terrier. Ne faites pas fonctionner les robots-tondeuses la nuit, ces derniers pouvant tuer les animaux nocturnes.

La bonne hauteur pour tondre le gazon

A lire aussi : « Mois sans tondeuse » : voici à quoi ressemble un jardin qui n’est plus tondu (vidéo)

Encourager la faune dans les jardins

Si vous souhaitez accueillir davantage d’animaux dans votre jardin, n’hésitez pas à laisser plusieurs zones avec des herbes hautes. Cela permettra aux animaux d’y trouver refuge. Caroline Caironi, paysagiste dans le Gard au sein de la coopérative Terracoopa, a créé l’entreprise « Les Herbes Folles ». Elle encourage à pratiquer la tonte différenciée comme le rapporte 60 millions de consommateurs.

« L’idée, c’est de garder des zones non tondues, comme les bordures du jardin, ou le pourtour des arbres, qui sont des espaces moins utilisés par les particuliers », explique Caroline. En arrêtant la tonte, on s’aperçoit que de nombreuses plantes peuvent pousser dans ces espaces comme les coquelicots, les pissenlits ou encore les marguerites. Ces fleurs sont simplement disséminées par les oiseaux, mais aussi la pollinisation. Pour encourager la faune dans les jardins, vous pouvez aussi planter vous-mêmes des fleurs sauvages à certains endroits. Pensez à créer une haie champêtre en choisissant plusieurs espèces et non une seule. Créez un niveau herbacé, un autre composé de buissons et enfin, un dernier avec différents arbustes. Laissez également les bois morts pour les animaux.

Notez qu’une herbe non coupée va maintenir le sol à 19,5°C alors qu’une herbe coupée à 10 cm va faire grimper la température du sol à 24,5°C. Enfin, un sol nu pourra faire monter le thermomètre jusqu’à atteindre les 40°C.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Merci et bravo pour votre article. La sensibilisation des personnes à la biodiversité est importante. Surtout que c’est gagnant/gagnant en ce qui concerne la chaleur qu’absorbent les jardins, prairies tondus partiellement.

Moi aussi je donne mon avis