Beauté – Les algues au secours de notre peau

Rédigé par Annabelle, le 5 Dec 2012, à 17 h 24 min

A l’occasion des premières rencontres scientifiques sur la santé, la mer et les algues qui se sont tenues à Brest fin septembre, de nombreux chercheurs ont fait part de leurs derniers travaux. Nous avons retenu ceux qui concernent les bienfaits que les algues peuvent apporter à la peau.

Les algues pour aider à cicatriser

Les milieux marins fournissent un réservoir inépuisable de molécules nouvelles dont l’étude et le potentiel intéressent de près de plus en plus de laboratoires et d’industries. Les algues particulièrement sont sources de nutriments et de minéraux qui ont de grandes affinités avec notre peau.

Le Professeur Laurent Misery, du Service Dermatologie du CHU de Brest est convaincu de l’incroyable efficacité des algues dans de nombreux domaines. Selon lui, qu’il s’agisse d’une simple égratignure ou de tumeurs malignes, les algues peuvent nous aider.

Enteromorpha prolifera

Ainsi, les algues présentent de nombreuses applications en dermatologie, plus précisément dans la cicatrisation et l’assainissement des plaies ou encore le traitement d’infections. On en tire des fibres d’alginate de calcium et du carboxyméthycellulose qui entrent dans la fabrication de pansements hémostatiques grâce à leur fort pouvoir absorbant. Ces pansements sont destinés à des plaies purulentes ou hémorragiques. Ces extraits se présentent sous la forme de compresses, mèches, pansements adhésifs, etc.

Les algues contre les virus et les microbes

Les algues peuvent également intervenir en tant qu’anti-infectieux. Des résultats encourageants ont été notés dans le traitement préventif, c’est-à-dire microbicide du HIV, du HSV (Herpes Simplex) et du HPV (Papillomavirus Humain).

Les algues possèdent des vertus anti-microbiennes. C’est le cas de l’algue rouge (la Bromosphaerone) qui s’avère fortement efficace contre le staphylocoque lors de tests in vitro. Quant au biofilm, c’est-à-dire le film de bactéries recouvrant la surface des algues, il apparaît résistant aux germes tels que le Staphylocoque Doré ; l’Enterococcus Vancomycine est quant à lui résistant à la vancomycine, un antibiotique de la famille des glycopeptides.

Les algues s’avèreraient également efficaces dans le traitement de pathologies courantes et invalidantes comme l’eczéma ou le psoriasis. Par exemple, Laminaria Digitata et Vernonia Sublutea calment efficacement les démangeaisons, les irritations des peaux sensibles et les réactions inflammatoires.

*

La suite p.2> une belle peau grâce aux algues

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis