Une batterie écologique… à partir de bois

Rédigé par Alan, le 28 Jun 2013, à 16 h 01 min

Le bois ne fait pas partie des matériaux privilégiés habituellement dans la conception des batteries. Cela n’a pas empêché des scientifiques américains de mettre au point un prototype.

Une batterie « écologique » avec du bois

maryland-nanocenter-batterie-ecologique-sodium-ionSi le XXème siècle n’est pas encore celui des véhicules volants non polluants, de petites innovations apparaissent çà et là, à l’instar de cette idée étrange mais fonctionnelle. Des scientifiques américains ont imaginé une batterie dont la base n’est autre qu’un éclat de bois recouvert d’étain. Les chercheurs, issus de l’Université du Maryland, à l’est des Etats-Unis, ont notamment travaillé sur la question du lithium.

Le lithium est l’un des principaux métaux utilisés dans les batteries. Il possède un grand potentiel électrochimique et se révèle dense à la fois sur le plan de la masse et du volume. Un candidat parfait à la fabrication des batteries. Problème ? Si le lithium est présent en quantité sur Terre, les besoins sont tels que les stocks s’épuisent plus rapidement que prévu. Les études montrent que la disparition du lithium pourrait avoir lieu vers 2050.

maryland-nanocenter-batterie-ecologique-sodium-ion-03

Quand le sodium remplace le lithium

Les chercheurs du Maryland ont donc écarté le lithium et cherché à le remplacer. Le sodium est devenu bon candidat. Certes il ne permet pas de garder l’énergie aussi facilement : la capacité de stockage a donc été augmentée de manière à stocker énormément d’énergie, de la même manière qu’avec une centrale électrique pour l’énergie solaire.

maryland-nanocenter-batterie-ecologique-sodium-ion-02

La batterie écologique est fabriquée à base de sodium et d’un éclat de bois recouvert d’étain. Les fibres de bois ont été utilisées pour leur flexibilité. La nanobatterie sodium-ion peut être rechargée plus de 400 fois. Des tests ont été effectués et la batterie était toujours intacte. Une piste intéressante pour les futures batteries durables, donc.

*
Je réagis

illustrations article : © DR, Maryland Nanocenter

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. « Le lithium […] se révèle dense à la fois sur le plan de la masse et du volume. »

    Un minimum de connaissances, S.V.P. avant de rédiger des articles sur des sujets scientifiques ou techniques…

  2. Bonjour
    « Le sodium est devenu bon candidat. Certes il ne permet pas de garder l’énergie aussi facilement [que le lithium] : la capacité de stockage a donc été augmentée de manière à stocker énormément d’énergie, de la même manière qu’avec une centrale électrique pour l’énergie solaire. »
    J’ai rien compris mais puisqu’on le dit…De toute façon c’est c’est nano, la photo le démontre amplement, elle-est-intacte !
    :>))

  3. Bravo, ça c’est super, mais bientôt il n’y aura plus de bois non plus. Et bravo pour toutes vos publications. Bon weekend à vous.

    • Pour le bois, on a encore le temps et c’est une source renouvelable (contrairement à tout ce qui est fossile) et bravo à tous ces chercheurs !

    • Pour qu’il n’y ait plus de bois, il faudrait que plus un seul forestier ne plante, et qu’aucune graine d’arbre n’arrive au sol.
      Sors un peu de ton HLM, tu verras qu(il y a autre chose que la ville………… O_o

Moi aussi je donne mon avis