La fin du lithium

Rédigé par Jean-Marie, le 17 Jun 2012, à 22 h 04 min

Suite de la série sur la fin des ressources naturelles et des minerais. Aujourd’hui, la fin, encore lointaine, d’une des Terres Rares, le lithium. Car le lithium est une ressource naturelle dont les stocks sont de plus en plus utilisés pour les voitures électriques, les téléphones, … et s’épuisent progressivement au fil du temps.

Le lithium, une ressource stratégique

Le lithium est le 33ème élément le plus abondant sur Terre.

L’USGS évaluait en 2009 les ressources mondiales exploitables à 11 millions de tonnes. Selon le cabinet Meridian International Research, les réserves actuelles ne suffiraient pas pour une utilisation massive dans les batteries lithium-ion.

En Allemagne, le Centre de recherche sur l’énergie solaire et l’hydrogène (1) s’est penché dernièrement sur cette technologie et plus précisément sur les réserves de lithium présentes dans le monde entier. D’après les estimations de son étude, il y a assez de lithium afin de produire plus de 10 milliards de voitures électriques équipées de batteries lithium-ion. indispensable, le Lithium est l’un des éléments les plus importants qui entrent dans la composition des batteries de dernière génération.

lithium

L’utilisation du lithium

Son utilisation accrue dans la fabrication de batteries est due principalement à sa capacité de stocker plus d’énergie que le Nickel et le Cadmium. Pour doper ses performances, certains fabriquant de batteries utilisent le  mélange de lithium-ion, mais on retrouve aussi d’autres combinaisons efficaces, notamment comme celles fabriquées par Hyundai (Lithium-Polymère ou encore Lithium-Air).

Le lithium surtout utilisé pour sa capacité de stockage d’énergie, va devenir la base de certaines technologies futures ; il est la matière première utilisée pour ses applications dans les batteries d’ordinateurs, de téléphones portables, etc. En effet, les batteries Li-ion des voitures électriques seront essentiellement composées de lithium et les experts attendent une croissance de la demande de lithium de 25 % par an. On estime qu’une voiture électrique contient en moyenne 3 kilos de lithium. Si le marché des voitures électriques explose, la demande en lithium  pourrait dépasser la production.

400 ans de lithium ; on ne craint plus la pénurie

gammeez789.jpg

On a longtemps craint la pénurie rapide en lithium : les réserves de lithium “ne permettront pas de satisfaire une révolution de la propulsion automobile dans la prochaine décennie. (…) Dans le scénario le plus optimiste, elles ne pourraient fournir que 8 millions de véhicules hybrides. Quelque 25 000 tonnes de lithium sont extraites chaque année.”
> Planetoscope : production mondiale de lithium

lithium-offre-demande

Les réserves de lithium dans le monde

Les gisements de Lithium sont assez rares et se trouvent très loin des principaux constructeurs de batteries. La Bolivie, possède 40 % du lithium de la planète. Le plus grand gisement au monde est le Salar de Uyuni, dans le département de Potosí, au sud-ouest de la Bolivie. On a aussi découvert d’immenses réserves de lithium en Afghanistan (mais également du fer, du cuivre, de l’or, du niobium et du cobalt).

  • Bolivie  : 9 millions de tonnes, notamment dans le fameux Salar d’Uyuni sur les hauts plateaux boliviens.
  • Chili  : 7,5 Mt
  • Argentine  : 2,5 Mt
  • Chine  : 2,5 Mt
  • Etats-Unis  : 2,5 Mt
  • autres pays : 1,5 Mt

La valeur totale représenterait 3000 milliards de dollars, soit environ autant qu’en Bolivie. Il y a aussi du lithium dans le lac salé de Chabyer, dans la région autonome du Tibet. Bref, depuis que l’on sait extraire les réserves des plateaux andins avec efficacité, la menace d’une disparition et d’une pénurie de lithium s’est éloignée, estiment les spécialistes.

> Celui qui s’assurera la ressource en lithium pourra dominer le marché des batteries pour voiture électrique, ordinateurs portables et téléphones mobiles. En Bolivie, les grands groupes coréens, LG, Hundai, Samsung, cherchent à pérenniser leur approvisionnement historique. Le gouvernement sud-coréen a même annoncé qu’il puiserait dans la Caisse nationale des retraites et ses fonds souverains pour sécuriser l’approvisionnement en métaux rares.

*

(1) Zentrum für Sonnenenergie-und Wasserstoff-Forschung Baden-Württemberg
(2) Source : US Geological survey, janvier 10

Je réagis

Retrouvez le sommaire de la grande série sur la disparition des ressources naturelles et la fin des matières premières non renouvelables.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

21 commentaires Donnez votre avis
  1. Quand vous parlez de tonnes, parlez vous de lithium pur? Car a ce jour la compagnie Nemaska Lithium au Nord du Québec annonce des ressources indiquées pour son nouveau projet de plus de 30 millions de tonnes de lithium, mais qui en fait en fait a 1,52% composé de Li2O.
    Il faut toutefois clarifier une chose quand on parle de ressources et de réserve minière. Ce que l’on qualifie de réserve est ce qui est économiquement viable d’exploité a l’instant T. Lorsque la demande du métal augmente, les prix aussi, et donc des gisements ignorés jusqua ce jour deviennent intéressants. Sans oublier les technologies qui s’ameliorer pour miner des nouveaux gisements a moindres couts… Bref, on n’est pas prêt d’en manquer a mon avis…

  2. Les dernières études canadienne démontre qu’il y aura assez de lithium dans le monde pour seulement 8 millions de véhicule électrique. Et comme dit Xavier cela produit énormément d’eau souillés. Et que dire de la récupération des batteries encore d’énorme pollution. Je crois que la voiture électrique n’est pas la meilleur solution. Il faut offrir d’autre alternative il y a plein de pays qui n’ont presque pas d’électricité. Déjà en 2009 le prix de la tonne de lithium est passé de $300 à $3000… Bref j’en ai trop long à dire..

  3. Beaucoup d’exagération et de mensonges circulent sur le net au sujet de la pollution génèrée par l’extraction du Lithium:

    http://m.dailykos.com/story/2016/5/6/1524012/-Someone-is-lying-about-electric-cars-on-the-internet

  4. Pour voir combien de lithium toutes les voitures du monde vont consommer, on peut faire un petit calcul.
    Pour commencer, on compte environ 1 milliards de véhicules (pas de camions ou autre juste de simples voitures) dans le monde mais ce chiffre pourrait augmenter à 2 milliards en 2050 (grâce à l’Asie).
    Cela nous donne une capacité totale de 120 TWh à satisfaire.
    Ensuite, il faut environ 320 g/kWh (rapport “How much lithium does a LiIon EV battery really need”).
    Aujourd’hui les batteries sont petites (autour de 20 kWh) mais leur autonomie aussi, donc pour avoir une autonomie “correcte” de 200 km, il faut au minimum 60 kWh.
    Je prends la valeur de 23 millions de tonnes d’en haut et j’obtiens que les réserves mondiales ne pourront fournir que 72 TWh, on va être court de 48 TWh ou encore de 15 millions de tonnes.
    Ne rêver pas d’extraire le reste depuis l’océan c’est une tâche dantesque au bas mot, le débit de la rivière Amazone (lui même plus grand que le débit de tout les puits de pétroles au monde) ne nous fournirais que 692 tonnes par an.
    Va falloir trouver autre chose que du lithium.

    • pour il pourra exister de solution de produire de lithium:on a vu la lithium dans des dépôts salins;à mon avis la lithium provient de la fission du sodium;cette idée est vérifiée par moi même d’après une réaction nucléaire provoquée que j’avais vu :LE SODIUM 23 FISSIONNE EN DONNANT TROIS NOMBRES DE LITHIUM.

  5. La meilleure solution , ce n’est pas l’électrique mais réduire la natalité , surtout dans les pays pauvres , tant que ce sujet sera tabou , on n’avancera pas …

    • oui mais il faut des esclaves energetiques dans les pays pauvres (main d’oeuvre pas chere car exploité et privé de leurs terres nourricieres) pour produire les objets de consommations des pays riches qui serviront a continuer de remplir le porte monnaie des grosses industries et donc gros patron..

  6. Bravo pour les véhicules électriques dont les porte-conteneurs géants, les trains ou avions à grandes vitesses, mais, pour charger les batteries de tous ces engins combien de km2 de capteurs solaires ou d’esclaves pédalant sur des gégènes à moins qu’on ne les ai enterrés dans les mines d’uranium. Comme ils seront déjà irradiés on pourra même les utiliser pour l’entretien des centrales nucléaires!
    À moins qu’il n’y ait plus qu’une caste de privilégiés autorisés à profite d’un bien-être moderne, le reste de la “populace” étant consigné dans des taudis/galetas/favelas … C’est beau l’avenir ! Vive le lithium …

  7. Algérie sera dans le future parmi les premiers exportateurs de lithium au monde.

    Le lithium est une matière étant le combustible indispensable à la composition des moteurs de voitures électriques futures. D’après les experts l’Algérie possèdent d’important gisement au nord du pays en méditerranée, et les lacs des régions désertiques du sud, on dit que le lithium va remplacer le pétrole, il deviendra un métal que l’on s’arrachera dans le future. Stratégique au même titre que l’uranium. Le lithium sera à la voiture électrique ce que le pétrole est au moteur à explosion.

    Le lithium était déjà utilisé dans l’industrie pharmaceutique et dans la haute technologie pour les batteries des téléphones et ordinateurs portables. Mais ce qui pourrait bouleverser l’économie locale, ce sont les voitures hybrides ou entièrement électriques, qui utiliseront du lithium dans leurs batteries à raison de 5 à 15 kilos par véhicule. Avec la fin annoncée de l’ère du tout pétrole, ce métal a vu son cours exploser en seulement cinq ans, de 260 à 3 000 euros la tonne.

    Aujourdhui, les réserves de lithium sont localisés et exploiter en Bolivie, Chili, Argentine, Brésil, Chine, USA, Canada, Australie, etc. – Selon un rapport du National Research Council, USA, les réserves de lithium des déserts de sel sont de 17.7 millions de tonnes (équivalent à 88 millions de tonnes de carbonate de lithium).

    « Mais depuis très peu de temps on sait que la Méditerranée compterait les plus importantes réserves de lithium au monde, réserves qui verront l’attribution des zones exploitables entre France, l’Espagne et l’Algérie ainsi que l’Italie et la Grèce », aujourd’hui ces réserves ne sont pas exploiter.

  8. “Aujourd’hui, la fin, encore lointaine, d’une des Terres Rares, le lithium”

    Pour info, le lithium ne fait pas partie des la famille des terres rare, mais est un metal alcalin.

  9. comment peut on proner cette energie ….
    sa production ce fais au depend du triangle du lithium, les regions qui produisent ce retrouve desertique, sans eaux.
    1 kg de lithium produit représente des dixaines de milliers de litres d eau, des poulation entiere sont obliger de migrer.
    essayer de chercher sur internet le process exact pour l’extraction du lithium, je n’est vu qu’une seule emissions la dessus (capital terre) et franchement ce qu’il en disait etait pas rassurant.
    les voitures electrique, l’avenir ? laissez moi rire

    • Je suis du même avis on oublie que l’on utilise énormément d’eau au détriment de la nature, des animaux…
      L’humain créé et détruit en même temps

    • je suis d’accord avec vous,
      mais les lobby’s y voient le lithium comme un autre eldorado..

      malheureusement l’être humain est un parasite qui va pomper toute l’énergie de cette planète à ses propres fin..
      énergie propre?? tssss c’te farce.

      en attendant que faire, se tourner vers quoi pour évoluer, je ne vois pour l’instant AUNCUNE bonne solution 🙁

  10. Pour info, l’niversité du Wyoming (USA), vient de découvrir un gisement de Lithium représentant plus de 7 siècles de consommation mondiale globale;

    Référence : http:/ /www.businessinsider.com/new-wyoming-lithium-deposit-could-meet-all-us-demand-2013-4

    Le “sel” de l’affaire est que ce gisement a été découvert “par hasard”, en faisant des forages à la recherche de sites propices à la séquestration du CO2?.

    Vos scénarii de fin du monde ont toujours été pris en défaut par la réalité. Iln’y a aucune raison pour que cela change.

    Bonne journée “quand même” !

  11. Le problème reste la batterie.
    Tenez-nous informé des avancées de la recherche dans ce domaine: batteries biologiques, aux polymères (bientôt naturels!?),…
    En attendant que ces techniques deviennent courantes, il est possible de concevoir (si ce n’est déja fait..) des auvents solaires pour recharger les voitures, scooters, .. comme cela existe déjà à Colmar.

  12. Sans parler que ce type de batterie s’usent, tiendront-elles jusqu’à la fin de vie du véhicule? faudra-il les remplacer? donc dans ce cas une consommation supplémentaire de lithium; et aussi un coût à prévoir pour le consommateur…

  13. Je n’arrête pas de me questionner sur “comment arrêter la machine” qu’est devenue notre société de consommation, et c’est une boucle infernale… consommer bio?? oui! mais si c’est pas du local, ça ne changerait pas grand chose au problème. Rouler à l’electricité? c’est bien, on ne pollue plus l’atmosphere … mais qui nous dit que l’extraction du lithium n’est pas plus polluante que l’extraction du petrole, l’energie solaire? oui! … mais les paneaux photovoltaiques sont-ils recyclables? … Pourquoi ai-je cette désagreable sensation que le moindre de mes mouvements nuit à la planète?? quelle serait la solution? retourner à l’age de pierre? ….

    • Je me retrouve bien dans votre commentaire. Ça fait 30 ans que je suis sensibilisé à l’écologie et j’ai l’impression que l’on n’ose même pas poser le pied sur la 1ère marche. L’économie finira par avoir raison de l’humain je le crains

  14. Bonjour

    >> on ne roule pas si vert que ca!!
    tout à fait, avec un “tas” de plusieurs centaines de kilo alimenté en nucléaire/charbon, il faut vraiment charger en propagande pour faire gober ce blurg (baliverne lamentable à l’usage réservé des gogos) du déplacement éco-vert-durable…

  15. c’est la fin ! on va tous mourir !
    quoi ? pas tout de suite … ouf ! je respire …

  16. il faut chercher autre chose pour nos batteries, je n ai plus les chiffre en tête, mais 1 kg de lithium produit représente des dixaines de milliers de litres d eau souillés.. on ne roule pas si vert que ca!!

Moi aussi je donne mon avis