Atlas du plastique – Depuis les années 50, seuls 10 % des plastiques ont été recyclés

Alors que l’on produit, et que l’on jette, de plus en plus de plastique, la solution ne peut pas résider seulement dans le recyclage, mais aussi et surtout dans un changement de société et de comportements.

Rédigé par Paul Malo, le 4 Mar 2020, à 10 h 10 min

Selon L’Atlas du plastique, on fabrique de plus en plus de plastique, dans le monde entier, et très peu sont en fait recyclés. En effet ce sont plus de 9 milliards de tonnes de matières plastiques qui ont été produites ces 70 dernières années… Et seules 10 % ont été recyclées depuis !

Une faible fraction recyclée

atlas-du-plastiquePour lire

Pour lire le document, cliquez sur l’image

Bienvenue dans l’ère du tout plastique, qui plus est jetable, et pas  !

La Fondation Heinrich Böll, proche des Verts allemands, le think tank La Fabrique écologique et la plateforme Break free from plastic viennent de mettre en accès libre en ligne un Atlas du plastique aux constats des plus éloquents.

« Jusque dans les années 1950, les hommes avaient le même respect pour le plastique que pour le verre ou la soie. Puis, l’industrie des biens de consommation a découvert les avantages des polymères, donnant naissance à un mode de vie toujours plus générateur de déchets », explique-t-il.
« Le plastique est devenu indispensable. On en trouve dans les sacs, les smartphones ou les tableaux de bord des voitures. Mais près de la moitié des produits qui en sont faits finissent sous forme de déchets au bout de moins d’un mois. Seule une fraction est recyclée ».

Au total, 9,2 milliards de tonnes de matières plastiques ont été produites durant les sept dernières décennies. Mais l’accélération est incroyable : plus de la moitié des plastiques de la planète ont en fait été fabriqués depuis 2005. Et sur ce total, seulement 10 % de ces matières plastiques mises en circulation depuis les années 1950 ont été recyclées, affirme ce rapport.
« La consommation et la production de plastiques connaissent une accélération sans précédent ». Selon ses auteurs, « le marché est entre les mains d’une poignée de multinationales qui tirent notamment profit du gaz de schiste américain : elles projettent en effet de construire plus de 300 unités de production et d’en agrandir dans l’espoir de commercialiser 40 % de matières plastiques en plus d’ici 2025 » !

Vers un monde sans plastique jetable

Selon les projections, à l’horizon 2025, ce sont plus de 600 millions de tonnes qui devraient être produites, contre 438 millions de tonnes en 2017. Et dans une société du tout jetable, « 40 % environ des produits plastiques sont jetés au bout de moins d’un mois ».

atlas du plastique

Sur ce total, les emballages, notamment à usage unique, représentent plus du tiers du total de la masse de plastique produite. Le problème ne pourra donc pas simplement être réglé par le recyclage. La seule solution est de produire comme de consommer autrement et de se diriger vers un monde sans plastique jetable.

Lire aussi : Couverts en plastique jetables – Comment les fabricants contournent l’interdiction

« Les entreprises productrices de plastiques et de substances pétrochimiques sont de plus en plus sous la pression des mouvements d’opposition qui gagnent en importance, souligne cet Atlas du plastique. Mais si elles commencent tout juste à reconnaître leurs responsabilités en matière de pollution, elles continuent toutefois à rejeter leur responsabilité sur les consommateurs ».

atlas du plastique

Face à cela un mouvement baptisé « Break Free From Plastic », fort de 1.800 entités de la société civile, « travaille partout à travers le le monde à un coup d’arrêt définitif à la pollution due au plastique. Car les solutions existent, et elles essaiment, partout à travers le monde »

Pour en savoir plus et consulter l’atlas, rendez-vous ici

Illustration bannière : Consultez l’atlas du plastique – © Tetiana Shumbasova

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis