Association de culture : bonnes et mauvaises fréquentations du poivron

Comme vous le savez, pour jardiner sans pesticides et pour produire plus, associer les cultures entre elles est une excellente manière d’arriver à ses fins. Booster la croissance de vos plantes, tenir les maladies à l’écart et même vous protéger des ravageurs c’est chose possible ! Venez découvrir aujourd’hui les amis et les ennemis d’un légume qui met de la couleur au potager : le poivron

Rédigé par Julien Hoffmann, le 8 Jun 2019, à 15 h 00 min

Associer des cultures peut à a fois vous servir pour booster la croissance de certaines plantes, mais peut aussi vous servir à éloigner certains ravageurs ou préserver vos fruits et légumes des maladies. Toutes les associations ne sont pas aussi efficaces les unes que les autres, mais elles restent une excellente porte d’entrée pour un potager au naturel !

Association de culture : quelles plantes aident les poivrons ?

Pour jardiner sans pesticide, pratiquer l’association de culture au potager bioégalement appelée compagnonnage, peut être déterminante. Quels végétaux sont de bons voisins ou au contraire nocifs pour le poivron ?

association culture poivron

De beaux poivrons à différents stades de maturité © thechatat

Lire aussi : Comment réussir ses semis de poivrons et de piments année après année

Quels légumes associer avec l’aubergine pour la faire pousser plus vite ?

Les poivrons, en règle générale, rencontrent peu de problèmes de culture, mais il s’agit d’arriver à les faire pousser de manière suffisamment vigoureuse pour avoir une bonne récolte. Dans la moitié nord de la France surtout, un peu d’aide à la croissance ne serait pas de trop.

L’association culturale est en cela une bonne idée pour booster la croissance des poivrons en plantant tous types de choux alentours, mais aussi des carottes ou du basilic.

Les associations de culture à éviter : les ennemis du poivron

Les associations culturales, et c’est logique, peuvent aussi être contre-productives. Il faut donc faire attention à ne pas planter ou semer des variétés que pénaliseront vos poivrons d’une façon ou d’une autre. Faites attention à cela si vous disséminez des plants de poivrons un peu partout dans votre potager.

Pour vos cultures associées aux poivrons, il faudra alors prévoir de ne pas planter d’épinards à proximité. Il faut pour cela bien anticiper vos plantations car le poivron reste longtemps en terre dans votre potager et pourrait prendre la place des épinards.

Fruits de poivron en début de maturité © Helga_foto

Les cultures associées de poivrons : Dispersez-les pour mieux les associer !

Les poivrons pouvant se planter de manière clairsemée, il est toujours plus efficace d’éviter de tous les planter au même endroit. Cela brouille les pistes pour les éventuels ravageurs et limite la propagation des maladies s’il doit y en avoir.

C’est là un raisonnement qui fait partie intégrante de l’association de culture maraîchère et qui est facile à appliquer avec les poivrons !

Le poivron est rustique et n’a pas non plus grand besoin de rotation de culture (changement d’emplacement d’une année sur l’autre). Il peut seulement être sujet à des viroses qui sont rares et contre lesquelles on ne peut, pour l’instant, pas grand-chose.

Illustration bannière : Plant de poivron en fleur © barmalini
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis