Bien arroser ses plantes d’intérieur et les sauver de la ‘noyade’

‘Waouh ! Qu’est-ce que tu as la main verte !’ Serait en réalité plus juste en parlant d’avoir la main bleue… tellement savoir comment arroser est important quand on parle d’entretenir ses plantes d’intérieur. Partons à la découverte des bonnes techniques et des moyens de réparer la casse !

Rédigé par Julien Hoffmann, le 24 Feb 2021, à 14 h 20 min
Bien arroser ses plantes d’intérieur et les sauver de la  ‘noyade’
Précédent
Suivant

Arroser ses plantes d’intérieur est à la fois simple quand on se penche un peu sur le sujet, et très compliqué quand on ne sait pas comment s’y prendre. Prenons ici le temps de découvrir comment faire au mieux pour avoir des plantes en bonne santé et qui poussent avec vigueur.

Arroser ses plantes : une question de moment

Quand on se pose la question de savoir comment arroser une orchidée ou comment arroser un cactus par exemple, la première question est de savoir quand arroser.

On peut alors considérer que la plupart des plantes d’intérieur ont besoin d’avoir un accès à l’eau permanent. Il convient alors de faire en sorte que leur terre ou quel que soit leur substrat de pousse, soit humide.

arroser

Une belle luminosité d’été, il faut arroser © Vladimirova Julia

Pour cela, enfoncez une phalange dans le substrat pour définir s’il est encore humide en surface. S’il ne l’est plus, c’est le moment d’arroser !

Mais savoir comment arroser nécessite aussi de prendre en considération les saisons. Les plantes d’intérieur vont avoir besoin de plus d’eau à la belle saison qu’en hiver où, au demeurant, la plupart demandent une période de repos. Au global prévoyez donc à minima un arrosage par semaine en pleine saison et d’arroser que tous les dix jours ou deux semaines en période hivernale.

Une question de volumes

Savoir quand arroser est déjà important mais savoir quel volume apporter à vos plantes d’intérieur l’est tout autant.

Le volume d’eau à apporter à vos plantes est en réalité assez simple à jauger car votre objectif est systématiquement que la « motte » soit totalement humidifiée. Si vous n’êtes pas à l’aise ni sûr de vous, la méthode la plus efficace consiste à « baigner » vos plantes.

Prenez-les et amenez-les dans votre lavabo ou votre baignoire et arrosez-les plusieurs fois d’affilé en laissant bien l’eau s’écouler avant de les remettre en place… Et le tour est joué !

Avec quoi arroser ses plantes ?

Un arrosage simple à réaliser est un arrosage que l’on va d’autant plus bichonner. Débrouillez-vous donc pour avoir les bons outils pour arroser. Les verres, par exemple, sont une mauvaise idée car vous aurez forcément des gouttes d’eau qui couleront partout alentour.

Choisissez-donc plutôt une cruche à long bec ou un arrosoir pas trop grand. Ce sont là les plus simples et les plus efficaces des outils pour arroser sereinement.

Ne négligez pas les feuilles

Une plante sans feuilles n’est pas une plante. Leur arroser les feuilles, par exemple avec un pulvérisateur, peut leur apporter le petit plus qui fait la différence et les aidera à mieux pousser.
Non contentes d’assimiler de l’eau par leur feuillage, les plantes dont vous aurez pulvérisé et donc nettoyé les feuilles, réaliseront également une meilleure photosynthèse.

arroser, coup de coeurarroser plantes

Arrêtez d’assassiner vos plantes d’intérieur

Le B-A BA pour les garder en vie : Bien choisir ses plantes, arroser ni trop ni trop peu, les nourrir, surveiller maladies et petites bêtes. 120 fiches plantes SOS. Les besoins spécifiques de chaque espèce ; les points qui doivent alerter ; les plantes aux soins similaires.

À découvrir sur Cultura.com

 

Qu’est-ce qui va influencer vos arrosages ?

Il existe plusieurs facteurs à prendre en compte et qui peuvent influencer la qualité de votre arrosage en dehors de la saison (voir plus haut).

Il faut par exemple que le pot de toutes vos plantes d’intérieur ait un trou au fond pour garantir l’aération des racines et l’évacuation des trop plein d’eau.

Il en va de même pour le fond du pot qui doit être garni de billes d’argile ou de gravier afin de garantir le drainage. La coupelle en-dessous de votre pot ou le cache pot doit vent toujours être vidés pour s’épargner le pourrissement des racines.

Enfin, le lieu où vous disposerez votre plante influencera grandement l’arrosage notamment si elle est en plein soleil car l’eau s’évaporera plus vite et vous devrez donc arroser plus souvent.

comment arroser

Pulvériser de l’eau sur vos feuilles c’est aussi les bichonner © goffkein.pro

Comment sauver une plante qui a eu trop d’arrosages

Arroser trop copieusement, les plantes d’intérieur peuvent mourir. Si vous vous apercevez qu’une ou plusieurs de vos plantes souffrent d’un trop plein d’eau, vous pouvez cependant encore les en sauver.

Si le trop plein d’eau est léger, commencez par faire en sorte que la coupelle en-dessous soit complètement sèche. Placez ensuite votre plante dans un endroit chaud pour que l’eau s’évapore plus rapidement et grattez la terre au-dessus (avec une fourchette par exemple) pour accélérer le phénomène.

Si le trop plein d’eau est sévère et que la terre de votre plante est complètement gorgée d’eau au point d’en pourrir, vous allez de voir changer la terre quelle que soit la période. Débarrassez les racines de votre plante de toute la terre et rempotez sans arroser pendant plusieurs jours. Votre plante n’aimera pas forcément la démarche et aura besoin de temps pour se remettre, mais au moins elle survivra !

Illustration bannière : Arroser ses plantes d’intérieur : Un plaisir et un art © PRESSLAB
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis