Argio, la brique intelligente qui veut révolutionner la construction

Rédigé par Alan, le 14 Jun 2013, à 16 h 48 min

Une société belge présente une “brique intelligente”, une brique en terre crue améliorée pour réguler naturellement la température d’un bâtiment. Une petite innovation pour une révolution de la construction ?

Une brique de terre crue aux propriétés régulatrices

argio-briqueIssue de Wallonie, la société Argio fabrique des blocs de terre crue de manière industrielle. Les briques peuvent être utilisées pour réaliser des murs ou des cloisons dans de nombreux types de bâtiments et de constructions (même passifs). La brique a néanmoins quelques particularités, présentée comme “intelligente”.

Dans un premier temps, il faut déjà considérer que, comme il s’agit de terre crue, son impact écologique est réduit.

La fabrication de la brique Argio ne nécessite que peu d’énergie par rapport à des briques de terre cuite, son énergie grise est limitée. A base d’argile, elle a été durcie à froid et fabriquée avec des éléments 100 % naturels. La société fournit aussi un mortier-colle naturel et un enduit mural monocouche.

Argio, l’intelligence de la brique

argio-brique-terre-crueCe qui fait l’intérêt de la brique Argio, ce sont ses propriétés régulatrices. “Argio est fabriquée avec des éléments naturels et à très haute résistance mécanique au gel et à l’eau.“, explique le créateur de l’entreprise Géry Despret “Ceci est dû à sa conception en géopolymères qui la rend plus solide qu’une brique en terre cuite classique. Elle est idéale pour régler les problèmes de température et d’humidité de la maison.

Ainsi, Argio absorbe la chaleur en été et le froid en hiver. La brique permet une température plus stable quel que soit le temps à l’extérieur, de manière à augmenter le confort sans augmenter la facture énergétique. Bien au contraire, même et la matériau z un prix compétitif. Argio est en outre parfaitement adaptée à l’architecture passive ou basse énergie.

Voici le résumé des propriétés de la brique :

  • Faible énergie grise
  • Grande capacité d’hygrorégulation
  • Grande capacité thermique avec déphasage
  • Confort phonique inégalé
  • Hypoallergénique
  • Diminue les effets de la radio-sensibilité
  • Hautes densité et résistance mécanique
  • Grande stabilité dimensionnelle
  • Fondamentalement sain et durable

Plus d’infos sur ce produit innovant sur : www.argio.com

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. où est l’innovation svp ?
    je ne trouve pas là…

  2. “”D’un point de vue terminologique, le ciment géopolymère1 est un liant qui durcit à la température ambiante, à l’instar du ciment Portland. Si un composé géopolymère nécessite l’action de la chaleur, il ne peut être appelé ciment géopolymère, mais plutôt liant géopolymère.
    Ingrédients nécessaires pour fabriquer un ciment géopolymère.

    Le ciment géopolymère est un matériau innovant et une véritable alternative au ciment Portland classique pour une utilisation dans des applications en génie civil, en construction et en off shore. Il nécessite une transformation minimale de certains matériaux géologiques naturels ou sous-produits industriels, tout en réduisant considérablement son empreinte carbone. Il est en plus très résistant à la plupart des agressions chimiques qui sont la plaie des bétons conventionnels.

    Pour fabriquer un ciment géopolymère on emploie un silicate d’alumine, un réactif alcalin inoffensif d’emploi (user-friendly)2 (silicates solubles de sodium ou de potassium avec un rapport molaire SiO2:M2O > 1,65, M étant Na ou K) et de l’eau (voir la définition de réactif inoffensif user-friendly ci-dessous). C’est l’addition du cation calcium, essentiellement le laitier de haut fourneau, qui assure le durcissement à la température ambiante.

    Les ciments géopolymères durcissent plus rapidement que les ciments Portland. Ils acquièrent l’essentiel de leur résistance dans les 24 heures. Cependant, ils ont un temps de prise suffisamment long pour qu’ils puissent être mélangés dans une centrale à béton et livrés dans une bétonnière. Le ciment géopolymère possède également la capacité de former une forte liaison chimique avec tous les types de granulats à base de roches de toutes sortes.””wikipédia

    bref ça passe par un feu , donc du pétrole
    utilisé de la chaux et fabriquez vos briques de terre vous même
    le green waching n’a plus de limite,
    ces briques sont un bel exmple du marketing neuronal lol

    • La chaux aussi implique des procédés de cuisson. Le mieux pour prendre une décision est de faire, pour chaque projet, un bilan environnemental des différents scénarios de construction. Ainsi on intègre l’ensemble des contraintes (résistances mécanique, thermique, etc.).

  3. En gros ce sont les qualités de la terre crue.
    C’est la même chose qu’une ADOBE ou BTC ou BTC stabilisée…

    c’est le bons sens qui a plus de 8000 ans remis dans un contexte de marketing…

    elle est où la nouveauté? mis à part le copyright de la marque???

  4. D’accord, en gros c’est tout comme une brique de terre normale, sauf qu’elle n’est pas cuite. Moins d’énergie à la production en fait. Après, pour les performances, c’est une brique de terre^^.

  5. @Vanessa :
    J’aime bien les gens qui posent des questions alors que les réponses sont très clairement présentes sur le site argio.com^^ :
    “De l’argile, du sable, un peu de chaux et d’eau : Argio est 100% saine et hypoallergénique, totalement recyclable.”

    @Kohlman :
    Concernant les géopolymères, je ne comprend pas l’intérêt de la question ! Les géopolymères ne sont pas des polymère !!!
    Petite explication : (Merci Wikipedia®)
    Les géopolymères sont la réciproque des polymères organiques. À la place de dérivés du pétrole et de la chaîne carbonée, on utilise de la matière minérale composée de silice et d’alumine. Cette géosynthèse a des propriétés similaires aux plastiques, mais ils n’ont aucun solvant dangereux, ne brûlent pas et ne dégagent pas de gaz ni fumées toxiques. Comme une pierre, ils résistent aux agressions chimiques, à l’érosion du temps et permettent une production non polluante.

    NB: Je n’ai rien à voir avec la société Argio, je suis juste un artisan du bâtiment intéressé par les innovations qui vont dans le bon sens…

  6. Je ne comprends pas… En quoi cette marque mérite-elle un article? Toutes les briques en terres crues n’ont-elles pas ces fabuleuses propriétés depuis des millénaires?

    • rtbf.be/video/detail_tubize-des-briques-d-argile-cru?id=1828763

  7. Est-ce 100% d’argile ou y a t’il des “géopolymère” ajoutés ?

Moi aussi je donne mon avis