Argentine : une fillette de 12 ans tuée par un pesticide interdit

Une fillette est décédée en Argentine après avoir ingéré une mandarine contenant une dose mortelle de Furadan, un pesticide pourtant interdit.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 22 Sep 2017, à 10 h 00 min

Un cas de décès lié aux pesticides a été signalé par les autorités sanitaires d’Argentine. Il s’agit d’une fillette de 12 ans qui aurait absorbé une dose mortelle de Furadan, un pesticide interdit mais soupçonné d’être utilisé sur les plantations de mandarines. L’agrume arrosé au Furadan, provenait d’une plantation située dans le nord-est de l’Argentine.

Décès au Furadan d’une fillette de 12 ans

Elle se rendait avec son neveu à un cours de religion le 9 septembre dernier, dans la province de Corrientes, lorsque le drame s’est produit. Les enfants ont ramassé une mandarine par terre puis l’ont partagée. Quelques instants plus tard, elle a été prise de tremblements et vomissements. Elle est décédée avant d’arriver à l’hôpital.

mandarine

Plantation de mandarines © nadtochiy

L’autre enfant qui a fait un malaise a survécu. Le procureur de la région, Osvaldo Ojeda, explique que la petite fille aurait mangé une plus grande quantité de mandarine. « Nous avons mené des perquisitions sur les lieux où la mandarine a été ramassée. Le garçon a vomi et s’est senti mal, mais la fillette a consommé une quantité fatale« , a-t-il confirmé le 20 septembre dernier.

Le Furadan, un pesticide interdit en France

Les autopsies réalisées ont confirmé la présence de Furadan dans le sang de la victime. Plusieurs perquisitions ont été menées sur les lieux où les enfants ont ramassé le fruit. Les enquêteurs ont également interrogé les employés d’une plantation voisine. Selon les autorités, la mandarine se serait échappée d’un camion de transport.

Lire aussi : Atrazine : la France exporte son poison vers les pays du Sud

Le pesticide incriminé est soupçonné d’avoir causé la mort de 200 chiens dans un village argentin, en juillet dernier. Le Carbofuran, utilisé comme insecticide et entrant dans la composition du Furadan est interdit depuis 2008 en France. Des traces avaient pourtant été retrouvées dans le Tarn au début de l’année 2013, suite à une surmortalité de chevreuils.

Après les bananes au chlordécone, les oeufs aux friponil, faut-t-il s’attendre à de nouveaux scandales avec les mandarines cette fois-ci ?

Illustration bannière : Fillette mangeant une mandarine- © Purino
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. N’oublion pas que malgrès les biens penseurs, beacoup d’èsclaves travaille pour nous pour nous offrir un monde confortable à nous hypocrite. Nos smartephone sont produit par des enfant de 8 à 10 ans, plusieurs milliers meurent chaques année, se qui reprèsente une classe de vingt à trente élèves. Mais nous, ON KIFFE, cela ne nous pose absolument aucun problème, ont peut ragoter tant qu’ont veut!!! On a le cue propre. On ne se sali pas les mains!!!

Moi aussi je donne mon avis