Aquacell, la pile qui se charge à l’eau !

Rédigé par Annabelle, le 22 Feb 2014, à 14 h 46 min

Après les piles rechargeables par port USB, voici une pile encore plus ecofriendly : Aquacell, la pile qui fonctionne après un petit plongeon dans l’eau !

Aquacell, une pile écologique et responsable

Alors que les piles alcalines sont chargées en métaux lourds, Aquacell est conçue pour avoir le moins d’impact possible sur l’environnement.

fleche-suite104L’enveloppe extérieure est en plastique recyclé alors que les piles standard sont souvent en acier, ce qui contribue immanquablement à l’épuisement des ressources.

aquacell_4

En outre, le matériau rend la pile ultralégère : Aquacell pèse à peine 12 grammes !
Mais le plus important est bien sûr que cette enveloppe en plastique rend Aquacell très facile à recycler.

Aquacell : comment ça marche ?

A l’intérieur d’une pile Aquacell, on retrouve un bâton de carbone, une feuille de zinc et un ensemble de « poudres organiques non toxiques ». Au contact de l’eau, la réaction chimique se crée : Aquacell fonctionne par électrolyse.

lesplusboutique21Ses atouts sont donc nombreux :

  • des matériaux respectueux de l’environnement ;
  • une pile qui se conserve à vie si elle n’est pas activée
  • une pile recyclable à 85 %

Aquacell, mode d’emploi

Comme vous avez pu le constater en regardant la vidéo, Aquacell est très simple à utiliser :

– Il faut d’abord dévisser le bouchon ;
– plonger ensuite la pile dans l’eau pour qu’elle se remplisse ;
– attendre quelques minutes ;
– sortir Aquacell de l’eau et la sécher complètement
– on visse et hop, Aquacell est prête à l’emploi !

picto-arbre191510

Les piles Aquacell servent à alimenter des petits appareils tels qu’un réveille-matin, une télécommande ou une lampe torche. Actuellement en vente en Suisse et en Espagne, on l’attend en France de pied ferme !

Le pack de 4 piles est vendu 5€ en Suisse, inutile de préciser qu’elles en valent vraiment le coup / coût !

*

Je réagis
Sur les piles :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Rarement lu un tel amas de bêtises.

    L’enveloppe acier pas recyclable ? C’est ce qu’on recycle le plus facilement. Ça épuise les ressources ? L’acier c’est du fer et un peu de carbone, parmi les éléments les plus courants.

    Une enveloppe plastique qui la rend facile à recycler ???

    Etc.

  2. Bonjour,

    À quand la disponibilité au Québec?

  3. ATTENTION, plonger la pile dans l’eau active sa charge UNE fois. Il ne s’agit pas d’une pile RE-chargeable. Son intérêt réside, comme bien expliqué dans l’article, dans la nature écologiquement intéressant de ses matériaux.

  4. En fait, je ne trouve nulle part où est précisé le contenu énergétique de cette pile. Nos amis les suisses ont-ils une info à nous donner ?
    Et sinon, utilisable une seule fois ? Un petit tour sur Hoaxbuster fait planer quelques doutes.

  5. Il aurait été intéressant de dire pour combien d’utilisation ?

  6. Impossible de voir la tension et l’intensité de ces piles, à mon avis ce doit être très faible au vu du système…….
    C’est bien beau d’inventer des piles écolos mais si elles ne servent à rien……

    • La tension et sûrement la tension normalisée d’une pile de ce format, soit 1.5V, sinon il faudrait des appareils spécifiques…
      L’intensité n’est pas une valeur qui compte, celle des piles « normales » est d’ailleurs faible, à cause de la résistance série interne assez haute.
      La valeur qu’il faut chercher est la capacité (en mAh).

      L’intérêt de ces piles qui se chargent (UNE SEULE fois…) à l’eau est bien d’éviter de transporter de l’eau. Mais ça me parait assez ridicule au vu du nombre de bouteilles d’eau transportées chaque jour en France…

Moi aussi je donne mon avis