APB : un vélo pour purifier l’air, concept-bike

Rédigé par Alan, le 13 May 2014, à 9 h 40 min

On parle souvent des concept-cars mais du côté des cycles le design n’est pas en reste, pas moins que l’innovation. La preuve avec ce vélo électrique qui propose de transformer la pollution environnante en air sain.

APB : Lightfog invente le vélo dépolluant

Imaginez que les véhicules autour de vous reproduisent la photosynthèse tels des arbres au lieu de dégager de la pollution. C’est l’idée de départ de APB, pour Air-Purifier Bike (vélo dépolluant de l’air).

apb-velo-purifier-air-02C’est pour l’instant un prototype, imaginé par les designers de Lightfog, mais il pourrait voir le jour prochainement. Les designers thaïlandais ont imaginé un système :

  • purifiant l’air
  • capable de dépolluer l’air respiré par le cycliste
  • capable de dépolluer l’air pollué tout au long du trajet

apb-velo-purifier-air-01Un arbre ? non, un vélo !

Le principe fonctione sur un système artificiel reproduisant la photosynthèse, stocké dans le cadre en aluminium. Une réaction se produit entre l’eau stockée dans un réservoir et l’électricité issue d’une batterie lithium-ion, produisant de l’oxygène.

apb-velo-purifier-air-03Un filtre à air à l’entrée capte le CO2 et les poussières. Le nettoyage a lieu avant que l’air ne soit rejeté vers le cycliste.

Le système est prévu pour fonctionner même quand le vélo est en stationnement.

Plus d’informations sur : lightfog.co.th

*

Cela me donne une idée

Lisez également sur les vélos électriques et innovants :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. bravo trop cool votre projet
    juste que nos politiques soient ok sinon on va encore attendre un siecle.

  2. Un système à dépolluer l’air, ok, mais alors en quantité plus que marginale, ce que ce vélo dépolluera en 100 km, une voiture le reproduira sur 100m, et que dire de la dépollution de l’air du cycliste ? à moins de mettre un respirateur directement branché sur le système, je ne vois pas comment l’air qui arrive à la bouche et au nez du cycliste peut être dépollué !
    non, sincèrement, la seule dépollution réellement efficace réside dans les filtres en sortie de pots d’échappement des TOUS les engins à moteur thermique !

  3. Il faudrait le proposer aux projets de locations de vélo Vélib’ ou de location de vélo publicitaire attribués Ecovelo…

  4. Si l’état nous aide à les avoir je suis prêt à l’aider à dépolluer notre planète moi qui n’utilise quasi jamais la voiture mais le vélo (55oo kms là l’année)mais sans moteur électrique.

  5. intéressant comme concept
    on pourrait savoir son prix si commercialisé

Moi aussi je donne mon avis